Escapade au château de Saint-Point, le château de Lamartine

Demeure préférée  d’Alphonse de Lamartine, le château de Saint-Point permet de mieux cerner la personnalité et le caractère romantique qui ont fait du poète, l’un des hommes les plus influents de son époque.

Un voyage dans les collines du Mâconnais

château dans le Mâconnais

 

Faisons un voyage tout en douceur dans les collines du Mâconnais et suivons l’itinéraire appelé « Route Lamartine » un voyage entre romantisme et politique.

Lamartine vécut toute son enfance dans le petit village de Milly (devenu  Milly Lamartine), il écrira un poème « Milly ou la terre natale » dont les vers restent en mémoire, objets inanimés, avez vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer ?

Des drames successifs amènent Alphonse de Lamartine à écrire notamment «Le Lac », « Méditations poétiques » qui sera élu à l’Académie française.

L’attachement à cette région est renforcé par l’héritage du château de Saint Point que lui lègue son père en 1820, lors de son mariage avec l’anglaise Mary-Ann Birch, que le couple va restaurer.

Le château de Saint-Point

 A l’origine une défense de l’Abbaye de Cluny au XII ème siècle, le couple lui donne un style gothique anglais. Une galerie et un porche gothique à colonnettes et clochetons sont aménagés. On ajoute une tour dite « de l’horloge ». Un parc à l’anglaise remplace le mur d’enceinte et ouvre sur les Monts du Mâconnais.

 

 

 

Château de Lamartine

lamartine

Lamartine n’habite pas là en permanence. Rentré en politique en 1830, grand voyageur, il est élu député et joue un rôle important au moment de la Révolution de 1848. C’est lui qui signera le décret abolissant définitivement l’esclavage.

Le propriétaire actuel du château nous fait découvrir l’intimité des lieux et nous entraine dans une aile rajoutée en 1856. Le rez-de-chaussée s’ouvre sur la salle à manger, le lieu n’est pas très grand mais la qualité des invités est là.

On semble entendre les voix de Victor Hugo, Charles Nodier, Georges Sand, Frantz Listz, Chopin, les Dumas, Eugène Sue…des vibrations poétiques nous pénètrent, nous troublent en imaginant les illustres invités autour de la table.

Au salon, des vitrines exposent des objets familiers du poète rappelant ses nombreux voyages mais aussi des symboles politiques, son écharpe de député. On apprend aussi que Lamartine fut à l’origine du suffrage universel. Dans le cabinet de travail, on découvre toute son oeuvre écrite : « les Méditations», la première édition de « l’Histoire des Girondins » en 1847 grand succès de l’époque.

La visite se termine par la chambre à coucher aux murs tendus de cuir de Cordoue. La cheminée dite « des poètes » est parée de carreaux de faïence peints par Mary-Ann qui représentent les poètes préférés de son mari: Shakespeare, Homère, Dante, Corneille, Racine …

 Un jardin à l’anglaise

La vue extérieure donne sur le jardin anglais d’une douceur romantique et les collines avoisinantes. En contre-bas, à côté de l’église romane du village, le tombeau où reposent le poète, sa femme, ses deux enfants ainsi que sa nièce Cécile de Cassiat toute dévouée au grand homme jusqu’à sa mort.

 

tombeau lamartine

 

 

château de lamartine

Dans un de ses poèmes Alphonse de Lamartine arrête le temps.

Quelques instants ici, le temps suspend son vol…

Il nous incite aussi au voyage :

il n’y a d’homme complet, que celui qui a beaucoup voyagé... (extrait du récit voyage en Orient).

Alors prenez le temps au temps et empruntez la «Route Lamartine» là-bas en Saône et Loire au milieu de vignobles prestigieux, Milly, le château de Pierreclos, l’Abbaye de Cluny, les grottes d’Azé, le village médiéval de Brancion… un voyage enFrance tout en douceur, en finesse et déconfiné.

 

Contacts pour voyager sereinement

Destination Saône et Loire : tel 0385210220
www.bourgogne-du-sud.com
info@bourgognedusud.com

Office du Tourisme de Mâcon
tel 0385210707

Office du tourisme du Val lamartinien à Pierreclos
tel 0385557715

Espace Lamartine
Musée des Ursulines Mâcon
musees@ville-macon.fr

 

Texte et photos Jacques Douay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *