Chaplin’s world

Chaplin’s world. Un matin de Noël 1977, au bord du lac Léman, le coeur d’un clown s’est arrêté, les feux de la rampe s’éteignaient pour Charlie Chaplin au Manoir de Ban, près de Vevey.

Chaplin’s World, le monde de Charlot s’ouvre au public dans le domaine et la résidence de Charles Spencer Chaplin, génial créateur de Charlot

Je vous emmène retrouver nos plaisirs d’enfants. En arrivant au manoir, c’est Chaplin lui même qui m’accueille et m’invite comme un ami à déambuler dans sa vie. Ici la salle à manger, la table est dressée… j’imagine les invités comme Marlon Brando, Truman Capote, Michael Jackson, Sophia Loren et tant d’autres. Un couloir et une autre pièce, je reste figé… Chaplin et Oona, son épouse, sont en pleine projection… je m’éclipse pour ne pas déranger… Les artistes sculpteurs du Musée Grévin (la compagnie des Alpes et la Société By Grévin sont les exploitants du site) ont merveilleusement travaillé. Une porte entrebâillée, la salle de bain… un miroir me renvoie une image incroyable Mr Einstein lui- même en personne. Facétieux, il tire la langue… à la science peut-être ?

La rencontre des deux génies donna, dit-on, un échange savoureux :
Ce que j’admire le plus dans votre art, dit A.Einstein, c’est son universalité. Vous ne dites pas un mot et tout le monde vous comprend
– C’est vrai, réplique Chaplin, mais votre gloire est plus grande encore. Le monde vous admire alors que personne ne vous comprend

 

Oona Chaplin

Image 1 parmi 9

© Jacques Douay pour Les Boomeuses

Une galerie de portraits me fait comprendre la dimension internationale de ce génie du 7ème art. Sa soif de connaitre le monde lui valu la suspicion de « communisme » par son pays d’adoption l’Amérique. C’est l’exil, l’Artiste résidera 25 ans au Manoir de Ban. Le couple aura huit enfants. Son temps… il le partage entre les jeux avec ses enfants, les promenades dans le parc et les amis du monde entier. Mais c’est aussi un lieu de travail, beaucoup de travail.

C’est au piano qu’il compose les musiques de ces films. Il écrit les scénarios : Un roi à New York – la Comtesse de Hong Kong – The « Freak » son dernier.

Rempli d’émotion, je quitte ce havre de paix « les années bonheur » disait-il.

Je me dirige vers le studio de cinéma (seule construction récente) et traverse le parc magnifique encadré par des cèdres centenaires.

Une petite salle de cinéma rouge et noire, le rideau s’ouvre sur un film d’une dizaine de minutes qui résume tout le talent de Chaplin L’écran se lève et comme par magie je me retrouve dans le dédale des décors des films de Charlot. Je croise Laurel et Hardy, Charlot sous une table, Woody Allen, Paulette Godard… un grand amour mais bref dans la vie de Chaplin, la prison, le Kid et le policeman, la tenue du Dictateur. Dans une vitrine la célèbre canne et le chapeau, face à la caméra Charlot barbier, les rues de Londre… je ne sais plus où est le réel ou le rêve tant les personnages sont vrais. Ici on rit et on pleure. Ce parcours didactique et poétique me fait réfléchir aussi sur Charlot visionnaire de notre monde actuel. Rappelons nous… la scène du discours dans le Dictateur. 5 minutes droit dans les yeux du spectateur, Charlot-Chaplin dénonce les barbaries de tous les extrémistes.

Charlot plait aux enfants et aux adultes, il est universel et contemporain

On ne saurait quitter cet endroit magique sans suivre les pas de de Charlot au bord du lac à Vevey.
Chaplin aimait si rendre, les habitants ont su préserver sa tranquillité quand il se rendait dans les commerces de la ville. Vous pouvait même poser auprès de lui. Sa statue de bronze est là, face au lac, il regarde avec tendresse le bateau à aubes qui quitte le port face aux sommets enneigés des Alpes.

Texte et Photos Jacques Douay

 

Informations pratiques

Y aller :

Le TGV Lyria 19 aller/retour de Paris à Lausanne.
Le train Lausanne/Vevey et des navettes jusqu’au Manoir.

Chaplin’s World : il est recommandé d’acheter son e-ticket à l’avance sur http://tickets.chaplinsworld.com

Nos bonne adresses :

Un hotel tout proche du site : Le Modern Times à Corsier-les-Vevey Hotel Beau Rivage Palace à Lausanne (Chaplin et sa famille y séjourna lors de son arrivée en Suisse)
Un magasin de confection : Le Lido (Chaplin a dédicacé le livre d’or)
Pour les gourmands : Cathy’s Biscuit (gâteaux-sirops-confitures bio)
Chocolatier : Bäderach (Boites de film avec les chaussures de Charlot en chocolat)

2 Comments

  • Je viens de regarder un documentaire sur France 2 très intéressant, concernant Charlie CHAPLIN, sa famille, sa maison.

    J’aimerai, à ma retraite venir voir son Musée en Suisse.

    Marie laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *