J’ai commencé le yoga !

j ai commence le yoga-les boomeuses

J’ai commencé le yoga !

On le sait, à un moment, il faut apprendre à se poser et faire des activités pour soi … si l’apprentissage de la danse classique peut poser problème à un moment ( je sais, j’ai essayé), le yoga m’a semblé tout indiqué pour palier ma grosse fatigue de fin d’année, m’assouplir, améliorer ma concentration, me recentrer…

Donc je m’inscris dans un club près de chez moi : ne pas chercher, à priori, la difficulté de la distance, trouver un horaire vraisemblable, bref éliminer toutes les excuses qu’on ne manquera pas de se trouver au bout d’un certain temps.

Récit de mes premiers pas dans ce monde des yogis

Comme je n’ai pas de survêt, j’emprunte celui de mon ado, plus son sweat shirt et c’est le buste barré d’un gigantesque ” fuck the world” que j’arrive au club.

Je tranche, c’est clair, l’uniforme est le sarouel, petit tee-shirt moulant, bref, je suis moche mais décidée à m’en moquer.

On s’allonge sur un tapis après avoir posé la serviette amenée et on commence à fixer mentalement une tâche jaune… c’est la prof qui le dit. J’opte pour le tournesol, après avoir essayé la guêpe, mais elle bougeait toujours, le soleil, mais le halo blanc, bref le tournesol et ses pétales , ça marche et ça dure … On finit par être bien, le tournesol EST moi (non, il n’y a pas de faute), je sens ma respiration qui se régule, j’essaye de ne pas penser à ce que je vais faire à diner (je rigole, je n’y pense jamais) ;  j’essaye de ne pas penser à tous les ennuis de la journée, je fais le vide, je chasse les idées pour me concentrer sur ma fleur jaune.

Hop, assise. J’attrape mon orteil avec ma main opposée, jusque là tout va bien …. inspire, expire, je note au passage que mon voisin expire hyper lentement et bruyamment, mais je suis yogi en apprentissage donc  j’élimine le monde autour de moi. La prof énumère le nom des postures, tout se termine par “a”. C’est incompréhensible mais terriblement  exotique, ça me donne envie de me purifier dans le Gange, de faire une retraite, bref, il faut que je me concentre. Je chasse les images, belles pourtant : moi dans le Gange, les cheveux mouillés, en sarouel… oups… !

A genoux et hop, jambes tendues en arrière, la tête qui pendouille entre les jambes ; tout un flot de sang me monte au cerveau et je commence à voir rouge et plus jaune du tout.  Je tiens pas longtemps la pose, ça tombe bien, il s’agit à présent d’attraper ses pieds avec ses mains mais les pieds derrière soi, arc boutée donc. Je jette un oeil autour de moi, tous arc boutés, ma colonne refuse de s’inverser, fait l’originale, la seule du groupe, je la hais.  Je reste figée en arrière, le temps est long, d’autant que je n’arrive plus à faire mes inspires-expires, je suis raide comme un piquet mais c’est pas grave : hop sur le dos, jambes tendues au dessus de la tête, les fesses soutenues par les mains… Moment de panique, mon corps inversé dans sa pesanteur, et s’il n’allait plus se relever ?… vous voyez au passage pourquoi j’ai commencé le yoga, les crises de panique sont mon lot quotidien.

BREF,  JE SALUE LA LUNE, les paumes ouvertes… c’est fini …

Et bien en fait, j’ai aimé, je n’ai pas réussi à ne pas me juger dans mes postures, je n’ai pas réussi à tout faire comme les consignes le disent mais j’ai aimé respirer avec tous mes camarades en sarouel, j’ai aimé le lâcher prise, je suis sortie défatiguée et ça c’est déjà énorme … C ‘est décidé, cet été je vais faire un stage !

 

Dominique Mallié, blogueuse nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l'émeuvent ou la font s'interroger sous la forme de chroniques au ton décapant. Elle tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

2 Comments

    • Les cours s’arrêtent mi juin , ce sera donc juste un essai, mais je compte bien reprendre à la rentrée peut être davantage vers la méditation … le ” mind fullness” me parait bien approprié !:)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *