La rentrée en fanfare des expos

La rentrée en fanfare des expos

LES EXPOS DELA RENTRE_2016_MUNCH_MARMOTTAN_POMPIDOU_LES BOOMEUSES_FEMME_50 ANS

Vous le savez, vous qui me lisez, ce que j’aime par dessus tout, c’est l’art, ça m’aide à vivre, ma soupape personnelle, mon domaine d’étonnement, d’émerveillement, la terre de prédilection de mon insatiable curiosité.  Alors faisons le tour, un choix tout personnel, des expos que je vais aller voir et que je vous conseille bien sûr.

Le musée Marmottan Monet nous offre, après ” L’art et l’enfant“,  une exposition très originale ” Hodler, Monet, Munch – Peindre l’impossible”.
Qu’est-ce à dire ? Pas de lien réel entre ces trois artistes même si ils ont vécu à la même époque, on va se focaliser là sur des problématiques d’esthétiques communes :  Munch qui cherche à peindre le soleil de face par exemple. On connait toutes de lui “Le cri”, et on est loin de ce travail là dans cette célébration qu’il fait des forces de la nature. Monet qui veut rendre ” l’eau avec l’herbe qui ondule dans le fond”, Hodler, peintre Suisse peu connu chez nous qui s’intéresse au rendu de l’ensemble d’un paysage, cherchant à en couvrir les 360 degrés… Obsessionnels de la nature et de la couleur, ils montrent ce qui nous est familier : la pluie, la neige, les crêtes des montagnes, différemment. Comme Rimbaud parlait du “poète voyant”,  ils donnent à voir ce que nos pauvres regards ne voient plus par habitude.

C’est ensuite Magritte, au Centre Pompidou, avec cette problématique ” Magritte était-il un artiste conceptuel ?” L’artiste questionne le réel et ses représentations, entre objets et images, choses et leur dénomination. Comment traduire l’idée en peinture, voilà une question intéressante qui motivera la visite de cette exposition. Et toujours au Centre Pompidou, une merveilleuse rétrospective d’un peintre que j’adore CY Twombly.

“Rembrandt intime”, c’est au musée Jacquemart-André. Le titre ne surprend pas pour qui connait le nombre incroyable d’autoportraits peints par Rembrandt. Mais ce n’est pourtant pas de cela qu’il s’agit. Concentrée sur trois oeuvres majeures, l’expo interroge des éléments clés de l’oeuvre du Maître : sa religiosité, son humanité, le fait qu’il se soit affranchi des codes esthétiques. Il mourra ruiné, ce génie de la peinture et enterré comme Camille Claudel dans une fosse commune.

A l‘hôtel Caumont d’Aix en Provence,  pour toutes celles qui comme moi, habitent dans le sud, c’est Marylin Monroe qui sera le sujet de la prochaine expo .

Et puis tant d’autres : Maurizio Cattelan à la Monnaie de Paris et on s’interroge sur l’expo de ce peintre qui disait vouloir disparaitre de la scène artistique : le pape explosé, un Führer miniature, Maurizio sortant sa tête d’un plancher explosé ?  Fantin-Latour au Musée du Luxembourg….

Quand je vous disais que c’est que du bonheur à venir cette rentrée !

 

 

Dominique Mallié, blogueuse nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l'émeuvent ou la font s'interroger sous la forme de chroniques au ton décapant. Elle tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *