Le bateau pour Lipaïa, un classique du théâtre russe
à découvrir au Studio Hébertot

par Arielle Granat

Le bateau pour Lipaïaa, la pièce d’Alexeï Arbuzov, dramaturge adulé du public de l’ex-Union soviétique, se joue actuellement au Studio Théâtre Hébertot.

Un classique de l’après-guerre créé en 1970, qui connaîtra un succès sans relâche. Joué d’abord en France en 1977 avec Edwige Feuillère et Guy Tréjan, la pièce fut ensuite reprise par Geneviève Casile et Jean-François Guilliet, avant de retrouver aujourd’hui la scène parisienne.

Le bateau pour Lipaïa, c’est la rencontre de deux êtres marqués par la vie et par la guerre. Lui est médecin, en charge d’un sanatorium où sa nouvelle patiente provoque un semblant de désordre, déclamant des poèmes et chantant dans sa chambrée. Une femme excentrique et fantasque, qui se présente comme acrobate de cirque.

 C’est peut-être ennuyeux de vieillir, mais c’est notre seule chance de vivre longtemps

Les deux protagonistes de cette magnifique pièce, incarnés ici avec une sensibilité rare par Bérengère Dautun et Emmanuel Dechartre, expriment des sentiments universels. Rongés par des drames intimes, les deux personnages cherchent, au crépuscule de leur vie, un semblant de réconfort que l’on devine a priori amoureux, sans l’être vraiment.

Un bateau pour Lipaïa est une très belle réflexion sur l’amour, celui que les parents portent à leurs enfants, celui de couples vieillissants, et un superbe hommage au théâtre russe, dans toute sa splendeur.

un bateau pour lipaïa, studio hébertot

Une pièce incarnée avec une sensibilité rare par Bérengère Dautun et Emmanuel Dechartre

 

Un bateau pour Lipaïa

De Alexeï Arbouzov, adapté par Jean-Pierre Hané
Mis en scène par Gil Galliot
Avec Emmanuel Dechartre et Bérengère Dautun
Traduction : Pol Quentin
Production : Compagnie Titan – Bérengère Dautun

Du jeudi au dimanche, jusqu’au 11 février 2024

Studio Hébertot
78 bis Boulevard des Batignolles
75017 Paris
01.42.93.13.04

 

A lire aussi : Le Repas des fauves, fascinant jeu de massacre au Théâtre Hébertot

0 commentaire
1

Vous devriez aussi aimer

Laisser un commentaire