Et si on apprenait une nouvelle langue ?

Apprendre une nouvelle langue après cinquante ans ? Cette idée peut paraître compliquée voire totalement irréalisable… Et pourtant ! Cet apprentissage est non seulement possible comme à n’importe quel âge, mais certaines études montrent qu’il serait extrêmement bénéfique pour notre cerveau.

Voici donc un petit tour d’horizon des bienfaits de l’apprentissage des langues étrangères après cinquante ans, mais également des meilleures méthodes pour y parvenir.

Apprendre une langue étrangère après cinquante ans : le cerveau rajeuni

apprendre une langue étrangère à 50 ans
Il n’y a pas d’âge pour apprendre une langue étrangère

La cinquantaine passée, on est souvent dans un état d’esprit beaucoup plus serein : on s’est construit une vie dans laquelle on se sent bien, on a parfois plus de temps libre, on a appris à se connaître. Grâce à tous ces facteurs, c’est alors le moment idéal pour se lancer de nouveaux défis, et l’apprentissage d’une nouvelle langue en est un. Maturité, persévérance, détermination : autant d’atouts que l’on a acquis et qui vont nous permettre de nous lancer avec succès dans ce nouvel apprentissage. Et par la suite, sur un plan purement personnel, cela peut apporter beaucoup de choses, comme un meilleure estime de soi, une nouvelle activité passionnante et, pourquoi pas, un nouvel élan sur le plan professionnel grâce à cette nouvelle compétence.

Sur le plan physiologique, cet apprentissage va aussi permettre de prendre soin de son agilité mentale et sera perçu comme une réelle séance de musculation pour le cerveau. Il est en effet prouvé que l’apprentissage d’une langue étrangère favorise la régénération des neurones, aide à la concentration et diminue les pertes de mémoire. Une très bonne raison de se lancer dans cette aventure, mais reste à savoir comment…

Quelles sont les meilleures méthodes pour apprendre une langue étrangère après cinquante ans ?


S’il est évidemment possible d’apprendre une langue étrangère, il faut choisir la méthode d’apprentissage qui nous correspond le mieux. Tout d’abord, il est important de choisir la langue que l’on souhaite apprendre et de définir clairement les objectifs pour lesquels on se lance dans cette aventure : un voyage, un défi personnel, un atout professionnel… Une fois ces bases établies, il s’agit maintenant de choisir les outils les plus adaptés.
Parmi les meilleures méthodes d’apprentissage, on peut notamment citer :

– Utiliser une application spécialisée : parmi un large choix d’application existante, l’app Babbel pour apprendre une nouvelle langue, disponible notamment sur iOS, est l’une des plus conseillées car une excellente méthode qui permet de progresser à son propre rythme directement depuis son smartphone ou sa tablette. Facile d’accès, elle permet d’apprendre à parler, comprendre, lire et écrire dans un très grand choix de langue. De plus, le support est idéal car il stimule la mémoire visuelle, et l’application permet de personnaliser son apprentissage et ses objectifs.

apprendre une angue étrangère avec l'app Babel
– Prendre des cours particuliers ou en groupe : cette méthode permettra de progresser rapidement auprès d’un professeur très souvent natif, mais aussi de rencontrer de nouvelles personnes qui cherchent à apprendre tout comme vous. Parfait pour celles qui ont besoin d’un encadrement pour ne pas perdre leur objectif de vue !

– Partir en séjour à l’étranger : partir à l’aventure, et apprendre la langue en immersion est la méthode idéale si on a l’esprit aventurier et une envie de dépaysement ! Etre sur place vous forcera à aller vers les autres et vous exprimer et développer votre compréhension rapidement. Vous pouvez décider de partir en vous organisant vous-même, mais sachez qu’il existe également des organismes de séjours linguistiques destinés tout spécialement aux personnes de plus de cinquante ans, attention cependant à bien choisir votre séjour.

– Faire des échanges linguistiques : très connu chez les étudiants, ce type d’échange devient aussi de plus en plus en vogue chez les adultes de cinquante ans et plus. Il s’agit de discuter avec une ou plusieurs personnes natives dans la langue voulue, souvent il se fait en échange de bon procédé une heure ou 30 minutes dans votre langue, puis dans la sienne. Passer quelques heures de conversation dans un parc ou un café ou bien en accueillant les personnes à domicile, est un excellent moyen pour échanger, parler et progresser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *