Réouverture des salons de coiffure, tout ce qu’il faut savoir

Pouvoir, enfin, se faire couper les cheveux et refaire notre couleur, semble être l’une des envies les plus urgentes pour nombre d’entre-nous. Alors devant la perspective de réouverture prochaine des salons de coiffure, nous avons voulu savoir comment cette reprise allait se passer et quelles mesure sanitaires allaient être prises. 

Pour y voir plus clair et savoir à quoi s’attendre, nous avons interviewé Alain Viot, président directeur général des salons Lucie Saint-Clair et mod’s hair.   

Edouard Philippe vient de le confirmer, si tous les indicateurs sont au rendez-vous, les salons de coiffure réouvriront le 11 mai. Quelles sont les mesures sanitaires qui vont être appliquées dans les salons ?

Toute la profession et nos représentants ont fait un gros travail pour établir un protocole d’hygiène sanitaire, afin de s’assurer la protection à la fois des coiffeurs et des clients. On travaille actuellement sur la mise en place de tous ces protocoles, des matériels, des désinfectants, de gels… de façon à ce que dès le 11 mai, si on est autorisé à ouvrir, nos salons soient prêts à accueillir nos clients.  

Nous travaillons aussi sur les mesures de distanciation sociale. Forcément, les plus gros salons pourront accueillir plus de clients que les petits, mais cela fait partie de la nature des choses. Nous, par exemple, nous avons deux flagships. Iéna a pour Lucie Saint-Clair et Marbeuf pour mod’s hair, qui pourront répondre plus facilement aux demandes des clients. Nous avons établi un protocole qui sera distribué et affiché à l’entrée de tous nos salons. 

salon de coiffure
Le salon Lucie Saint-Clair Iéna

 Dans le détail cela signifie : 

Distance d’un mètre entre les clientes
Port obligatoire de visière et de masque pour les coiffeurs (changé régulièrement durant la journée). 
Les clientes devront venir avec leur masque (à élastique pour permettre la coupe et le coiffage des cheveux).
Lavage systématique des mains avec du gel hydroalcoolique.
Mise en place de protections pour le vestiaire et des vêtements bien séparés entre eux.
Ce sont les clientes qui devront déposer leur vêtement ou le garder avec elles. 
Utilisation de peignoirs et de serviettes lavables à usage unique.
Désinfection après chaque client du matériel, des fauteuils.
Plus de journaux ni de boissons à disposition. 

Est-ce que le coût de ces mesures va s’appliquer sur les prestations ? 

Nous avons vécu une période très difficile. On va donc mettre en place un forfait hygiène pendant toute la durée de ces mesures, qui sera entre 2 et 3 € dans nos salons mod’s hair et Lucie Saint-Clair. Ce forfait hygiène va permettre de pallier à ces frais supplémentaires (avec des prix de matériel de protection qui flambent…) mais sera aussi un forfait solidarité de nos clients. Nous sommes contraints de le faire afin de  préserver notre trésorerie. Mais ce n’est en aucun cas une augmentation du prix de nos prestations, et ce forfait disparaîtra dès la fin des mesures sanitaires.

salon de coiffure

A partir de quand allons-nous pouvoir prendre rendez-vous auprès des salons ?

On commence déjà à prendre des rendez-vous, toujours sous réserve de la date d’ouverture officielle. Les lignes de nos salons ont été transférées chez nos managers, qui gèrent à distance le planning de rendez-vous (sous réserve de pouvoir les joindre).

Comment allez-vous faire pour répondre à toutes les demandes, sans faire patienter les femmes des semaines  entières ?

Nous avons élargi les tranches horaires. Nous allons ouvrir tôt le matin et tard le soir, de façon à accueillir un maximum de clients. On va ouvrir de 9h à 20h, même parfois plus pour certains salons et même le lundi, soit 6 jours sur 7. Et nous sommes partants pour faire des heures supplémentaires et répondre à toutes nos demandes.
Si on est autorisé, on ouvrira le salon mod’s hair rue Marbeuf, lundi 11 mai à 11h, le temps de tout préparer le matin et de bien préparer l’arrivée de nos clientes.

Normalement, aller chez le coiffeur est un moment de détente. Ne craignez-vous pas que tous ces gestes sanitaires obligatoires et indispensables, ne modifient cette sensation de plaisir ?

Non, je pense qu’aller chez le coiffeur restera un moment de plaisir. Notre métier est de servir nos clientes, de les rendre belles, qu’elles se sentent bien. Et tout le savoir-faire de nos coiffeurs sera mis en oeuvre pour que nos clientes se sentent mieux après cette période de confinement, ou elles n’ont pas pu s’occuper de leur cheveux. 

De plus, toutes les études que j’ai lues montrent que le premier besoin des femmes sera, par envie ou nécessité, d’aller chez le coiffeur. 

L’avantage, si l’on peut dire, de toute cette histoire, c’est que le métier de coiffeur a pris toute sa valeur. Et beaucoup de gens se sont rendu compte qu’ils avaient besoin de leur coiffeur pour leur bien-être, pour leur beauté… et ça c’est une nouvelle qui est importante pour l’avenir du métier et de nos salons. 

L’ouverture des salons va aussi être l’occasion de relancer nos looks printemps/été que l’on avait juste lancés avant le confinement. Je pense que les femmes vont avoir envie de changement, peut-être de nouveau look après ces deux mois, et de se projeter sur des périodes plus agréables. 

 

tendance Lucie saint-clair 2020
Tendance printemps/été 2020 chez Lucie Saint-Clair
coiffure été 2020
Tendance printemps/été 2020 chez mod’s hair

 
 

 Arielle Granat

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *