La Thaïlande, commencez par la rêver

Désirer avant d’aimer, c’est la clé des plus belle rencontres. Avec la Thaïlande, c’est un pays-jardin qui vous attend au bout du rêve. Un de ces lieux au monde qui va devenir un refuge mental dès votre retour et vous vider la tête de tout souci pendant le séjour.

Si l’on en croit Montaigne, « une forte imagination produit l’événement » (in Essais). Alors imaginons ! Et rêver de Thaïlande est toujours en-deçà de ce que la réalité, sur place, va vous offrir. Un rêve financièrement accessible et en toutes saisons.

La Thaïlande, un rêve accessible en toutes saisons 

Un chant d’oiseau strident que vous ne connaissez pas vient de se faire entendre. Une délicate petite fleur blanche au cœur jaune vient de tomber à vos pieds. Vous la ramassez et vous enivrez de son parfum. Un sourire plein de charme vous est adressé et deux mains se joignent devant une tête qui se penche pour vous saluer. On vous tend une petite serviette fraîche parfumée pour vous rafraîchir. Sawadee kââ : bonjour et bienvenue…Vous marchez dans votre rêve de Thaïlande. Ne vous occupez pas de votre bagage, buvez le cocktail de fruits qu’on vous tend. Vous êtes déjà déridés. Vous pouvez calmement découvrir votre chambre.

Que ce soit en catégorie moyenne ou supérieure, en ouvrant votre chambre, c’est « l’effet waouh ». Meubles en bambou ou en bois sombre, décoration raffinée même quand elle est simple. Non vous ne vous étiez pas trompés. Ici on dépose bagage au propre comme au figuré. C’est comme vous l’imaginiez : un vent doux et tiède soulève un rideau, deux serviettes de bain sont pliées sur le lit en forme de cygnes ou d’éléphants. Elles sont piquées d’une des deux fleurs qui vous accompagneront partout : l’orchidée et la délicate et odorante fleur de frangipanier.

Cadeau de bienvenue

Par la fenêtre ou sur la terrasse la vue de l’opulente végétation fait naître un sentiment d’harmonie. Avec un peu de chance on aura même placé, sur votre table de chevet, une assiette de fruits frais artistiquement sculptés. Vous en verrez partout dans les restaurants. Dans cette gastronomie, reconnue comme l’une des meilleures du monde, le beau et le bon ne peuvent être dissociés et l’incroyable variété de fruits, de légumes et d’herbes y contribue. Cerise sur le gâteau, la valeur de l’euro face à la monnaie locale va vous autoriser quelques folies inabordables sous nos latitudes. Le coût de la vie pour un Européen y est très favorable.

Chemin faisant, au prix d’un café-crème à Paris soit environ 5 €, vous allez forcément essayer un massage thaï traditionnel ou aux huiles pour détendre vos tensions. Dans les rues de villes petites ou grandes il y a pléthore de salons de massage. Dans les hôtels vous trouverez des Spas magnifiques. Dans ce pays à majorité bouddhiste et qui n’a jamais été colonisé, l’étranger n’est pas vu comme une menace. Lui sourire est une norme et de toute façon s’énerver reviendrait avant tout à se faire du mal à soi-même selon la sage philosophie bouddhiste.

Un pays aux possibilités quasi-illimitées

Ca y est ? Vous avez  atterri dans tous les sens du terme ? Vous allez pouvoir explorer et les possibilités sont quasi-illimitées. Entre plages, sports nautiques, randonnées pleine nature, discothèques, shopping, gastronomie, artisanat, bien-être, marchés diurnes ou nocturnes, festivités locales et spiritualité, c’est non-stop. La spiritualité en Thaïlande jalonnera tous vos parcours par la présence d’innombrables temples rutilants recouverts de feuilles d’or et ouverts à tous.

Bouddha

Le peuple thaïlandais vit avec cette spiritualité qui n’a rien de pesant. Que vous soyez ou non sensible aux univers religieux, vous ressentirez certainement des vibrations particulières en voyant les Thaïlandais méditer en silence, assis en tailleur devant un bouddha doré ou faisant des offrandes. Religion et superstition font du reste bon ménage dans ce pays où tout est symbole et appel à la protection. Vous croiserez des arbres aux troncs immenses entourés de guirlandes et de rubans de couleur. Ce sont des arbres ayant atteint un âge vénérable qui deviennent sacrés et protecteurs des habitants alentour. Vous assisterez peut-être à une cérémonie d’accueil où les danseuses dans leurs vêtements chamarrés attireront sur vous la chance pour un séjour protégé et heureux sur leur terre.

Le matin très tôt, n’hésitez pas à sortir de votre hôtel et à participer à la traditionnelle offrande aux moines. Vous en verrez par petits groupes en tenue safran arpenter en silence les rues ou les plages et vous pourrez, comme les Thaïlandais, mettre dans leur cabas une bouteille d’eau, un peu de riz, un fruit (leur nourriture pour la journée), une fleur de lotus et des bâtons d’encens pour leurs rituels. Puis vous inclinerez votre tête pour qu’en guise de remerciement ils vous bénissent avant de repartir d’un pas tranquille vers leur monastère.

Bénédiction après offrande aux moines

Quelle région allez- vous choisir ?

• Vous êtes particulièrement du genre îles et plages ? Vous risquez fort de vous orienter vers l’île de Phuket dans le Sud car depuis Phuket ou de la petite cité de Krabi et toute la baie de Phang Nga, des dizaines de petites îles paradisiaques sont joignables par bateau. Très diverses elles ont un point commun : l’incomparable beauté de la mer Andamantine parsemée d’immenses rochers calcaires recouverts de verdure et du sable blanc à profusion. La ville de Phuket en soi, offre aux amateurs de lieux animés, une longue succession de boutiques, centres commerciaux, outlet stores. Celle de Patong, ville de plage tapageuse et bruyante avec ses discothèques, ses rings de boxe thaïe, ses salles de spectacle, tous ouverts très tard, va attirer les amateurs des nuits exotiques. Un peu plus au Nord, Hua Hin va séduire les amateurs de cités balnéaires plus calmes et plus bourgeoises avec sa plage immense qui longe la ville sur huit kilomètres.

 

• Vous rêvez de vous plonger dans une imposante nature et d’aller à la rencontre des habitants loin des masses touristiques ? Nous avons deux propositions parmi bien d’autres. Choisissez le Nord de la Thaïlande ou le Nord-Est. Au Nord à partir de Chiang Maï, ce sont les villages tribaux des montagnes, les paysages romantiques avec des rivières pleines de nénuphars et de lotus, des temples majestueux inspirés par l’architecture de la Birmanie toute proche. Peut-être serez-vous à Chiang Maï pour l’une des innombrables fêtes : celle des batailles d’eau dans les rues ou celle des lumières quand des milliers de lampions en forme de lotus sont lâchés sur la rivière Mae Ping ?

 

• Au Nord-Est vers la frontière cambodgienne, autour de Surin vous serez dans le pays de la soie et du travail de l’argenterie. Vous croiserez des familles assises ensemble dans leur cour, filant de longs fils de soie et tissant de magnifiques tissus de soie. Dans d’autres villages vous les verrez travailler des bijoux, ceintures et ornements divers finement ciselés en argent. Ils ont toujours une petite boutique pour la vente. Et puis c’est aussi la région des éléphants. A Ban Ta Klang on les protège. Ils font partie de la famille et logent devant les maisons. On peut y visiter un émouvant cimetière d’éléphants et, bien sûr, vous rapporterez une carte ou des objets divers réalisés en crottes d’éléphants soigneusement nettoyées, blanchies, passées au tamis et séchées que vous aurez probablement appris à faire vous-même.

 

Travail sur la soie du côté de Surin
Soieries à Surin
Travail de l’argent dans le Nord Ouest de la Thaïlande
Un cimetière d’éléphants

Enfin, ou à moins que ce ne soit pour commencer, vous n’échapperez pas au charme de Bangkok, son animation incessante, ses merveilleux bars et restaurants en roof-top, ses centres commerciaux à vous donner le tournis. Impossible de résister à la tentation : que ce soit en habillement, en décoration, en artisanat d’art, en bijoux, vous aurez envie de tout acheter tant c’est créatif, qualitatif et peu coûteux. Vous serez forcément sensibles au romantisme du large fleuve Chao Phraya qui parcourt la ville bordé des célèbres temples bouddhistes dont l’or vous éblouit du matin au soir. C’est le plus bel endroit pour découvrir Bangkok.

A quelles saisons y aller ? 

Toutes les saisons sont bonnes pour venir en Thaïlande. En mai-juin ou en septembre-octobre les tarifs défient toute concurrence. Vous risquez, à ces époques, de tomber un jour ou l’autre sous la pluie mais c’est une pluie tropicale qui tombe dru et brusquement, laissant rapidement la place au soleil aussi légendaire que le sourire thaïlandais.

Selon la formule prêtée à Bouddha : « Accepte ce qui est, laisse aller ce qui était, et aie confiance en ce qui sera ». Alors nous espérons sincèrement que lorsque les frontières seront rouvertes et les voyages possibles, la Thaïlande restera votre rêve de découverte. Une certitude : rien, dans la population thaïlandaise n’aura changé dans son enthousiasme pour vous accueillir chaleureusement

Imaginez, rêvez, planifiez, l’office de tourisme de Thaïlande vous guidera au plus près possible de votre rêve : www.tourismethaifr.com

Office National du Tourisme de Thaïlande
90 Avenue des Champs-Elysées
75008 Paris
Tel : 01 53 53 47 01
e-mail : infosthailande@gmail.com

Métro : Georges V – Franklin Roosevelt
Horaires d’ouverture : 9h30-12h30 / 13h30-17h30 du lundi au vendredi

N’hésitez pas également à consulter les brochures des partenaires Tour Opérateurs ou Organisateurs de Voyages de la Thaïlande : VISITEURS, Climats du Monde, ASIA, Kuoni, Boomerang, Asie Infiny, La Française des Circuits et bien d’autres, auprès des agences de voyage.

N.B. Pour votre information, la Thaïlande figure parmi les meilleurs pays au monde dans sa réaction face au COVID-19 grâce à un système de prévention contre toute épidémie existant de longue date dans le pays. Très peu de cas ont été enregistrés depuis le début de l’épidémie et aucune contagion depuis fin juin 2020 selon l’OMS. La Thaïlande possède aussi globalement des systèmes de soins très performants.

 Vous pouvez aussi suivre les actualités sur la Thaïlande en vous abonnant à leurs pages Facebook, Instagram et Twitter avec le #mathailande

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *