Comme une envie de parfums pour le printemps

Le parfum reste notre touche personnelle la plus intime. En fonction de celui que l’on choisit, qui peut d’ailleurs varier d’un jour à l’autre et avec le temps, on parle de nous.

On peut aimer un parfum de peau qui sera plus une odeur personnelle, cadeau délicat à ceux qui viendront vous embrasser ou préférer une fragrance plus puissante, qui laissera après notre passage notre signature olfactive. Parmi les parfums sortis il y a quelques mois ou les sorties prochaines, voici une sélection de jus pour tous les styles de femmes.

Nos coups de coeur 

5 parfums posés sur le sol, paru dans le magazine les boomeuses
La nouvelle collection de haute parfumerie de Valmont et ses masques en verre de Murano

Valmont que l’on apprécie pour ses crèmes haute couture a sorti il y a quelques mois Storie Veneziane, une belle collection de 5 extraits de parfums inspirée par Venise et pensée comme une collection de haute joaillerie olfactive. De vrais jus puissants et évocateurs qui nous invitent à une jolie balade dans la cité de Casanova. Verde Erba est un floral pétillant, élégant et crépitant à base de seringa, d’essence de papyrus et d’absolu de vanille. Alessandrite, classique et très contemporain rend hommage au jasmin, symbole de la féminité. Rosso I, un floral oriental frais et puissant où la rose de Damas est associée au Oud. Gaggia Medio I, met à l’honneur l’ambre, marié au santal et au cardamone. Et Blu Cobalto I un oriental profond et gourmand à base de chocolat pur et de patchouli . Pour sublimer ces extraits de parfum, les flacons sont de véritables œuvres d’art avec leur masque translucide, bel hommage au verre de Murano. Storie Veneziane by Valmont, 390 euros le flacon de 100 ml. En vente au Spa Meurice et au Bon Marché.

 

Photo de 6 flacons de parfums transparents de Serge Lutens publié dans les boomeuses
Les eaux de parfums de Serge Lutens, joliment nommées les Eaux de Politesse

On aime ces eaux de parfum très chic, inspirées de la propreté et si joliment nommées Les eaux de politesse. Selon Serge Lutens le luxe commence par la propreté, avec des parfums aériens, frais et débarrassés du côté entêtant et trop masculin des Cologne. Une nouvelle vision du parfum qui donne naissance en 2010 à cette collection légère, qui s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes. Le parfumeur revisite aujourd’hui sa ligne et lance l’Eau d’Armoise, une eau fraîche qui s’inspire des plantes médicinales et laisse sur la peau une douce fragrance d’herbe mariée à l’immortelle, que l’on va adorer porter cet été. Serge Lutens, Les Eaux de Politesse, 120 €, 100 ml.

 

photo d'un flacon de parfum de l'artisan parfumeur posé sur des dessins de banane publié dans les boomeuses
Un parfum qui donne la banane chez l’Artisan Parfumeur

Dans les années 70, Jean-François Laporte fonde l’Artisan Parfumeur suite à une plaisanterie d’un de ses amis, qui souhaitait un parfum à la banane pour accompagner son costume également composé de ce fruit pour le bal des Folies Bergères. Le parfum créé ne sera jamais commercialisé. Aujourd’hui, Céline Ellena réimagine ce parfum emblématique avec une banane ambrée, mariée à une guirlande de jasmin, aux feuilles de violettes, au poivre doux, à l’iris et la fève Tonka, pour une composition baroque. L’Artisan parfumeur, Bana Banana, 125 €, 100 ml, à partir du 21 mars.

Des parfums qui sentent le printemps

Parfum violet avec bec de canard doré en capuchon posé sur une soucoupe fleurie, les boomeuses
Humour anglais chez Penhaligon’s

On adore l’humour anglais qui se cache derrière la collection de portraits de famille de chez Penhaligon’s qui a inventé une famille britannique aristocratique et déjantée comme on aime, et qui à l’abri dans leur manoir, derrière leurs bonnes manières, ne sont que vice et provocations. Chaque nouveau jus donne ainsi lieu à un nouveau portait amusant. Ce printemps, c’est cousin Flora, qui sous ses airs innocents, toujours à l’heure pour ses leçons d’équitation, cache bien son jeu. Pour aller avec son caractère, la marque a imaginé un cocktail de vitamine C, à base d’agrumes mais twisté avec du musc et de l’ambre pour plus de rondeur. Cousin Flora, Penhaligon’s, 223 €, 75 ml.

Boite fleuri avec à l'intérieur un flacon de parfum, publié dans le magazine les boomeuses
Phebo nous emmène au Brésil

 

On part au Brésil avec ce parfum qui sent bon l’été et les vacances. Ce floral associé au fruit du cajou et de la bergamote va nous faire danser tout l’été avec ses notes joyeuses. Cajuero de Phebo en collaboration avec la marque brésilienne Isolda, 98 €, 100 ml. A découvrir dans les boutiques parisiennes ou sur internet.

parfum décoré avec sa boite noire derrière, les boomeuses
Chez Alexandre J, les flacons ont été décorés par des artistes

Avec son nouveau concept Atelier d’Artistes, Alexandre J a donné carte blanche à des artistes contemporains pour réinterpréter dans une collection éphémère les flacons de ses plus beaux succès, avec des sérigraphies inspirées par l’Asie ou l’Afrique. A découvrir chez Alexandre J, dans sa nouvelle boutique à Cannes, ou à Paris chez Jovoy.

 

Arielle Granat
Photo Serge Lutens ©Les Boomeuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *