Voyage en avion : un bon plan pour arriver à se faire indemniser
en cas de problème

Aux Boomeuses, on adore les voyages en avion, que cela soit au bout du monde ou des citybreak qui permettent de s’évader le temps d’un week-end ou plus. Mais on aime beaucoup moins les galères qui peuvent parfois survenir avant, pendant ou après le vol.

Avec le développement des vols low-cost, partir en avion est – presque – devenu un jeu d’enfant, à condition d’éviter les obstacles de type surbooking, grève imprévue, retard ou annulation de vol, correspondance ratée, bagages égarés ou perdus ou mauvais temps.

Pour parer à ces désagréments, la loi a prévu que les passagers soient dédommagés selon les cas. Si l’on peut, en cas de problème, gérer soi-même son dossier et le transmettre à la compagnie aérienne en cause, on n’a parfois ni le temps ni l’envie de s’y consacrer. Des sociétés telles que Flightright peuvent s’en occuper pour nous : fini de s’arracher les cheveux avec un service commercial impossible à joindre, ou avec des interlocuteurs de mauvaise foi qui traînent des pieds pour vous indemniser en cas de problème.

femme devant l'affichage des avions retardés

 

 Surbooking, valises perdues, vol retardé, de quoi gâcher les vacances

Rien de pire pour gâcher vos vacances tant attendues que d’arriver à l’aéroport et s’entendre dire que malgré votre réservation, vous êtes sur liste d’attente, parce que la compagnie a eu la mauvaise idée de faire du surbooking. On se retrouve alors bien souvent démunis devant ces méthodes devenues hélas courantes, et qui peuvent carrément nous pourrir nos congés. Savez-vous que la réglementation européenne relative aux droits des passagers aériens prévoit, en cas de surbooking ou de surréservation, des indemnités allant de 250 à 600 € par personne et le remboursement de votre billet, ou bien le choix d’un autre moyen de transport ? Le surbooking arrive souvent lors de voyages organisés qui modifient parfois au dernier moment l’heure de vol. Si vous arrivez plus tard à votre destination finale ou si vous partez plus tôt que prévu, vous aurez également le droit à une indemnité.

Autre cas souvent classique : vous rentrez d’une escapade à New-York où vous vous êtes aussi régalée en virée shopping. Vous avez craqué pour des baskets introuvables ailleurs qu’à Brooklyn, et pour cette marque de jean qui fait fureur aux US. Vous n’avez pas résisté non plus à cette petite robe dont votre ado rêvait. Sauf qu’en rentrant en France, alors que toutes les valises ont fini de tourner sur le tapis, la vôtre est aux abonnés absents !

Si le plus souvent les bagages perdus sont restitués dans les 48 heures, en cas de dégâts ou de perte définitive, ça se complique !

C’est là que des services tels que ceux proposés par Flightright nous simplifient la vie. Attention, selon les compagnies aériennes, les indemnités ne sont pas les mêmes et peuvent aller du simple au double. Avouons-le, face à de futures démarches et négociations qui se révèlent la plupart de temps un casse-tête, il est quand même plus agréable de déléguer ces tracas à des experts du droit des passagers aériens, pour mieux rêver de ses prochaines vacances en scrutant guides et sites spécialisés. Notre astuce Boomeuses pour éviter de perdre du temps avec des bagages égarés : privilégiez la valise cabine lorsque c’est possible.

 panneau pour récuperer ses bagages

 Avion retardé ou annulé, les solutions

Alors en cas de vol annulé, retardé, surbooké, de bagages abimés ou perdus… Pensez à une option telle que Flightright qui vous évitera des procédures fastidieuses. Si votre indemnisation pour l’un de ces problèmes est obtenue, 27% de celle-ci sera prélevée par le prestataire, et rien évidemment en cas de non-résolution.

Même si ces problèmes deviennent plus fréquents qu’avant lorsqu’on voyage en avion, on adore toujours autant partir ! Mais un dernier et précieux conseil : pensez à conserver tous vos documents de voyage et justificatifs, factures d’achats à l’étranger… Sans eux, oubliez tout espoir d’être indemnisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *