Les bons voeux de Mam Gynéco

Odile Bagot, connue aussi sous le pseudo Mam Gynéco, nous livre sa vision de l’année 2015 et ses souhaits pour 2016.

 LES-BONS-VOEUX-DE-MAM-GYNECO_LES-BOOMEUSES

Donner son sentiment sur l’année 2015 et ses espoirs pour 2016, un vrai défi ! Même pas peur, mais dur-dur de se la jouer poilante, cette chronique-là, avec les évènements qui nous ont tous endeuillés en novembre. Sans oublier la menace écologique sur notre bonne vieille Terre qui ne sait plus où donner de la tête pour accueillir la misère du monde.

On en a certes vu d’autres mais là, ça commence sérieusement à sentir le roussi !
Qui est dans l’oeil du cyclone aujourd’hui et le sera demain ? Les filles et les garçons de maintenant.

Ce qui m’a le plus frappée au lendemain de ce sinistre 13 novembre, c’est le sentiment des jeunes filles que je côtoie d‘avoir été attaquées dans ce qui fait toute jeunesse : la liberté de l’esprit et des corps, la saveur des rencontres, l’insouciance, les rêves et les illusions, les discussions sans fin, les chants, les rires et les larmes. Non, ces jeunes ne sont pas différents de leurs parents, ils n’ont juste pas eu le bonheur de naître dans les trente glorieuses. Ils n’en sont que plus méritants de ne pas désespérer !
Et la conscience écologique est bien là lorsqu’une de mes filles rechigne à acheter des bananes pour son père parce qu’elles ne sont pas produites dans le Kochersberg ! Dans 50 ans peut-être ? Quand nous aurons à jamais remisé skis de fond et raquettes pour une sortie de Noël en palmes et tuba au Baggersee !

Avec Mam Gynéco comme pseudo, pas besoin d’être grand druide pour deviner qu’on se sent le coeur et l’âme d’une maman pour toutes les poulettes de la terre. Enfin … restons modeste, au moins les cinq miennes et les quelques milliers du cabinet et du blog ! Comme les garçons, c’est moins mon rayon, c’est aux filles que j’aimerais souffler ces quelques mots.

« L’avenir de l’homme, c’est la femme. Elle est la couleur de son âme » écrivait Aragon dans Le Fou d’Elsa. C’est beau … tellement beau, qu’on aimerait ne rien y ajouter.

Et si la femme était aussi l’avenir de l’Homme, tout genre confondu ? Et si pour 2016, nous prenions conscience de cela et le mettions en oeuvre ?

Mais homme et femme avons égale responsabilité face à l’Autre, en particulier dans sa vulnérabilité comme le dit si bien Lévinas à propos de « ce visage qui s’impose à moi sans que je puisse cesser d’être responsable de sa misère. » Qui pourra oublier le visage de ces hommes, femmes et enfants poussés par la guerre ou la misère sur les routes et les mers ? C’est bien dans cette solidarité et cette réciprocité que je vois luire un avenir plus radieux et garde confiance.

Oulala, si Mam Gynéco se met à philosopher, où allons nous ?

 

Alors revenons à des propos plus légers ! Quels sont les bons tuyaux que je vous propose pour rendre la vie en 2016 plus douce et chaleureuse ?
Première résolution pour 2016 « On rit et on sourit »

J’ai fait un test dans le métro il y a quelques temps. J’ai décompté en tout et pour tout, trois sourires en trois heures, ça fait pas bézef ! Mais à chaque fois, en plus de rendre ce sourire, j’ai remercié pour ce premier, deuxième ou troisième sourire de la journée. Vous n’imaginez pas l’effet produit, fantastique ! Maintenant, multipliez cela par autant que vous êtes, et vous changez la face du monde. On peut rêver, non  ? Ou plutôt, on doit  rêver !
Pour ce qui est de se fendre la pêche, on pourrait commencer par ne plus trop se prendre au sérieux, ce serait le premier exercice !

 

Deuxième résolution pour 2016 « On s’écoute et on se cause »

C’est tout sauf facile, cette affaire-là, tant nous sommes habitués à nous mettre en avant. A commencer par moi …
S’écouter peut s’entendre de deux manières : écouter ce qui résonne ou raisonne en soi et écouter celui qui s’adresse à nous. Doux Jésus, rien que cette phrase mériterait dix séances de psychanalyse  !
Plus simplement, fermez trois secondes les yeux, inspirez profondément et vous voilà prêts à entrer en  relation. C’est comme pour le sourire, testez !

Troisième résolution pour 2016 «  On s’aime »

Encore plus fort que la résolution précédente, cherchez-en les trois sens cachés. C’est comme dans un « Cherchez Charlie », ça vous rappelle quelque chose ? Moi j’ai trouvé, et il y en a pour tous les goûts !
« Aimez-vous les uns les autres » de l’Evangile qui n’exclut en rien « Aimez-vous les uns sur les autres », la version hardcore du « Faites l’amour pas la guerre » à remettre d’urgence au programme ! Aïe, je suis encore en train de perdre des points pour le paradis …
Il y a aussi « s’aimer soi-même », au moins un peu, sans trop non plus, faut pas charrier ! Se dire qu’au fond, peut-être tout au fond, on est un chic type ou une chouette fille.

Vous trouvez cela un peu trop boy scout, youkaïdi, youkaïda et peace and love ? J’assume !

Et voilà, chères amies si, ayant zappé mon entraînement de natation et ma séance de taïchi pour vos beaux yeux, j’ai pu vous apporter un peu de légèreté et de baume au coeur, le défi est relevé !

Et maintenant, en route pour 2016, dans la joie et la bonne humeur ! Jetzt geht’s loos * comme on dit en Alsace !

 

Lire aussi : Ah ! Nos filles !

 

Odile Bagot

 

 

 

 

* c’est parti !

1 Commentaire

  • Vous avez donc connu le Baggersee, un souvenir en commun, mais de l’autre côté du Rhin…
    Non, on ne va pas se laisser abattre, nous allons avancer mais dans la bonne humeur et avec beaucoup d’amour, nous le devons à nos enfants et même petits-enfants (pour nous) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *