Rides, fesses et capitons

Rides, fesses et capitons !

rides fesses et capitons_50 ans_les Boomeuses

Est-il encore possible aujourd’hui d’échapper à la tyrannie du poids, de la silhouette, du galbe, du visage lisse, du ventre sans bourrelet et des cuisses sans vaguelettes de cellulite ?

Difficile, mais pas impossible !

Je vous rappelle quelques données médicales auxquelles aucune femme de la cinquantaine normalement constituée ne peut échapper, ce sera toujours ça de moins à combattre !

C’est parti pour l’inventaire !

 Les rides

La qualité de la peau tient à deux paramètres principaux : notre héritage génétique – il est trop tard pour changer de parents et il ne nous reste plus qu’à regarder affectueusement les belles rides expressives de notre maman – et notre hygiène de vie, soleil et tabac en tête !
Pour le tabac, la messe est dite, mais le soleil ? Ne jetons pas trop vite aux orties les bienfaits du soleil sur l’os (synthèse de la vitamine D), le teint (un joli hâle) et surtout le moral (par le biais de l’épiphyse) ! Une bonne crème protectrice et profitons, oui vraiment, sans culpabilité, du bonheur de goûter le soleil !

Le poids

Je vous l’ai écrit dans mes dernières chroniques, échapper aux 2 à 3 kilos de masse graisseuse, c’est presque mission impossible ! Itou pour la petite bouée qui nous ceint l’abdomen ! Alors, pourquoi ne pas accepter ce nouveau corps, en faire notre ami, en prendre soin, tricher un peu avec notre garde-robe et surtout, garder un regard bienveillant sur nous ! Une femme bien dans son corps, quel que soit son poids, aura toujours plus de charme qu’un mannequin anorexique qui fait la gueule, surtout à notre âge !

 La cellulite et le relâchement cutané

Plus on est maigre, plus la perte d’élasticité de la peau sera visible. Un peu de rembourrage sera du meilleur effet !
La cellulite est, comme la peau, surtout héréditaire et légèrement influencée par l’hygiène de vie et l’alimentation.
Pour la combattre, il y a des petits moyens diététiques comme manger peu salé et sans sucres rapides. Pour les graisses , faites le bon choix entre les bons lipides polyinsaturés (poissons gras, huile de colza et de noix pour les salades et d’olive pour la cuisson) et les mauvais lipides saturés (huile d’arachide, de palme et de tournesol). Pour les produits laitiers, choisissez ceux riches en Omega 3, issus du lait de vaches qui ont brouté de l’herbe.

L’autre angle d’attaque est physique, c’est le drainage. Je vous passe les séances chez un kiné, un masseur, en institut, avec ou sans machine ! Si on en a les moyens, les crèmes en tout genre et tous les appareils genre Cellu-M6 ( LPG)muscle , c’est une façon très agréable de s’occuper de soi ! J’avoue même avoir, moi aussi, un jour cédé à ces sirènes-là ! Mais, le drainage le plus efficace, le moins cher, remusclant, reboostant, vitalisant, anti-vieillissement, antidépresseur et j’en passe, c’est … la natation ! En effet, en plus du drainage lié à la contraction des muscles, l’eau agit à l’extérieur sur la peau et le tissu sous-cutané, là où se planque notre vieille copine, la cellulite. La course à pied, c’est pas mal non plus, mais plus agressif pour les articulations et moins drainant.

J’avoue mon manque complet d’objectivité, je suis une nageuse invétérée et déteste la course à pied !

 Certaines feront le choix de la chirurgie esthétique qui a tout-à-fait sa place dans la correction des effets du vieillissement sur le corps, mais je ne vous en parlerai pas pour plusieurs raisons : je ne suis pas assez compétente sur le sujet, ce n’est personnellement pas ma tasse de thé.

 Le muscle

Du côté alimentaire, c’est pas compliqué, pour faire du muscle, faut des protéines : viande, poisson, oeufs, laitages, certaines céréales et légumineuses.
Reste le plus important, la pratique d’une activité physique qui, depuis mon dernier article, vous est devenue quotidienne, non ?

4 Comments

  • Merci les filles ! Comme dit malicieusement JL, mon tendre époux : ” y’a pas d’mal à s’faire du bien ! ” En tout cas je vous souhaite à toutes de très belles vacances, profitez bien de la mer, c’est encore mieux que la piscine, et du grand air, où que vous alliez !

  • Merci de vos conseils, je ne suis pas très douée en natation mais je fais de la marche rapide 2 à 3 fois par semaine et c’est pas mal aussi.
    Pour la cellulite le fait de se masser régulièrement aide aussi à avoir une plus joli peau, en ce moment je teste une huile amincissante maison à base d’huiles essentielles…

  • Bonjour,

    Merci pour vos conseils. Je partage votre avis au sujet du sport et suis, tout comme vous, une fanatique de natation. En ce qui concerne l’apport protéique, en bonne végane que je suis, j’aurais ajouté le tofu à la liste. Et enfin, puisqu’apparemment nous habitons la même ville, peut-être aurais-je le plaisir de vous croiser un jour (pas nécessairement devant une Schwarzwäldertorte !)

  • C’est vrai, il nous manque le regard bienveillant face au miroir, nous sommes trop exigeantes avec nous. Est-ce une caractéristique féminine ? Peut-être avec l’âge et la “sagesse” acquise, nous serons plus indulgente avec nous-même ; vos conseils nous aident dans tous les cas… 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *