Le vestiaire de la Parisienne, mode d’emploi.

Cette semaine Lucille Renié*, fondatrice du site L’Epingle du Je, nous détaille le vestiaire de la parisienne et nous donne le mode d’emploi pour l’adopter.

Robin Wright, égérie de la marque Gérard Darel
Robin Wright, égérie de la marque Gérard Darel

Le vestiaire de la Parisienne, mode d’emploi.

La Parisienne, souvent copiée jamais égalée, ne semble pas se prendre la tête le matin pour s’habiller, ni pour se coiffer d’ailleurs !
Ce n’est qu’une apparence car tout est pensé.
Elle a une penderie remplie de bons basiques qu’elle twiste avec quelques pièces de la saison.

Une broche sur un pull, une veste de smoking avec un jean, une paire de tennis et un tailleur-pantalon, une chemise d’homme avec des talons hauts …c’est sa signature, elle aime décaler.

Elle ne joue jamais l’accumulation, déteste les panoplies, mélange les styles, ne peut pas expliquer pourquoi elle a au moins 5 paires de ballerines et quand elle sort, c’est en jean avec des sandales à talons de 10 cm, l’ oeil smoky et le cheveu savamment décoiffé.

Elle n’aime pas être parfaite contrairement à la New-Yorkaise qui n’imagine pas aller bosser sans brushing et qui sort en robe longue.
On peut appeler cela l’élégance décontractée, la Parisienne parle de «style sans effort».

Son mot fétiche quand elle parle de mode, c’est «mix & match».

Elle suit les tendances et les customise à sa façon. C’est comme ça qu’on la reconnaît. On dit qu’elle a du «style». Elle aime dénicher « l’accessoire » que personne n’a, ose les escarpins vernis en couleur mais avec une tenue sobre, une paire de lunettes XXL avec un look Jackie O, craque évidemment pour l’imprimé panthère , et va aux Puces s’acheter des tee-shirts «vintage».

Bref, elle s’amuse avec la mode, c’est comme cela qu’on la reconnaît.

 

Pour booster vos tenues et décaler votre look sans vider votre porte-monnaie, j’ai repéré pour vous les bonnes pièces Printemps 2016.

 

H&M

 

– Le manteau d’été : H&M, 49,99 €

– L’imprimé de la saison : Blouse Carven pour La Redoute , 70 €

– La jupe crayon : Ultra sexy par Carine Roitfeld pour Uniqlo, 39,90 €

– Les sandales semelle en bois : Léon & Harper pour Monoprix, 59 € (à partir du 30 mars)

– La chemise en jean version western: Maison Standards, 59 €

– La pochette en or : Other Stories, 95 €

 

A vous de jouer et surtout, n’oubliez pas de sourire, c’est le secret !

*Lucille Renié a été rédactrice de mode pendant 25 ans pour différents journaux et a dirigé la mode de Femme Actuelle et Prima, avec comme envie d’habiller les femmes en les conseillant, sans être victime de la mode. Aujourd’hui elle est coach en mode et style.* Pour Lucille, une Boomeuse est une femme de 50 ans qui en paraît 40. Ses enfants sont grands, elle a plus de temps pour elle, et a besoin de se chouchouter. En mode, son corps change, mais elle ne démissionne pas !  Elle change juste sa façon de porter ses vêtements, aime jouer avec les styles, mixer les vêtements, mélanger les marques et surtout conseiller les femmes. Le tout avec intelligence,  charme, élégance et une pincée de fantaisie. C’est donc naturellement qu’elle est devenue coach en style et mode pour toutes celles qui ont besoin d’y voir plus clair. Relooking, atelier mode, conseils personnalisés, personnal shopper, coups de cœur mode du moment, découvrez son site, l’épingle du Je

 

Lire aussi : morpho, pour gagner quelques centimètres

 

Photo Robin Wright pour Gérard Darel  

 

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *