Dr sandra texier, Maison magnifisens

Portrait du Dr Sandra Texier, créatrice de la Maison Magnifisens

par Arielle Granat

C’est dans le 8 eme arrondissement, à quelques mètres du Parc Monceau, que le Dr Sandra Texier a ouvert sa Maison Magnifisens dans un lieu élégant, entièrement dédié à la beauté.

 

L’occasion de rencontrer Sandra, une femme chaleureuse, médecin généraliste spécialisée en nutrition, médecine esthétique et anti-âge, afin qu’elle nous parle de son approche de la beauté et des méthodes qu’elle utilise pour les femmes (et hommes) qui viennent la consulter.

Pourquoi ce lieu Maison Magnifisens ? 

Dr. Sandra Texier :  Avec Maison Magnifisens, j’ai voulu créer un lieu agréable et confortable, consacré à la médecine anti-âge et préventive, qui combine différentes méthodes autour de la médecine esthétique. Un endroit où les personnes sont prises en charge de façon conviviale, aussi bien par moi que par mes assistantes.

 

Qu’entendez-vous par médecine anti-âge ? 

La médecine anti-âge, c’est pouvoir bien vieillir !  Le vieillissement est  reconnu depuis peu comme une maladie par l’OMS. Et donc il faut trouver des solutions pour bien vieillir. Bien vieillir, c’est aussi avoir son esprit en cohérence avec son corps, en acceptant ce vieillissement, mais tout en gardant le plus longtemps possible son autonomie. 

La médecine esthétique aide à être bien dans sa tête, ce qui va renforcer son estime et sa confiance en soi, et permet également de garder de l’énergie pour s’occuper de soi et pour travailler ses muscles. 

Car le muscle est primordial pour garder son autonomie le plus longtemps possible. C’est pour cela que j’ai axé la plupart des méthodes que j’utilise autour du muscle, que ce soit au niveau du corps (EMSCULPT), du visage (EMFACE) ou du périnée (EMSELLA).

 Je trouve très cohérent de travailler aussi bien les muscles du corps que ceux du visage (pour garder de beaux volumes) ou de son périnée, parce que cela permet de garder son autonomie le plus longtemps possible, ainsi qu’une bonne qualité de vie. 

Il est aussi important de rappeler que bien vieillir, c’est avoir un bon sommeil, continuer l’activité physique (j’ai également une salle sport où un coach donne des cours) et une nutrition adaptée.  D’ailleurs, la nutrition, c’est un peu mon dada ! J’en parle tout le temps, même quand je suis en soins pour la peau, je donne  des conseils pour bien s’alimenter.

Quelle est votre approche de la beauté, à 50 ans particulièrement ?

Pour moi, ce qui est primordial, c’est la qualité de la peau. Et évidemment se sentir bien dans son corps. Mais la beauté, c’est vaste, on a toutes nos critères de beauté. C’est aussi révéler la beauté de chaque personne, celle qu’elle perçoit en elle, en diminuant ce qu’elle estime être des défauts.

C’est très important de respecter ce que souhaite la femme qui me consulte, et d’aller dans son sens pour la révéler et la faire se sentir bien dans son corps et dans son esprit. 

Vous ne faites pas d’injection, pourquoi ? 

Je ne suis pas du tout contre les injections, mais moi, j’aime surtout travailler la qualité de la peau, ce que l’on ne fait pas avec les injections.  De plus, pour pouvoir injecter correctement, il faut y passer beaucoup de temps et en faire beaucoup. Autour de moi, beaucoup de médecins injectent très bien.
Moi je travaille surtout avec la radiofréquence, qui permet un vrai travail anti-âge. On obtient une peau de meilleure qualité, un joli teint uniforme, (même les taches sont souvent atténuées), des pores resserrés, des ridules diminuées et des résultats sur le relâchement cutané.

Les appareils de radiofréquence que j’utilise vont stimuler nos propres fibroplastes, qui vont aller refabriquer du collagène. 

Evidemment, une fois que la peau est cassée (ride), seule une injection peut la combler. C’est pour cela que toutes ces techniques se complètent et que certaines femmes font des injections et de la radiofréquence.

Quelle sont les demandes principales des femmes de 50/60 ans qui viennent à Maison Magnifisens ? 

La plus grande demande concerne le visage et surtout le relâchement cutané du visage.  Les femmes sont vraiment en recherche d’anti-âge sur ce relâchement cutané, même celles qui ont pris soin de leur peau et qui font très attention. A un moment donné, l’ovale commence à s’abîmer, le sillon aussi, il y a des petits plis d’amertume.
Mais la demande porte surtout sur ce qui alourdit le visage. Les rides sont aujourd’hui mieux acceptées par les femmes.

Vous développez un service de médecine intime, parlez-nous des méthodes utilisées

On va travailler le périnée de deux manières. La partie incontinence urinaire peut toucher de nombreuses femmes, même jeunes (après un accouchement mais aussi les femmes sportives). Mais à la ménopause, 48 % des femmes peuvent être touchées. Au fur et à mesure des années, ce pourcentage augmente. 

A l’aide d’ondes électromagnétiques, on va  renforcer le muscle du périnée pour améliorer la qualité de vie, en diminuant les incontinences urinaires. L’incontinence se traite avec EMSELLA, une machine sur laquelle on s’assied toute habillée durant 30 minutes, et qui est complètement indolore. Au bout de 3/4 séances, on observe des améliorations, même sur des incontinences importantes. Certaines femmes qui ne pouvaient plus dormir à cause de cette gêne retrouvent un sommeil réparateur, et ne sont plus obligées de se lever 3 ou 4 fois la nuit.

Au moment de la ménopause, le collagène diminue également au niveau de la muqueuse vaginale, ce qui entraîne une lubrification moins importante et également une rétraction au niveau du vagin. Pour certaines femmes, cela influe de façon négative sur la qualité de leur vie sexuelle. Pour y remédier, on va utiliser une autre machine, EXION, qui utilise la radiofréquence pour stimuler la fabrication du collagène, entraînant une meilleure lubrification et un vagin de meilleure qualité. 

La séance dure 15 minutes et consiste à insérer tout doucement et sans douleur une sonde dans le vagin. Cette méthode est également adaptée aux femmes qui ont des problèmes de sècheresse ou des douleurs.

Comment voyez-vous évoluer les prochaines techniques ?

Je pense qu’il va y avoir une explosion des techniques de plus en plus performantes, comme on le voit déjà avec la radio fréquence. En cosmétique aussi, il va y avoir de grands progrès, notamment dans le domaine de l’épigénétique. De plus en plus, les traitements vont être ciblés et adaptés en fonction des personnes. Le travail sur les cellules souches va aussi évoluer.

 

La Maison Magnifisens est axée autour de 4 départements :  le visage qui va traiter la qualité de la peau en préventif et en curatif, la silhouette avec une prise en charge globale et une optique également santé autour de 3 axes : la peau, le muscle et la graisse. Et un département consacré à la médecine intime.
Des techniques manuelles (Kobido, drainage lymphatique, méthode Renata) sont également proposées, ainsi que le soin Jet Peel et l’épilation laser.

 

Maison Magnifisens
13 Rue de Téhéran, 75008 Paris
Tél  01 89 20 09 69,
https://maison-magnifisens.paris/

 

Lire aussi :

Et si on prenait soin de notre périnée
EMSCULPT neo pour se (re)faire des abdos en douceur

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaire
3

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire