EMSCULPT neo

EMSCULPT neo pour se (re)faire des abdos en douceur

par Arielle Granat

On a toutes envie d’un ventre sculpté et plat, avec de beaux abdos, mais on est un peu fâchées avec le sport. EMSCULPT neo est peut-être la solution pour se refaire en douceur des abdos et surtout se motiver pour la suite.

Pour en savoir plus sur cette méthode non invasive et pas douloureuse, nous avons rencontré le Docteur Jean-Michel Mazer, dermatologue et directeur médical du Clipp (Centre laser international de la peau Paris) qui dans son centre propose différentes techniques esthétiques. Il nous donne son avis éclairé sur cette nouvelle machine et son effet booster.

 

Jean-Michel Mazer : L’EMSCULPT neo s’intègre parfaitement dans un programme pour remodeler le corps avec du gainage musculaire. C’est une technique particulièrement intéressante pour les femmes (et hommes !) de 50 ans qui se sont un peu « négligées » au niveau sport et qui arrivées à la cinquantaine se rendent compte qu’elles n’ont plus ni abdos, ni muscles et qui souhaitent reprendre le sport.

Mais à 50 ans, quand on veut se (re)mettre aux abdos, on découvre que c’est très dur et douloureux

Au bout de 15 crunchs, on craque, et si on prend une mauvaise position on risque de se faire mal au dos. Après quelques séances d’EMSCULPT neo, vous constatez qu’au lieu de faire 15 crunchs en souffrant, vous pourrez monter à 40. Ce qui signifie que vous vous êtes refait un gainage musculaire.

Bien sûr, il ne faut pas attendre à avoir des barres de chocolat comme sur les photos ! Pour cela, il faudrait n’avoir aucune graisse abdominale. Et, sauf à être un sportif de haut niveau, il y a toujours une petite couche de graisse à 50 ans.  Mais réellement, au niveau musculaire, la différence est énorme.

L’objectif de cette méthode est d’avoir un effet booster pour ensuite continuer à faire du sport. Parce que les séances, on ne fait plus rien, on va perdre tout ce qu’on avait récupéré au bout de quelques temps.

Par contre, si par la suite on continue à faire des séances d’abdos, complétées par une autre activité de gainage, les bénéfices de la méthode peuvent vraiment tenir sur la durée. Avoir des bons abdos, c’est aussi important pour garder une jolie posture

EMsculpt neo

Pour les triceps qui sont particulièrement difficiles à muscler avec des exercices, l’EMSCULPT neo est aussi une excellente indication. Idem pour les fesses (contre-indication, le lumbago) mais là on est plus dans un résultat esthétique (car les fesses ne sont pas couvertes de graisse)avec un vrai un arrondissement des fesses. Ce qui change vraiment la silhouette.

Ce programme est aussi intéressant dans le cadre d’un programme général où l’on fait attention à soi, avec un régime, la reprise du sport. En aucun cas, cette méthode ne doit être un motif pour remplacer le sport, mais au contraire il doit aider à se motiver.

Si aujourd’hui on dispose de différentes machines pour traiter la fermeté et la graisse il nous manquait une technique de stimulation musculaire. L’EMSCULPT neo a la particularité d’avoir en plus un sytème de lipolyse, ce qui permet d’associer la perte graisseuse au renforcement des muscles logée sous cette graisse.

Comment savoir si cette méthode nous convient ?

Nous, au centre on raisonne en terme de programme. Si une femme vient me consulter et me dit qu’elle veut se remettre au sport et n’y arrive pas, on va lui faire uniquement EMSCULPT neo. Par contre, si une femme se plaint d’un problème de silhouette (c’est à dire un problème de relâchement ou de volume), on va ajouter en plus à cette méthode de la radiofréquence.

Les deux machines vont être complémentaires. On peut également ajouter la cryolipolyse qui permet aussi de faire perdre de la graisse, à condition de ne pas avoir de trop gros bourrelets. Dans ce cas, c’est une mauvaise indication et seule la liposuccion fonctionnera !

EMSCULPT neo comment ça marche ?

Allongée sur un lit, une sangle autour de la taille, des plaques sont installées sur le ventre. La séance commence avec une intensité qui se règle en fonction de sa capacité à supporter les contractions.

Durant les10 premières minutes de la séance, la chaleur de la radiofréquence et l’intensité des HIFEM montent progressivement en puissance pour assurer un confort optimal. Un champ éléctromagnétique spécifique pénètre la peau jusqu’à une profondeur de 7 cm pour atteindre à la fois les tissus musculaires et la graisse du ventre.

L’énergie produite déclenche près de 20 000 contractions musculaires supramaximales par session de 30 minutes. Cette énergie permet aux muscles de gagner en volume et de libérer les acides gras qui permettront au corps de détruire les cellules graisseuses, lentement et définitivement, dans les deux à trois mois suivant les séances.

Protocole : 4 séances espacé d’une semaine. Puis un entretien d’une séance une fois par trimestre.
Tarif moyen pratiqué 550 euros la séance.

CLIPP

Depuis 2009 le Centre laser International de la Peau à Paris, regroupe une équipe de dermatologues, médecins esthétiques , experts formés aux différentes techniques dont le centre est équipé.

85 avenue de la Bourdonnais
75007 Paris
Tél.0144429255

Arielle Granat

 


Plus d’articles beauté sur les Boomeuses

J’ai testé l’épilation définitive haute fréquence
Je peele confine

 

 

 

 

 

 

0 commentaire
0

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire