MON ROI , le nouveau
film de Maïwenn

Mon roi, le nouveau film de Maïwenn avec Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot offre au spectateur un formidable couple de cinéma.
Au travers d’une histoire d’amour a priori banale entre Georgio, un séducteur, flambeur, charmant et névrosé et Tony, une avocate « normale », on se laisse entraîner dans une passion destructrice qui vire à l’obsession.

 MON_ROI_-Maiwenn-Les-Boomeuses

Sur un scénario classique, la rencontre, la séduction, les débuts passionnels puis la lente destruction d’un couple qui s’aime mais qui ne peut ni vivre ensemble, ni se séparer, Maïwenn réussit un film sensible et émouvant, malgré quelques longueurs (les séquences du centre de rééducation ou Tony se souvient de son histoire avec  après une grave chute de ski).  Les deux acteurs sont remarquables de justesse et d’émotion. Vincent Cassel alterne entre charme, humour et violence sourde, tandis qu’Emmanuelle Bercot, prix d’interprétation féminine à Cannes pour ce rôle, est lumineuse, à la fois forte et fragile.
On aime aussi beaucoup le personnage de Louis Garrel, dans un registre pour une fois de comédie, plein de bons sens sous ses allures de garçon futile et désoeuvré.

Si la vision du couple de Maïwenn n’est pas optimiste elle a le mérite de magnifier la puissance de la passion, quelle que soit l’issue qu’elle donne à l’histoire de ses personnages. Comme répond Vincent Cassel à Emmanuelle Bercot, qui lui reproche de lui faire vivre les montagnes russes sentimentales, en soulignant cette formidable réplique avec sa main : le contraire des montagnes russes, c’est le plat. Et quand on a un encéphalogramme plat, c’est qu’on est mort.

 

Mon roi, de Maïwenn, avec Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot, sortie le 21 Octobre.

 

Gagner 10 invitations pour le film MON ROI

 

Arielle Granat

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *