Nicolas Degennes, leçon de maquillage pour belles quinquas

Nicolas Degennes créateur de maquillage de grand talent, a l’œil exigeant de l’esthète et la sensibilité de l’artiste. Depuis douze ans il est l’orfèvre de Givenchy, qui lui doit le prestige de son maquillageUn homme épris de culture et en ébullition permanente pour se renouveler encore et encore. Il cherche à « redonner de l’espace aux choses essentielles et confie : « J’aime la vie pour apporter des solutions ».

Alors quelles solutions pour  les femmes de 50/60 ans ?  

« Il n’y a pas de recette unique, l’essentiel est de faire en sorte qu’elles se sentent bien. Le maquillage, c’est à la fois se sentir bien dans son quotidien et d’en sortir . C’est aussi une façon de se rassurer et un élément psychologique essentiel vis-à-vis des autres pour le partage.  Maquiller les femmes quinquas, c’est aussi  parfois, remettre en couleur ce qui peut être triste et froissé en-dedans ». Phrase généreuse d’un créateur pour lequel plusieurs approches sont possibles,  sans  aucun diktat qui tienne, surtout pas celui du jeunisme.

Nicolas-Degennes-Givenchy-Les-Boomeuses

Cette étoile d’un ballet arc-en-ciel, accompagne même celles qui ont abandonné le maquillage parce qu’elles ne se reconnaissent plus guère et estiment que le maquillage ne leur va plus. C’est parfaitement admissible mais, à minima, « mettez juste une crème lissante, un flouteur légèrement combleur et un soupçon de poudre très transparente par-dessus ».

 

 

Etonnamment, Nicolas Degennes jette un regard plein de tendresse sur ces quinqua-sexagénaires (et même au-delà) que l’on croise parfois et  qui ressemblent à une palette de peintre. A ses yeux, elles sont généralement tout sourire. « J’ai envie de leur dire : continuez à vous faire plaisir, c’est formidable. Evitez juste un trop grand mélange de couleurs, remplacez progressivement le noir par des marrons, des beiges, des bleu-marine et étirez bien les produits sur la peau ».  A une époque où les nacrés tiennent le devant de la scène dans toutes le marques, Nicolas Degennes soutient son concept de matité lumineuse, une matité vivante en somme. A commencer par le teint qui, pour lui, commence systématiquement par un massage aussi bien avec la crème de base qu’avec le fond de teint qu’il conseille de bien étirer sur tout le visage.

Teint-couture-Fluid-Givenchy-Les-boomeuses

C’est ainsi qu’il procède lui-même lorsqu’il maquille mannequins et stars. Il dit aimer sentir une peau fanée se réveiller sous ses doigts en attendant de comprendre comment fonctionne la personne à maquiller et quelles sont ses attentes. Inutile de chercher à avoir une technique spécifique : faites comme vous pouvez et surtout faites vous du bien. Pour les lèvres un petit gommage doux deux fois par semaine (pourquoi pas avec un baume à lèvres additionné de quelques grains de sucre) lisse les lèvres, les gonfle légèrement et permet au rouge à lèvres de beaucoup mieux adhérer. Mieux vaut, à la maturité, opter pour des rouges orangés lumineux, des roses pâles teintés d’une pointe de bleu ou des couleurs framboise et… éviter le gloss.

Restent les yeux qui méritent, de l’avis de Nicolas Degennes, un traitement de faveur et exigent d’être mis en avant. Si vous utilisez des produits un peu nacrés pour les paupières, restez très proche des cils et n’allez surtout pas jusqu’à l’arcade sourcilière. S’agissant du mascara : appliquez juste ce qui reste du mascara après avoir nettoyé sa brosse sur un mouchoir en papier  avant de le poser, pour éviter les cils en paquets.

Noir-Couture-Volume-Givenchy-Les-Boomeuses

Avant tout, pour Nicolas Degennes, maquiller est une histoire individuelle, privée, intime même. « C’est l’échange qui fait la matière ». «  J’aime écouter, j’apprends énormément du choc des cultures au cours de tous mes voyages ». Lorsqu’à  ses heures, hanté par la couleur, Nicolas se fait peintre, il peint en noir, cette somptueuse couleur qui densifie tout et qui en même temps s’efface devant l’explosion de la couleur qu’il met à feu à longueur d’année au service de ses créations en maquillage.

Evelyne Dreyfus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *