Chers Pères (Noël, de l’an, Nicolas, Fouettard…)

Cette semaine, Dominique Mallié écrit aux Pères (Noël, de l’an, Nicolas, Fouettard… )

Chers Pères (Noël, de l’an, Nicolas, Fouettard…)

Je vous écris pour vous dire ne pas m’oublier et vous rappeler que c’est pas parce que j’ai rédigé une chronique où j’explique que je n’aime pas Noël, que je ne vous aime pas et que je ne veux pas de cadeaux … Hein ?

J’ai été très sage cette année, trop peut être d’ailleurs … J’ai essayé de faire du sport (essayer c’est déjà bien), d’arrêter de fumer, de me mettre au régime pour perdre ces fichus trois kilogs, essayé d’être “cool”, j’ai été hyper raisonnable côté achats compulsifs, qui du coup n’existent (presque) plus, j’ai participé à des discussions qui ne m’intéressaient pas et j’ai super bien fait semblant.

Je me suis occupée de mes enfants, de mon travail, de ma petite fille, de mes parents, et au milieu de tout ça, j’ai trouvé le temps de cuisiner (presque, il faut pas exagérer non plus) et même de manger sainement dans la foulée. J’ai (presque) arrêté le coca et le Mac Do, j’ai compris qu’il y avait de la nourriture saine, voire bio, même beaucoup plus chère, et j’ai commencé à acheter des trucs tout verts pour remplir mon frigo.

J’ai bien rebondi, après quelques revers de médailles, j’ai donc fait preuve de résilience. J’ai lâché encore quelques certitudes, ce qui fait que je ne suis plus loin du grand DOUTE général et Chers Pères, là , je peux vous dire que ça fait du bien, car comme dirait l’autre ça veut dire que je commence à “ETRE”.

J’ai arrêté de vouloir faire un trait d’eye liner droit et donc d’arriver en retard au boulot de ce fait. J’ai signé des tas de pétitions pour des causes que je n’ai pas toujours bien comprises, mais j’ai signé.

J’ai fait des tas de projets, ou plutôt j’ai eu des tas d’idées qui ont failli devenir des projets, bref, j’ai été dans le “move”, le mouvement je veux dire, le baroque quoi …

Je ne m’en suis pas laissé conter, j’ai bien répondu quand on m’agressait et parfois même de suite (pas le lendemain). J’ai pratiqué la respiration consciente pour participer à un monde de paix et dispenser autour de moi l’Harmonie. J’ai même réussi à écouter des gens parler sans les interrompre pour dire “Mais moi, je … “et sans trop d’impatience.

J’ai arrêté de regarder des trucs de dingues à la télé juste parce que je ne savais pas quoi faire. J’ai lâché les sites de rencontres et fait confiance au Hasard.

Je suis même devenue hypocondriaque (ah, ça le fait pas ?)

Cette année, j’ai eu 56 ans et je n’ai pas ronchonné devant l’âge. Je l’ai même dit haut et fort comme si j’étais hyper contente. J’ai trouvé mon style (enfin) et pratiqué à fond l’auto-dérision et non l’auto-complaisance.

Voilà, les Pères, donc si vous êtes chics, n’oubliez pas de penser à moi car JE LE VAUX BIEN, Non?

 

Dominique Mallié, blogueuse nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l'émeuvent ou la font s'interroger sous la forme de chroniques au ton décapant. Elle tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

©www.brit.co/wrapping-paper/

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *