Promenade en Limousin

Promenade en Limousin du côté de Collonges la Rouge « la Cité aux 25 tours »

Je vous emmène cette fois dans une région peu connue à la découverte d’un village médiéval entièrement construit de pierres de grès rouges au sud de cette province le Limousin.

Maisons aux toits de lauzes et ardoises, les castels, les manoirs, tours et tourelles contribuent à faire de ce site un vrai village de charme. La saison touristique n’est pas commencée. Je descends lentement dans la cité qui s’éveille sous le soleil printanier.

La circulation automobile est interdite, seuls quelques commerçants commencent à ouvrir leurs échoppes.

Je commence un voyage extraordinaire dans le passé. Les ruelles étroites et pavées serpentent autour des maisons anciennes et me mène vers la Chapelle des Pénitents, le Castel de Vassinhac aux deux tours hexagonales
où se cachent des escaliers à vis.

Au XVI ème siècle, Collonges est le siège des grands fonctionnaires de la Vicomté de Turenne.

Sur une petite place se trouve la halle qui habite l’ancien four à pain. J’imagine l’ambiance des servantes et serviteurs venant quérir leur cuisson pour les maitres des lieux. Un peu plus loin la maison de la Sirène, aujourd’hui musée d’art et des traditions populaires. A chaque coin de rue je m’attends à croiser chevaliers ou princesses qui peuplent les contes et légendes de cette terre limousine.
Au XIX ème siècle, la cité tombe un peu dans l’oubli mais des artistes, des cinéastes en quête de cadre véridique pour des reconstitutions historiques tombent sous le charme de la bourgade.

L’association « Les Amis de Collonges » se crée et fait revivre le village. C’est maintenant le siège de « l’Association des plus beaux Villages de France »… Certaines façades sont frappées de la fameuse coquille St Jacques rappelant que nous sommes sur le chemin du pèlerinage de St Jacques de Compostelle.

limousin-collonges-les boomeuses
sur le chemin de St Jacques

limousin-les boomeuses

Il y a tant à voir que mes yeux ne savent plus où se poser mais, peut être me permettre de voir la « vie en rose »

Dans les voyages il est parfois des découvertes étonnantes. Figurez-vous qu’au cours de mes pérégrinations limousines, je décide de traverser le plateau de « Millevaches ». Une appellation assez originale, les historiens sont loin d’être d’accord sur l’origine de ce nom pour le moins étrange. C’est cette énigme qui me pousse à filer plein nord pour traverser cette contrée qui, je dois dire, est plus peuplée par les bêtes à cornes que par les hommes.

Millevaches_limousin Millevaches_limousin

Je suis en quête d’un gite pour la nuit. Toujours en recherche d’originalité j’opte pour un endroit appelé « Le Bout du Monde » près du Lac de Vassivière, au coeur du Parc Régional.

Je découvre là un univers passionnant « La Cité des Insectes », une sorte de petit hameau qui regroupe un gite, un musée, une grange « théâtre » et un jardin botanique…
L’accueil de Régine et Jim est chaleureux, la chambre confortable, la cheminée du salon donne une douce chaleur et mes hôtes me racontent l’histoire de leur passion pour l’entomologie qui a donné naissance il y a dix ans à la Cité des insectes.

Le lendemain je suis initié à ce monde fascinant et méconnu des insectes.

Visite guidée par Régine. Plus de quinze mille spécimens sont présentés dans la collection. 400 m2 d’expositions interactives pour admirer la beauté de certaines espèces pleines d’imagination pour échapper à leurs prédateurs et se confondre avec leur milieu naturel. Certains de ces insectes sont vivants et l’on peut les toucher. On passe du dragon à la fée Clochette. Des papillons aux ailes chamarrées, d’énormes scarabées, tout un monde le plus ancien sur terre (1,3 million d’espèces connues et peut être 10 millions à découvrir).

Certaines espèces pour échapper à leurs prédateurs se confondent à leur milieu naturel.
unnamed-11 2
Le mimétisme avec le milieu naturel

cité des insectes

unnamed-4
ce n’est pas une feuille mais bel et bien un insecte

unnamed-9

unnamed-2
Des papillons aux ailes chamarées
unnamed-1
un collage étrange

Un grand jardin botanique vous permet de les découvrir en milieu naturel et Régine en profitera pour vous donner quelques conseils pour le potager ou proposer quelques recettes magiques à base de plantes aromatiques.

Voilà un beau détour dans votre voyage à faire en famille. Je suis émerveillé et conscient d’avoir beaucoup appris. Une chance pour vous si des artiste où une troupe animent le petit théâtre.

On ne repart pas de cette région sans visiter les environs. Je repars en longeant le lac de Vassivière.

En son milieu, une île abrite un centre d’art contemporain. Son pourtour est préservé et vous propose balades, canoë, plages. Le lac est un pôle de loisir et de sport dans un site préservé. Je quitte la région toute en vallons et forêts en pensant à ce monde à la fois visible et invisible des insectes.

…Oubliez cafard et bourdon…faites la tête avec les insectes…c’est le slogan de cet endroit appelé « Le Bout du Monde – La Cité des insectes »

Texte et Photos Jacques Douay

Infos pratiques 

Comité Régional du Tourisme en Limousin
30, cours Gay Lussac 87003 LIMOGES
Tel : 05 55 11 05 90

COLLONGES LA ROUGE
Office du Tourisme
Tel 05 55 25 32 25

http://amisdecollonges.fr

Le Relais du Quercy
Logis de France

LA CITE DES INSECTES
Chaud-87120 NEDDE
Tel : 05 55 04 02 55
info@lacitedesinsectes.com

Chambres d’hôtes
A Bout du Monde 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *