Chicago, la ville américaine qui vaut le voyage

Impossible de ne pas tomber sous le charme de la troisième ville des Etats-Unis. Chicago, la plus grande métropole de l’Illinois a de sacrés atouts pour nous donner envie d’aller la visiter. En 3/4 jours vous pourrez voir les essentiels de la ville et juste avoir envie d’y retourner à une autre saison pour la découvrir autrement.

Architecture grandiose, lac à perte de vue, musées fabuleux, culture, espaces verts et gastronomie, neighborhoods charmants,  font de cette ville très agréable une belle destination américaine, qui a d’ailleurs été élue pour la 3 ème année consécutive « Meilleure grande ville a visiter aux USA » par Condé Nast traveler.

la vile de chicago vue du lac
Vue de Chicago et du lac Michigan ©Choose Chicago

Tout commence par The Loop

Impossible de débuter une visite de Chicago sans commencer par découvrir ce qui en fait une ville vraiment unique, son architecture. C’est dans le quartier du Loop, le quartier d’affaires le plus important des Etats-Unis après Manhattan, que se concentre les buildings les plus spectaculaires de Chicago. C’est d’ailleurs ici que les premiers gratte-ciel furent construits après le terrible incendie qui ravagea la ville en 1871, donnant naissance à l’école de Chicago et à ses innovations architecturales.

immeubles dans le loop à chicago
Vue du Pont Dusable ©Les Boomeuses

Il faut se promener au pied des immeubles, le nez en l’air, pour admirer ces joyaux architecturaux vraiment impressionnants. La ville a su mixer avec brio les styles, le tout se mélangeant magnifiquement. Les époques s’enchevêtrent d’un immeuble à l’autre dans une cohérence assez saisissante et rare. La pierre ancienne se reflète dans les building contemporains tout en jeux de verres.

chicago vue du pont
Du pont on voit déjà le mélange architectural de la ville ©Les Boomeuses

 

immeubles à chicago
La rivière avec des superbes vues sur les buildings ©Les Boomeuses

On commence notre balade par le Dusable Bridge. De là, vous aurez les vues les plus impressionnantes sur les gratte-ciel du Loop qui surplombent la rivière.

Les immeubles se reflètent magnifiquement sur les parois des immeubles ©CC_RiverView

Puis descendez sous le pont pour embarquer pour une passionnante croisière (Chicago’s First Lady) qui permet de passer au plus près des bâtiments et de se rendre compte de l’incroyable patrimoine architectural de la ville.

Ensuite, entrez dans les rues du Loop, centre névralgique de Chicago, mais aussi quartier des théâtres depuis la fin du 19ème siècle. C’est là que vous trouverez quelques uns des plus beaux immeubles de la ville. Entrez chez Macy’s, non pas pour pas pour les produits proposés (ce Macy’s est assez vieillot) mais pour visiter l’imposant building avec ses horloges richement ouvragées, et pour sa fabuleuse voûte de verre Tiffany. Allez admirer le Sullivan Center, bâtiment emblématique de l’école de Chicago. Passez devant le Chicago Board of Trade Building, immeuble mythique, demeuré le plus haut de la ville jusqu’en 1965, qui abrite la plus ancienne bourse de commerce du monde.

La ligne L

Prenez la ligne L du métro et faites le tour du quartier par la Pink Line. Le mythique métro aérien offre  avec cette « boucle » une vision étonnante sur le quartier.

Le métro de chicago
La métro qui parcourt le Loop ©Les Boomeuses

Millenium Park et Art Institute

Après cette introduction à la ville, traversez South Michigan pour visiter le Millenium Park. Sur le chemin, admirez là encore les superbes bâtiments historiques et les réalisations plus contemporaines de verre et d’acier. Dans le parc, ne manquez pas le fameux Cloud Gate d’Anish Kapoor, surnommé affectueusement le Bean (haricot). Admirez les reflets des immeubles dans l’acier de la sculpture. Un peu plus loin, prenez le temps de contempler la Crown Foutain qui projette des visages géants sur les façades des deux tours en acier et verre, de 15 m de hauteur et qui surplombent un miroir d’eau en granit noir.

LE cloud à chicago
On s’amuse avec les reflets du Cloud ©Les boomeuses
reflets sur le sol
Reflets des immeubles sur le miroir d’eau en granit ©Les boomeuses
la Crown Foutain de chicago
La Crown Foutain qui projette des visages géants ©Les Boomeuses

Impossible de ne pas se rendre à l’Art Institute Of Chicago. Ce musée gigantesque abrite notamment la plus importante collection d’impressionnistes et de post-impressionnistes en dehors de la France avec celle du Met de New York. La partie moderne présente également une très belle collection d’Art américain dont des Hopper, Grant Wood, Pollock…

Magnificient Mile et River North

De Dusable pont, continuez sur North Michigan, également appelé Magnificient Miles. Considérée comme l’avenue la plus chic de Chicago et souvent comparée à nos Champs-Elysées (elle m’a surtout fait penser à la 5th avenue de New-York), elle est aujourd’hui bordée de beaux immeubles et de boutiques de luxe, grandes enseignes et grands magasins, avec Bloomingdales, Macy’s (celui où il faut aller pour le shopping), Sak’s Fifth Avenue… En bas de l’avenue, juste avant d’arriver au lac, montez au 94 ème étage (comptez 39 secondes pour la montée !) du Chicago 360° pour admirer un paysage à perte de vue sur le lac, les quartiers nord de la ville et même les états voisins. Si vous n’avez pas le vertige, avancez-vous sur le Skywalk, pour surplomber à plus de 300 m le Magnificent Mile.

Chicago et le lac Michigan 

Impossible de visiter Chicago sans aller voir le lac Michigan. Baladez-vous comme les chicagoans sur la promenade qui longe le lac. En hiver, vous croiserez des joggeurs, des cyclistes, des skaters et marcheurs, tandis que l’été, vous aurez l’impression d’être en vacances avec ses 30 plages le long du lac, balade en canoé, voile…

Si Chicago est célèbre pour son centre, la ville est très étendue avec ses 77 neighboroods, qui ressemblent souvent plus aux petits quartiers calmes des banlieues américaines, qu’à ceux d’une grande métropole. C’est également pour cette raison que les chicagoans aiment leur ville, qui allie modernité et de très nombreux espaces verts et petits quartiers résidentiels très agréables.

Autour de l’université de Chicago

Si vous avez envie de vous retrouver loin de la frénésie de la city, allez visiter l’université de Chicago. Dans un style sorti tout droit d’Harry Potter, vous aurez l’impression d’avoir traversé les époques avec ces bâtiments imposants inspirés de ceux d’Oxford.

université de cHicago
Un des bâtiments de l’université de Chicago ©Les Boomeuses
Les étudiants font la queue devant les nombreux food truck devant l’université ©Les Boomeuses

Dans les ruelles adjacentes, ne manquez pas la maison Robbie de Franck Lloyd Wright, une de ses premières réalisations. Elle incarne la quintessence du style Prairie (marqué par la présence de lignes horizontales et de toits plats devant rappeler le paysage des grandes plaines de la région) qui fera le succès de l’architecte.

Si vous êtes un grand amateur de Franck Lloyd Wright et avez un peu de temps, allez visitez Oak Park, une banlieue prospère renommée pour sa forte concentration de maisons signées par l’architecte américain.

Avant de quitter le quartier de l’université, marchez jusqu’à Hyde Park, le quartier où le couple Obama possède sa maison. C’est dans ce quartier qu’ils ont vécu avant d’aller à Washington. Vous pourrez passer devant le salon de coiffure Hyde Park Hair Salon, devenu lieu touristique. C’est dans ce salon pour homme, que le président des Etats-Unis se faisait couper les cheveux. Si vous êtes fan du couple, vous pourrez même admirer l’endroit, marqué d’une pierre au sol, où Michelle et Barack ont échangé leur premier baiser en 1989, après avoir été manger une crème glacée chez Baskin-Robbins.

Aujourd’hui les touristes viennent voir le salon ou l’ex président se faisant coiffer.  Aux murs, des affiches et photos d’Obama et même son fauteuil © Les Boomeuses
maison à Chicago
La maison du couple Obama à Chicago ©Les Boomeuses
Romantique, l’endroit où le couple s’est embrassé la première fois est marqué d’une sèle©Les Boomeuses

Des neighboroods pour une ambiance et un shopping différent

Wicker Park, Pislen, Andersonville, Armitage Avenue…. On a adoré se balader dans ces quartiers au charme fou, où l’on trouve une ambiance très différente de celle du centre, avec des cafés et restaurants sympas, et pour un shopping de créateurs, loin des grandes enseignes impersonnelles. Difficile d’imaginer dans ces quartiers au charme presque « provincial » que l’on est à 15 minutes de l’effervescence de la city.

Wicker park est l’un des quartiers branchés de Chicago, animé le jour comme la nuit. Avant de commencer notre découverte du quartier, on s’installe au ravissant restaurant Mindy’s Hot Chocolate. Evidemment le chocolat y est roi (il est servi avec des marschmallow maison), mais vous pourrez aussi vous régaler avec de délicieuses salades, tartes ou burger. En sortant, on se promène autour du métro Damen, où se concentrent des boutiques plutôt chic axées mode et quelques friperies sympas. Arrêtez-vous devant le Flatiron Arts Building, réplique miniature (seulement deux étages) de celui de New-York.

On prend un chocolat chaud ou une délicieuse salade chez Mindy’s hot chocolate avant d’aller faire du shopping

 

Wicker park, un des neighboroods sympas et branchés ©Les Boomeuses

Pilsen est aujourd’hui le quartier où la majorité de la communauté hispanique de Chicago réside. De nombreux artistes s’y ont également installés. C’est là que vous découvrirez le National Museum of Mexican Art, le plus grand musée mexicain des Etats-Unis. Allez admirer les murs peints du quartier par des artistes internationaux au fil de vos déambulations.

Au 19 ème siècle, les immigrants suédois s’installèrent à Andersonville, qui a conservé ses racines suédoises. Aujourd’hui, le quartier accueille aussi une communauté gay et lesbienne. Vous y trouverez de délicieux restaurants et cafés, et de très belles boutiques de décoration et brocante. Ne manquez pas de faire un tour à Women & Children First bookstore, une super librairie fondée en 1979 par des femmes, comme un lieu féministe. 

Andersonville est le quartier suédois où l’on trouve de ravissantes boutiques de déco ©Les Boomeuses

Sur Armitage Avenue, on fait du shopping dans les jolies boutiques de mode qui longent l’avenue et on admire les immeubles à bow-windows et à clochetons. On s’arrête chez Laudi Vidni, qui propose des très beaux sacs, 100 % sur mesure. On choisit parmi les 40 modèles proposés et les 40 cuirs différents.  

Nos adresses à Chicago

A Chicago, les activités ne manquent pas. Dîner dans les nombreux délicieux restaurants de la ville, monter prendre verre sur un  rooftop, trouver des petits bars secrets dans les neighboroods, aller voir une comédie musicale ou écouter un concert de jazz.

Vous avez envie de découvrir une distillerie  d’un nouveau genre ? Loin des années prohibition, cette distillerie n’a rien de sulfureux. Au contraire, Koval est une distillerie “new style” avec des whiskys et liqueurs organiques. Chaque étape de la fabrication est réalisée sur place : agriculteurs locaux pour la culture du grain, mouture et brassage, distillation et mise en bouteille.

Dîner au Parachute. Ce 1 étoile au guide Michelin est vraiment une table exceptionnelle, qui marie avec brio saveurs coréennes et américaines. Attention, réservation indispensable si vous voulez être sûr d’avoir une table.

Mariée à un Français, la charmante cheffe Sandra Holl a ouvert Floriole, un lieu où la boulangerie et la pâtisserie française sont à l’honneur. Elle propose aussi de délicieux sandwichs, quiches, salades, le tout réalisé avec des produits organiques et locaux. 

Pause gourmande ©Les Boomeuses

On s’installe dans la jolie salle du Tield House pour un brunch, classique comme on aime, ou un délicieux dîner .

Un cadre très sympa pour manger chez Tield House

Prendre un verre sur un rooftop. A Chicago, il faut absolument prendre un verre sur un des nombreux rooftop dont la ville recèle. Vous n’aurez que l’embarras du choix pour en trouver un. Parmi ceux qu’on aime particulièrement pour la vue sur la rivière, celui du London House Chicago, juste au-dessus du pont Dusable. On aime également le rooftop du Cindy’s avec sa vue sur le lac.

Dormir à Chicago

C’est dans le Carbide & Carbon Building, considéré comme un exemple de l’architecture Art déco avec sa coupole dorée en forme de bouteille de champagne, que l’hôtel St Jane s’est installé. Dans cet hôtel luxueux aux chambres spacieuses et design, certaines ont une vue superbe sur la rivière, vous serez idéalement situé pour une visite de la ville.

La coupole en forme de bouteille de champagne de l’hôtel St Jane 
vue des chambres
Vue d’une des chambres ©Les Boomeuses

Plus d’infos sur la ville :

• L’office du tourisme de la ville, Choose Chicago, est également une mine d’informations.
• L’association Chicago Architecture Center propose de passionnantes visites guidées de la ville, ainsi que des conférences et expositions gratuites.
• Le guide Michelin voyage Chicago est parfait comme petit guide à avoir toujours dans sa poche. 

 Aller à Chicago 

Aer Lingus propose des vols pour Chicago au départ de Paris – Charles de Gaulle avec une correspondance à Dublin en vol quotidien.

Pour les passagers en provenance d’Europe, l’aéroport international de Dublin permet de faciliter le transit vers les États-Unis. Les passagers peuvent y effectuer les formalités d’entrée aux USA, avec la présence d’un agent de l’Immigration américaine, ce qui permet un gain de temps à l’arrivée aux États-Unis.

Au départ de la France, Aer Lingus dessert également 15 destinations en Amérique du Nord : New York-JFK, Boston, Chicago, Hartford, Los Angeles, Miami, Minneapolis, Montréal (ouverture en 2020), Newark, Orlando, Philadelphie, San Francisco, Seattle, Toronto et Washington D.C. Aer Lingus propose sa Classe Affaires sur toutes ses liaisons transatlantiques.
Tarifs A/R pour Chicago à partir de 520 €. Informations et réservations sur www.aerlingus.com 

 

 Arielle Granat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *