Alsace 2020, le vrai esprit de Noël

Noël en Alsace, c’est magique. Surtout cette année. Colmar et les « villages de pain d’épice » du vignoble alsacien vous plongent, comme jamais dans la pure féerie de Noël. L’absence de marchés de Noël donne une visibilité toute particulière aux décorations et illuminations. Rêves d’enfance loin des foules.

 

noel en alsace

Entre Colmar, Turckheim, Riquewihr, Ribeauvillé, Kaysersberg, Bergheim, à partir de la fin d’après-midi, on marche dans un livre de contes pour enfants. D’un village à l’autre, la nuit noire laisse apparaître, comme flottant dans les airs, les clochers pointus et illuminés des villages qui se succèdent. Cette année, si particulière, c’est le silence qui surprend en passant le porche de ces vieux villages. Les rues, vivantes en journée, dans les commerces aux vitrines qui croulent sous les charcuteries, foies gras, petits et grands gâteaux de Noël, chocolats, bouteilles de vin aux cols élancés et les dizaines de spécialités gastronomiques de ce pays de Cocagne.

Noël en Alsace

Colmar et les “villages de pain d’épice”

A Kaysersberg, le célèbre Hôtel Relais & Châteaux Le Chambard a transformé un de ses espaces restauration en mini-marché de Noël offrant une sélection de décorations, de vins et de produits alimentaires sélectionnés parmi les meilleures adresses de la région. A Colmar aussi, sous la grande halle, la fleuriste Fleurs du Marché a loué son vaste espace pour la vente d’objets de décoration à foison pour Noël. Bien sûr les commerçants se plaignent de l’absence des habituels visiteurs mais restent confiants dans la reprise future : la région est et reste hautement attirante pour les touristes. Une quarantaine de villes et villages proposent, des chemins de crèches. Ils vous permettent de parcourir le village et d’admirer des dizaines de crèches anciennes ou contemporaines installées par des particuliers devant les maisons ou les commerces.

Ces rues et ces places se figent la nuit venue. Mais c’est là que commence l’émerveillement. L’éclairage de ville, tamisé, laisse vivre les fenêtres encadrées de guirlandes, les sapins ornés, les projections animées sur les façades des maisons. Dans l’air flotte l’odeur rassurante des feux de cheminée. Des chants de Noël diffusés en continu et, de temps en temps un bruit de pas de quelques passants, une conversation lointaine, la sonnerie des cloches de l’église seront les seuls sons susceptibles de vous sortir momentanément de votre rêverie. Et si vous êtes amateurs de photos, c’est vraiment le moment ou jamais de vous en donner à cœur joie. L’esprit de Noël y gagne en authenticité. Beaucoup de communes participent aussi traditionnellement à des collectes de colis à destination des plus défavorisés.

noël en Alsace

Belles de nuit

Colmar dans ses habits de fête est une véritable aubaine. En dépit de l’absence des touristes, la ville aussi bien que ses commerçants et les particuliers entretiennent l’ambiance de la fête. C’est un théâtre à ciel ouvert. Partout, depuis les quais du quartier de la Petite Venise et ses ponts au-dessus de la rivière Lauch jusqu’au centre de la ville on est saisi par la grâce des décorations au sol, sur les murs, sur les ponts, aux fenêtres, dans les vitrines. Les projections animées sur de nombreuses façades de maisons vous font entrer dans une forêt enneigée, des maisons enchantées, dans les cases de calendriers de l’Avent géants. Hélas, pas moyen de vous arrêter dans l’un des nombreux salons de thé, restaurants, Winstub ou bars habituels si hospitaliers, si ce n’est pour y acheter un verre de vin chaud, une soupe maison bien chaude, un chocolat chaud ou un café à emporter ou à déguster dehors, sur un banc pour goûter à la fois à la chaleur du breuvage et admirer les animations alentour.

noël en Alsace

 

 

Vous trouverez certains hôtels ouverts avec une clientèle très parsemée. Les dîners sont alors servis en chambre. Pour le petit déjeuner, j’avoue avoir vécu comme un cadeau de plus, de pouvoir m’installer, le matin, dans la grande salle du restaurant du Bristol Best-Western de Colmar et être servie à table sur une nappe blanche, en présence (très éloignée) de deux autres clients… Mais assise, dedans et à une table !!

Marchés de Noëls virtuels

Quand de petits villages accueillent généralement en cette période, plus de 200 000 visiteurs pour des populations de quelque 5000 habitants comme à Kaysersberg par exemple, il est certain que l’absence de marchés de Noël se ressent lourdement. Qu’à cela ne tienne, de très nombreuses communes ont mis en place des marchés de Noël virtuels. Dans la ville de Munster, le e-marché nommé « Nu’Meuh’Rik » propose même une expérience en 3D qui permet d’entrer dans les chalets virtuels et d’y choisir ses produits. Des performances techniques qu’on n’aurait pas imaginées voici un an seulement. Le numérique a aussi favorisé de nombreux jeux, calendriers de l’Avent, chasses au trésor qui, peut-être, trouveront la voie d’une coexistence, une fois les  vrais marchés traditionnels rendus possibles. Et comme les Alsaciens ont compris que Noël se fêtera plus que jamais à la maison, les achats de décors vont bon train. « On a même assisté, cette année, explique Marc Lévy, directeur général d’Alsace Destination Tourisme, à une véritable folie de vente de couronnes de l’Avent, de même qu’à une explosion d’échanges de tutoriels pour échanger les bonnes recettes et les savoir-faire ». Noël reste le partage, en réel comme en virtuel.

noël en alsace en 2020

 

 

S’INFORMER :

www.reves.alsace
www.reves.alsace
www.alsace-destination-tourisme.com
www.noelies.com

Texte Evelyne Dreyfus
Photos et vidéos Jacques Douay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *