Électre version Simon Abkarian, un superbe coup de théâtre

Avec Électre des bas-fonds, Simon Abkarian revisite Électre en une splendide fable qui mélange avec audace tragédie grecque, esprit cabaret et concert rock. A voir absolument au Théâtre du Soleil, jusqu’au 3 novembre.

 

comédiens jouant dans electre et le sbas-fonds de simon abkarian
©Antoine AGOUDJIAN

Électre revue et corrigée par Simon Abkarian foisonne d’idées particulièrement novatrices. Rappelons que la “version originale“ nous conte l’histoire d’Électre, fille d’Agamemnon et de Clytemnestre, et sœur d’Oreste, d’Iphigénie et de Chrysothémis. Son père le roi Agamemnon est assassiné par Égisthe, l’amant de Clytemnestre, alors qu’Électre est absente du royaume de Mycènes. Oreste, exilé, reçoit l’ordre de l’oracle de Delphes de retourner à Mycènes pour venger la mort de son père. Il rencontre Électre devant le tombeau d’Agamemnon et décident de tuer Egisthe et Clytemnestre.

Version Abkarian, Électre “des bas fonds“ vit avec les prostituées et les “bas fonds“, là où le peuple souffre de misère et attend le retour de son frère Oreste pour venger leur père assassiné par leur mère.

Électre, une fresque épique 

Dans cette fresque épique et lyrique l’auteur nous livre une vision politique, féministe et moderne, avec des thèmes d’actualités comme l’émancipation des femmes ou en filigrane, le sort que leur réserve Daesh, devenues des “prises de guerre“ et des esclaves sexuelles.

Le dramaturge nous offre un texte d’une richesse rare, à l’image de ses précédentes créations à la Cartoucherie de Vincennes, tout en restant attaché au mythe grecque et à sa puissance évocatrice. Servi par une troupe de 20 acteurs-danseurs-choristes et d’un trio musical ébouriffant, Simon Abkarian , méconnaissable en Monsieur Loyal, mène le jeu avec brio.

la pièce electre des bas fonds
©Antoine AGOUDJIAN

>>> Lire aussi : Le flamboyant théâtre de Simon Abkarian 

La mise en scène mélange avec une évidente simplicité tragédie grecque, cabaret façon Brecht, fête des morts, danse et musique. Cette dernière se veut d’ailleurs le poumon du récit, avec le trio rock-blues Howlin’s Jaws, dont les excellents multi-instrumentistes rythment le spectacle à coup de blues, de rock et de rébétiko, acteurs de la pièce à part entière.

C’est une fois de plus un spectacle magique, empli de drames et aussi de rires, du pur théâtre que nous offre Abkarian à la Cartoucherie. En tirant le fil d’Ariane, on trouve désormais Simon.

Électre des bas-fonds
Par la Compagnie des 5 Roues
Texte et mise en scène Simon Abkarian
Pour 14 comédiennes-danseuses et 6 comédiens-danseurs
Musique écrite et jouée par le trio des Howlin’ Jaws

Théâtre du Soleil- Cartoucherie
Réservations au 01 43 74 24 08
Jusqu’au 3 novembre 2019
du mercredi au vendredi à 19h30
le samedi à 15h
le dimanche à 13h30

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *