J’ai testé l’Endosphères Therapy contre la celllulite

J’ai testé l’Endosphères Therapy une méthode italienne tout juste arrivée en France qui traite l’ensemble du corps et même le visage.

100 % non invasive, cette méthode fonctionne avec un système innovant de Microvibration compressive. Durant la séance, la machine émet des vibrations mécaniques à basse fréquence par le biais d’un rouleau composé de 55 sphères en silicone, qui vont agir précisément sur les principales zones de la cellulite : stase lymphatique, accumulation de liquides, agrégats de cellules adipeuses.

Une machine, 5 actions 

Lors d’un séance, la machine produit à la fois une vibration et une compression qui va permettre le drainage des liquides, le raffermissement du tissu conjonctif, la disparition de la peau d’orange, l’amélioration de la micro circulation et la réduction et la suppression de la douleur et un tonus musculaire plus dynamique.

personne avec un gant en caoutchouc tenant une machine endophères therapy contre la cellulite

Mon test Endosphères Therapy

Jambes légères, fesses toniques, bras plus fermes, cellulite… rajeunissement du visage… difficile lors du test de savoir quelles zones je souhaite traiter en priorité.
Car il faut bien avouer qu’à partir de la cinquantaine, si comme moi, on n’est pas une grande sportive (doux euphémisme) on aurait bien besoin de séances pour toutes les parties du corps. Après réflexion, j’ai choisi de tester l’appareil sur mon ventre (c’est mon « petit » bedon qui me gêne le plus en ce moment même s’il n’a pas de cellulite) et sur les bras, qui ont une fâcheuse tendance à pendouiller et avoir un peu de cellulite disgracieuse.

Si l’appareil peut travailler différentes zones du corps, on ne peut traiter qu’une ou deux zones par séance de 45 minutes pour une question de temps et d’efficacité sur les zones travaillées.

C’est parti pour quelques séances de tests

La première séance commence. L’appareil se déplace sur le ventre et surprise, ça ne fait pas mal. On sent la peau qui se fait malaxer. Au fur et à mesure de séances, l’esthéticienne augmentera l’intensité pour plus d’efficacité. Au début, cela surprend un peu et la sensation est un peu désagréable (sensation liée à l’inflammation des tissus). Le lendemain je sens même quelques petites courbatures au niveau du ventre. Puis au bout de 3 séances, on peut augmenter l’intensité sans problème et au fur et à mesure on sent une douce chaleur agréable. Pour les bras, c’est moins agréable. Si l’extérieur des bras est tout a fait supportable, la face interne, là ou ça pendouille, est assez sensible les premières fois. Mais l’Endophères Therapy ayant également une fonction analgésique (qui améliore l’oxygénation et élimine la douleur) au bout de quelques minutes, la sensation devient supportable.

Au bout de quelques séances sur le ventre, je n’ai pas encore perdu en cm mais la peau est plus ferme et plus tonique. Sur les bras il faudrait que je continue à faire des séances, mais je vois déjà la peau qui semble se rétracter avec un aspect plus joli  et un peu moins de cellulite.

Il faut faire un minimum 6 séances pour voir un résultat. En général, il faut 12 séances de 45 minutes pour un résultat significatif à raison de 2 fois par semaine. Bien sûr pour un résultat durable (en moyenne 6 mois) il vaut mieux associer cette méthode à quelques exercices de gym et faire une cure de maintien.
Dès que je le peux, je testerai la machine sur le visage, puisqu’elle promet aussi de lisser les rides, tonifier les muscles, modeler les lèvres et illuminer le teint, toujours de façon pas invasive.

L’Endosphères Therapy en pratique

Compter 90 € par séance de 45 minutes.
En fonction des parties du corps à traiter, la durée d’une séance simple peut varier d’un minimum d’environ 20 minutes à un maximum de 1 h 30 pour le traitement full body.
Endosphères Therapy se pratique en cabinets médicaux et paramédicaux (médecins esthétiques, médecins du sport, kinésithérapeutes…) et en spas.

Pour trouver un centre qui pratique l’Endosphères Therapy, aller sur leur site ici.

Arielle Granat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *