Et si on se mariait ?

Et si on se mariait ?

Et si on se mariait-Femme 50 ans_les boomeuses

AH AH , voilà le joli mois de mai qui approche et avec la saison des mariages à tout va…

Alors, nous quinqua et plus, si on se mariait ?

Rêvons ..

On se marierait ou plutôt on se remarierait une Xème fois, on y croirait dur comme fer encore  sinon à quoi bon?

On se marierait avec nos enfants comme témoins, notre meilleure amie qui trouverait là l’occasion de s’acheter une énième robe, qui pousserait même la chansonnette, nos parents, nos petits enfants, nos filles ou nos belles filles enceintes jusqu’au cou. Ce serait comme un joyeux brouhaha, on dirait “oui” et on reverrait passer les autres “oui” qu’on a dit avant, dans nos autres vies ; tout le monde se marrerait de nous voir en robe blanche qui ne serait plus symbolique de rien du tout . On écouterait sagement le discours du maire ou de l’adjoint. On se tiendrait au bras de notre nouveau mari pour entrer à la mairie, on ne pourrait pas s’empêcher de faire un petit discours au restaurant ; il y aurait peut être même nos ex comme dans les films de Lelouch. On louerait une décapotable ou on l’aurait achetée juste avant , on partirait en catimini le soir pour notre nuit de noces et on ferait l’amour non plus comme des amants mais beaucoup plus sérieusement comme un mari et sa femme en se disant “euh,  je te fais du bien, mon mari…?”

D’ailleurs on ne pourrait plus dire : “mon compagnon, mon ami, mon concubin…” et ce  mon “mari”   sonnerait délicieusement désuet dans notre bouche, on se gargariserait de ce mot si longtemps remisé aux oubliettes. On s’arrangerait pour tout attraper de la main gauche pour que tout le monde voit la jolie bague. On prierait pour que le genou tienne la danse, que le coeur ne s’emballe pas trop ; on picolerait en oubliant le cholestérol et le reste.

On aurait foutu la paix à tout le monde avec la liste de cadeaux, vu qu’on a tout et un mariage où les invités n’ont rien à débourser c’est quand même plus sympa, on a beau dire ; on partirait en voyage de noce …

“On n’partirait que quelques jours
Et si tu me tiens bien la main
Je te reparlerai d’amour
Ce soir il me vient des idées
Nous revivrons nos jours heureux
Et jusqu’au bout moi je ne verrai plus que toi
Le temps qui nous a rendu vieux
N’a pas changé mon coeur pour ça
Mon coeur pour ça”

AH Sardou….Rien n’aurait l’air ringard… Ce serait pas une jolie idée?

 

Dominique Mallié, blogueuse nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l'émeuvent ou la font s'interroger sous la forme de chroniques au ton décapant. Elle tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

Lire aussi : c’est mon fils ce barbu 

 

13 Comments

  • Voilà qui me parle .. car je l’ai fait, je me suis mariée l’année dernière avec un ancien amoureux de mon adolescence rencontré de nouveau,par le plus grand des hasards. Nous avons décidé ce mariage un peu comme on part en vacances, pour un beau voyage à deux pour cette nouvelle période de notre vie ( et oui, j’ai 55 ans ) Et ça a été une journée merveilleuse avec nos enfants, nos amis les plus proches dans une belle demeure. Tout était à la mesure du rêve 🙂 et depuis le rêve continue !
    merci pour ce joli article tout plein de poésie

    • J’ai également une amie sur ma page FB, sur laquelle vous pouvez me rejoindre, à mon nom, qui a vêcu une histoire similaire …
      quelques trente années plus tard elle a retrouvé son amour de jeunesse et ils se sont mariés etc…. Voilà qui met du baume au coeur !
      merci de me suivre si fidèlement Anna

      • Mon mariage après 50 ans ? Le plus beau, merveilleux, doux, intense et fluide que l’on puisse imaginer. D’abord avec mon z’amoureux rencontré à 15 ans puis retrouvé 35 ans après. Ensuite entourés de nos 5 enfants plus petits enfants, amis intimes (dont 4 qui ont traversé l’Atlantique pour être avec nous) … 3 jours durant, du miel, de la tendresse, des rires, de l’émotion. Tout a été parfait, vécu comme un rêve.

        Et parce que le mariage ne se limite pas l’événement proprement dit, vous voulez savoir ? C’est encore plus merveilleux au quotidien ensuite. Nous savons le prix de l’absence, du temps qui a passé, qu’il nous reste (statistiquement parlant !) et nous savourons chaque instant passé ensemble.

        • Et pour les cadeaux ? Nous voulions “juste” des souvenirs ! Nous n’avons pas été déçus : photographe pro, nuit de noce dans un lieu magique (merci nos témoins adorés), séjours de charme …. Bref, ils nous ont pris au pied de la lettre et non seulement leur présence était à elle seule, le plus merveilleux des présents, mais ils ont même choisi tous les moyens susceptibles de prolonger cet état de grâce ….

          De plus, modestement (!), nous avons eu le sentiment que nous avions irradié des moments de bonheur, où l’on pouvait prouver que tout est possible si l’on y croyait. Que l’amour peut durer une vie, même si des incidents de parcours démontrent a priori le contraire. Parce que ce qui compte c’est le résultat isn’it ?

        • Merci Chantal, je pensais à vous en écrivant cette chronique et à cette jolie relation qui transparait dans les photos que vous postez … il est important d’entrer dans l’univers de l’autre, à mon sens, je ne pourrai pas envisager une histoire de couple sans cela : ces univers réciproques que l’on partage , cet équilibre que l’on trouve dans le partage, la relation apaisée avec les enfants des uns et des autres désormais grands… oui, tout cela, même si évidemment tout ne peut être tout rose !

  • Superbe idée ! Un mariage juste pour nous, sans cadeau, avec que des amis et sans l’obligation de ses parents de “rendre” des invitations ou d’inviter des relations d’affaires. Je suis mariée au même homme depuis 25 ans mais qu’est-ce que j’aimerais recommencer. Alors, mon amour, tu me ré-épouses ?

    • OUI, à l’heure où rien ne tient , où tout est devenu difficile et complexe, on a envie de toute cette symbolique et un nouveau départ à plus de cinquante balais c’est aussi un joli pied de nez à la vie et à l’âge qui avance 🙂

  • Mais il n’y a pas d’age pour se marier, d’ailleurs il n’y a pas d’age pour tous sauf peut etre se faire les couettes 🙂 !! Moi je dis oui on se marie mais en tout petit comité…..

  • Quelle excellente idée …. on en rêve encore à notre âge, incorrigibles midinettes que nous sommes, grandes rêveuses ; Que c’est frais et que cela fait du bien de lire toute cette mise en scène ! oui, oui, on dit , mille fois oui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *