Toutes les bonnes raisons de choisir un tissu écologique

Vous avez un projet couture en cours, une envie de changer vos habitudes et faire des choix plus écoresponsables ? Mais vous vous demandez si vous orienter vers les tissus bios est une bonne idée. Une question que nous sommes nombreuses à nous poser quand les informations qui s’y rapportent sont parfois un peu confuses. Alors pourquoi choisir un tissu écolo ?

Qu’est-ce qu’un tissu organique et écologique ?

Les tissus sont dits organiques quand la fibre utilisée provient d’une culture exempte de pesticides ou d’engrais chimiques. Les contrôles sont stricts, afin de vérifier que les sols et l’eau alentour n’ont pas été contaminés par un quelconque produit. Les tissus écologiques sont fabriqués à partir de fibres également cultivées sans pesticides et sans engrais de synthèse. Ils se doivent de respecter non seulement la nature dans le processus de culture et de fabrication, mais aussi n’avoir aucun effet nocif pour la santé des personnes qui travaillent pour leur confection (émanation chimique qui impacte souvent le système respiratoire des ouvriers), ainsi que pour celles qui vont porter les produits finis. Adressez-vous à un spécialiste du tissu écologique pour faire le bon choix en matière de couture et pour en savoir plus sur ce type de produit.

tissu écologique

Réduire l’impact écologique du textile sur l’environnement

Opter pour des tissus écologiques présente de nombreux avantages dans un contexte où les changements climatiques impactent fortement la vie de tout un chacun au quotidien, où l’utilisation de produits chimiques a fait apparaître de nouvelles maladies et a modifié le mode de vie. Et n’oublions pas que le secteur textile est l’un des plus polluants à plusieurs niveaux.

La loi anti-gaspillage pour modifier notre mode de consommation

En 2020, afin d’aider les consommateurs à reconnaître les vêtements écologiques, la loi anti-gaspillage est entrée en vigueur. Certaines marques n’ont pas hésité à la mettre immédiatement en application. Elle a pour objectif de changer notre façon de produire, et de consommer. Elle vise à réduire la production de déchets rejetés dans l’environnement. Elle prend en considération toutes les étapes de la vie d’un textile, depuis la culture ou la fabrication (dans le cas de tissus synthétiques) jusqu’à ce qu’il arrive dans les étals. Sont calculés la quantité de ressources utilisées pour aboutir au produit fini, le taux d’émission de gaz à effet de serre, le niveau de pollution de l’eau.

Les tissus alimentaires, objectif zéro déchet

Les tissus écologiques n’ont pas tous les mêmes spécificités. Les tissus alimentaires séduisent de plus en plus les utilisateurs. Ils sont certifiés pour ne pas être nocifs pour la santé humaine s’ils entrent en contact avec des denrées alimentaires dont la composition aurait pu changer avec un autre type d’emballage. Cette certification est entrée en vigueur en 2004. Ces tissus sont réutilisables et peuvent, dans la plupart des cas, passer à la machine à laver. Ici le zéro déchet est respecté, une solution plus écologique que le plastique.

Dans la catégorie des tissus contacts alimentaires vous avez le bee wrap. Il s’agit d’un tissu en coton enduit de cire d’abeille, passé au four puis séché. Il vous permettra de fabriquer divers contenants destinés au transport de denrées alimentaires tels que les lunch bags, les sacs à pain ou à tarte… Toujours dans cette catégorie, vous avez aussi les tissus pouvant servir à filtrer du thé ou à brasser de la bière ou Brew bag. Il est confectionné à l’aide de tissu étamine voile de coton, mousseline de coton ou encore du coton sergé.

Cependant, attention, le fait qu’un tissu soit biologique ne permet pas de l’utiliser comme tissu alimentaire, le tissu alimentaire a des propriétés spécifiques, il s’agit d’un tissu technique. Veillez donc à vous adresser à un professionnel afin de trouver un produit qui correspond réellement à cet usage.

Le tissu en lin, écologique et économique

Un tissu écologique par excellence, le lin est une fibre qui ne requiert pas l’utilisation de produits chimiques pour sa culture, et sa consommation en eau est faible. La France est l’un des principaux producteurs de lin. La pollution par le transport est donc réduite. C’est un produit zéro déchet puisque toutes les parties de la plante sont utilisées. Par ailleurs, il est hypoallergénique et son pH neutre contribue à protéger la peau. C’est un tissu qui a la capacité d’absorber une grande quantité d’humidité et de la restituer par la suite, ce qui en fait un tissu toujours agréable au toucher.

La durabilité des produits étant devenue une priorité, le lin est un tissu très solide. Il n’irrite pas la peau. Il a la particularité de s’assouplir au fur et à mesure qu’il est lavé. Ce qui lui donne un toucher agréable. C’est un tissu ayant une haute résistance aux UV, un atout intéressant dans les régions au climat chaud et humide. Il est également antifongique et antibactérien.

tissu écologique chanvre

Le chanvre, une plante protectrice de la terre

C’est une plante qui pousse principalement dans les zones tropicales chaudes. Il serait plus prolifique que le coton et le lin. Le chanvre, grâce à ses longues racines contribue à protéger la terre contre l’érosion, et à en préserver l’humidité.

Le tissu en coton biologique

Le coton est connu pour être l’une des fibres les moins écologiques qui soit. Cependant, de nombreux efforts ont été fournis en la matière afin d’obtenir un produit exempt de pesticides, de métaux lourds et de produits chimiques tout au long de la chaîne de fabrication. Le coton biologique ne représente cependant qu’une infime partie de la production de coton. Cependant, le tissu de coton est l’un des plus malléables qui soit. Il est respirant et s’il ne contient pas de produits chimiques, il est hypoallergénique.

Utiliser un GuppyFriend

Si vous n’avez pas la possibilité d’acheter des tissus vraiment écologiques et organiques (les prix étant plutôt élevés), vous pouvez vous servir d’un sac de lavage ou GuppyFriend qui a la faculté de retenir les microparticules que l’on trouve dans les vêtements synthétiques, tels que le polyester. Ces microparticules, de par leurs toutes petites tailles, ne sont pas filtrées au lavage et finissent donc par se déverser dans les océans. Le sac de lavage ne contient pas de substances nocives pour la santé humaine et pour l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *