L’impact du summer body sur les françaises

A l’approche de l’été on entend un peu partout l’expression Summer Body. Une expression qui peut sonner comme une injection à avoir un corps parfait pour mettre son bikini. 

 

FEELEAT* a réalisé une enquête sur l’impact de cette expression sur les français. Depuis quelques années médias et réseaux sociaux parlent de summer body dès l’apparition du premier rayon de soleil, laissant entendre que nous aurions un corps d’hiver et un d’été… plus mince, plus svelte, plus fit, prêt à être exhibé sur les plages fièrement, un corps qui démontrerait que son propriétaire le maîtrise parfaitement… un “beach body” affuté pour porter un trikini, pour marcher sur la plage sans gêne…

Summer body

La pression du Summer Body 

Selon les chiffres de l’enquête, cette pression du Summer body a un impact négatif sur la gestion du poids et crée des nouveaux comportements alimentaires négatifs. 
69% des français ressentent une pression médiatique à perdre du poids avant l’été et 92% ont déjà entendu parler du terme “Summer body” ou “Objectif Bikini”.

Il est vrai qu’avec l’arrivée de l’été, même sans être accro aux régimes, on a souvent envie de faire plus attention à notre alimentation avant de se mettre en maillot de bain.  Entre pression médiatique (69%) et challenge personnel pour se sentir bien en maillot de bain (42%), les français tendent à se préparer dès qu’arrive le mois de Juin.

60% des français trouvent que le terme “Summer body” a une connotation négative et 76% ressentent une pression supplémentaire sur la gestion de leur alimentation à l’arrivée de l’été.

Entre régimes d’influenceurs et multiplications de recettes dans les magazines de mode, les français ressentent une pression sur leur apparence. Une tendance qui tend à multiplier l’apparition de troubles alimentaires et créer des nouvelles maladies comme l’orthorexie.  30% des français ont d’ailleurs des idées plus sombres à l’arrivée de l’été 28% disent même ressentir moins de plaisir à manger. 

Une alimentation différente l’été

15 % des personnes interrogées avouent changer radicalement leur alimentation quand vient l’été et 86% des français ressentent une pression autour du corps parfait.
54% disent ressentir une pression liée à l’image qu’ils veulent renvoyer à leurs amis. Cette pression autour du corps parfait ajoute un stress supplémentaire sur l’alimentation, propice aux développements de troubles.

Parmi les personnes interrogées, 38% se sentent  également jugées lors de discussions entre collègues et 30% évoquent l’image qu’ils veulent renvoyer à leur famille.
Des chiffres qui démontrent que le “Summer body” intensifie une pression négative. Une expression qu’il faut donc apprendre à utiliser avec modération. 

 

Créée en 2018, FEELEAT est une application qui suit au quotidien les patients dans la gestion de leur maladie : anorexie, boulimie, obésité, troubles digestifs, cancer, etc. Téléchargée plus de 75 000 fois depuis son lancement, l’application d’aide médicalisée bénéficie de l’adhésion de la communauté médicale avec plusieurs centaines de praticiens inscrits sur l’interface FeeleatMed.FEELEAT, c’est aussi des conférences, des podcasts et une communauté de plusieurs dizaines de milliers de personnes sur le blog et Instagram qui peuvent ainsi partager, échanger et se soutenir.

*enquête réalisée le 15 juin auprès de 1200 français

 Photo Roman Odintsov

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *