Jennifer Harman, une femme pleine d’atouts

Jennifer C. Harman est un bel exemple de ces profils de femmes mûres et indépendantes comme on aime en voir.
Son nom ne vous dira sûrement rien, et pourtant elle est une des meilleures joueuses féminines de poker au   monde. Cette américaine née en 1964 à Reno dans le Nevada est connue pour avoir remporté 2 bracelets (sorte de trophée) au World Series Of Poker en 2000 et 2002. Elle est la première femme à avoir accompli cet exploit, et n’a été égalée que par Vanessa Selbst, une autre joueuse pro qui a réussi en 2012 à atteindre son niveau. Vanessa au passage, est la meilleure femme joueuse de poker du monde, et tout simplement une des meilleures tout sexe confondu. Et c’est grâce à des aventurières comme Jennifer Harman que la place de la femme s’est faite de plus en plus présente, aidé par le boom du poker en ligne dans lequel la sexualité n’a pas d’importance puisque les adversaires ne se voient pas en vrai.

Jennifer est une battante, et pas seulement lorsqu’elle joue. Elle est atteinte d’une grave maladie et partage ses problèmes de santé avec sa sœur et sa mère, qui est décédée quand Jennifer avait 17 ans. En 2003, elle se voit forcée d’arrêter le poker pour une année suite à une seconde greffe de rein. Après cette période de convalescence, elle revient au poker en force en 2004 en arrivant 4e au World Poker Tour, 5e à l’événement d’inauguration du Professionnal Poker Tour, et 2e à l’événement « Circuit Championship » du WSOP. La même année, forte de ses compétences au jeu, elle est invitée à participer à l’écriture d’un chapitre sur la variante du poker appelée « Limit Texas Hold’em » pour le livre Super System II.

Jennifer Harman-Les Boomeuses

C’est à cette période que Jennifer créée la CODA, Creating Organ Donation Awareness, une association à but non-lucratif qui récupère de l’argent au profit du don d’organe. La charité est une partie importante de sa vie puisqu’elle organise fréquemment des tournois de poker caritatifs. En mars 2009, elle organise un gros événement avec de nombreuses célébrités du monde du poker et réussi à récupérer 111 000$ pour la Fondation Nationale du Rein. Harman est aussi une donatrice et chercheuse de fonds pour la NSPCA, la société de prévention de la cruauté envers les animaux du Nevada. Elle a réussi à rapporter des centaines de milliers de dollars grâce à des événements de poker en live. Il existe même un tournoi de poker caritatif annuel à son nom. La 3e édition de ce « Jennifer Harman Poker Tournament » à Las Vegas avait amassé un demi-million de dollars.

Jennifer-Harman-Les boomeuses

La charmante blonde est très présente dans les médias et elle est la seule femme étant joueuse régulière du « Big Game », une émission télévisuelle américaine très suivie dans laquelle un joueur amateur affronte 5 joueurs de poker professionnels. En 2014, le total de ses gains en tournois live dépassaient les 2 700 000$, et sa réputation s’est faite via son choix de jouer surtout des parties à hautes mises. Aujourd’hui divorcée après 13 ans de mariage et 2 enfants avec un autre joueur de poker pro, Marco Traniello, on ne doute pas de ses capacités à prendre la vie à revers, et on tire notre chapeau à cette boomeuse pleine d’atouts.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *