Mains et pieds au top pour l’été !

Lorsque manches courtes et sandales nous font de l’oeil, on a qu’une envie, se laisser tenter… oui, mais nos mains et pieds sont-ils à la hauteur de ces tendances dénudées ?

 visconti-&-du réau-Main-et-pied-au-top-_lesboomeuses

Des mains et des ongles au top !

En contact permanent avec l’extérieur, nos mains sont soumises à rudes épreuves : contact de l’air froid, chaleur, soleil, liquides pour vaisselle, savons, produits de ménage… peuvent entraîner fissures, crevasses, zones sèches et calleuses. Quotidiennement exposées aux rayonnements UV, elles sont aux avant-postes des taches pigmentaires disgracieuses, élégamment nommées « fleurs de cimetières », premiers signes visibles du vieillissement. À l’origine de ces taches, un dysfonctionnement se traduisant par une surproduction de mélanine et une répartition non homogène dans la peau.

Quant aux ongles, symboles de la féminité, ils sont trop souvent mal coupés ou peu soignés, en deux mots non manucurés.

Un ongle : késako ?

Formation annexe de la peau, l’ongle est composé d’une substance protéinique appelée kératine et de plusieurs couches de cellules planes reliées ensemble par un adhésif naturel produit par le corps. Il contient également 7 à 12 % d’éléments hydratants et un très faible pourcentage d’huile. Ce sont ces derniers composants qui l’empêchent de casser. La cuticule entoure l’ongle sur ses trois côtés et le préserve des infections. La matrice, située sous la peau, est la partie vivante où se renouvellent les cellules provoquant ainsi la croissance de l’ongle.
La lunule est la partie visible de la matrice en forme de “demi-lune”. La partie plane constitue l’ongle en lui-même. Le lit, c’est la peau qui se trouve sous l’ongle et qui sert de support. Partie plane et lit s’emboîtent l’un dans l’autre et croissent ensemble simultanément. Le bord libre est l’extrémité de la surface dépassant le doigt.

Le secret de beaux ongles 

1. Lavez-vous les mains.
2. Utilisez un dissolvant doux sans acétone pour nettoyer les ongles. L’acétone dessèche l’ongle qui se fragilise, se casse et se dédouble.
3. Limez l’ongle. Beaucoup de femmes utilisent des limes en fer. Elles sont à bannir absolument. Le métal crée des vibrations qui fragilisent l’ongle. Polissez dans le sens horizontal.
4. Appliquez un émollient sur les cuticules. Repoussez en douceur à l’aide d’un bâtonnet en buis sur lequel vous aurez posé un coton pour éviter de vous blesser.
Évitez de couper les peaux autour de l’ongle, ce sont des protections naturelles de la base de l’ongle. Par contre, les petites peaux du bord de l’ongle, les “envies”, peuvent être coupées une fois par semaine.
5. Nourrissez l’ongle. Si l’ongle est de nature “sèche”, utilisez des huiles essentielles d’amande et d’avocat. Si l’ongle est “sans souci”, utilisez un soin pour cuticules deux fois par semaine.
6. Appliquez une crème pour les mains adaptée à votre type de peau (crème anti-gerçures ou anti-âge avec SPF).
7. Appliquez toujours une base adéquate sur l’ongle :
– Base lissante pour un ongle strié.
– Durcisseur fort pour un ongle cassé et dédoublé.
– Base blanchissante pour un ongle jauni.
8. Posez la couleur.
9. N’hésitez pas à pratiquer un peeling des mains une fois par semaine.

 

Les ongles détestent

La terre, l’eau calcaire, les produits détergents. En hiver, portez des gants pour vous protéger du froid. En été, badigeonnez vos mains de crème solaire, protégez-les du soleil ! Cette zone est quasiment toujours oubliée.
Les ongles adorent 

Une alimentation variée, riche en vitamines, sels minéraux et calcium. Utilisez toujours des gants ménagers pour vous protéger des produits d’entretien usuels. Été comme hiver, glissez une pommade d’entretien non grasse dans votre sac à main et enduisez-vous régulièrement.

 

Pour de jolis mains et pieds, règle n° 1 : hydratez !

 

Quel pied !

En 2007, une enquête IPSOS-Scholl révélait que 69 % des femmes interrogées trouvaient leurs pieds abîmés, insuffisamment soignés et même laids. Sous le soleil, les doigts de pied en éventail dans nos nus pieds, faisons mentir cette statistique !
Si la pédicurie médicale est réservée à des spécialistes, il n’en est pas de même pour le côté esthétique des pieds que l’on peut embellir. A la maison ou en institut, on se fait donc une “beauté des pieds”.
Le souci numéro un de nos jolis petons ? La sécheresse cutanée voire la callosité. Plus on avance en âge, plus la peau se dessèche et cet effet à tendance à s’intensifier avec la prise de traitements substitutifs lors de la ménopause. La peau s’épaissit… Un gommage des pieds s’impose donc une à deux fois par semaine. Puis l’application d’une crème autour des ongles, sur les talons et la voûte plantaire. Les 20 000 pas que nous effectuons chaque jour en moyenne méritent bien une récompense : un petit modelage.

 

Photo©Visconti & du Reau

 

Voir notre shopping spécial mains et pieds

Corine Allouch

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *