La bonne épouse, une comédie alerte et joyeuse

La Bonne épouse est une comédie drôle et joyeuse qui plaira forcément aux Boomeuses. Impossible de ne pas sourire devant cette comédie alerte qui parle d’émancipation de la femme en 1968.  

Quelques mois avant mai 68, l’école ménagère de Paulette Van Der Beck enseigne à  des jeunes filles comment tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter. Mais une fois devenue veuve, et ruinée, ses certitudes vacillent. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?

la bonne épouse

On rit évidement beaucoup à cette évocation d’un époque pas si lointaine où la femme n’était rien sans son époux. La mort du mari de Juliette Binoche va agir comme déclencheur chez ces femmes qui vont devoir prendre leur destin en main et « découvrir » la liberté et les revendications féminines. La première partie du film qui se passe à l’école est vraiment très drôle avec les cours de bonnes manières ou de cuisine (pour contenter son époux) prodigués dans un style très différent ,par les 3 actrices très en forme. 

On adore le style pincé de Juliette Binoche qui découvre avec plaisir le port du pantalon, le code du travail, le plaisir de conduire et l’amour libre, Yolande Moreau en vieille fille sentimentale et Noémie Lvovsky en bonne sœur qui n’a pas peur de rien. On tombe encore sous le charme d’Edouard Baer et les jeunes pensionnaires sont toutes talentueuses et prometteuses.

la bonne épouse

La bonne épouse de Martin Provost
Avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky
 En salle le 11 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *