La chaussure, objet de nos désirs

Quelle  petite fille n’a pas porté les chaussures à talons de sa mère, s’amusant à marcher comme « une dame ».
Devenue adulte, laquelle d’entre-nous n’a pas gardé envers cet accessoire de mode un rapport bien particulier.

Les-chaussures-et-les-femmes-Les-Boomeuses

Une étude sur les femmes et leurs chaussures réalisée par Opinion Way * montre que les femmes sont prêtes à beaucoup de sacrifices pour une paire d’escarpins.

Cette étude fait écho au dispositif « La semaine des femmes en or » proposée par les centres commerciaux Klépierre. Et invite les femmes, comme dans le conte de Cendrillon, à trouver chaussure à son pied. Installée dans un fauteuil carrosse, sous un escarpin géant doré, face à une collection de boîtes, choisissez en une  parmi le mur de boîtes présentées. Si celle-ci contient la chaussure parfaitement adaptée à votre pied, vous repartirez avec le modèle essayé.

Les chaussures, capital dans notre look.

32 % des femmes interrogées estiment que les chaussures sont une pièce indispensable à leur look. Pour 8%, cela frôle même la passion, tandis que 3%  n’y portent aucun intérêt.
Plus on avance en âge, plus ce rapport passionné avec la chaussure diminue, 67 % des plus de 50 ans déclarant que la chaussure est avant tout un accessoire qui doit être pratique et confortable.
Une demande qui augmente nettement avec l’âge, puisqu’entre 18 et 24 ans, seules 30 % d’entre-elles prennent cet élément en compte, tandis que ce chiffre passe à 53 % chez les 35/49 ans.

Talons vertigineux ou non ?

Pour un rendez-vous professionnel, 65 % des femmes tout âge confondu, vont choisir des talons de moins de 4 cm, alors que pour un rendez-vous amoureux, elles prendront de la hauteur avec un talon sexy allant de 4 à 8 cm. 10 % d’entre-elles choisiront un talon de plus de 8cm.

Des escarpins plutôt qu’une sortie

39 % des femmes sont prêtes à sacrifier leur budget sorties pour acheter la chaussure de leur rêve.
Là encore, ce choix se fait plus massivement chez les 18/24 ans. Seulement 1/3 des femmes de 50/64 ans sacrifierait son budget sorties pour l’achat de chaussure.

Souffrir pour être belle

60 % des femmes avouent avoir porté des chaussures sachant qu’elles allaient les faire souffrir.
Certaines poussent même le vice jusqu’à les porter plusieurs fois.
Les plus de 50 ans sont aussi “maso”, mais au bout d’une séance de torture, elles  ne sont plus que 21% à les remettre, tandis que 52 % des 18/24 ans sont prêtes à les remettre malgré tout.

Obtenir la paire de ses rêves à tout prix

Pour trouver la paire de leurs rêves, les femmes sont persévérantes.
65 % des femmes (tout âge confondu), sont prêtes à courir toutes les boutiques de la région pour trouver le modèle tant convoité et à la bonne pointure.
15 %, sont prêtes à acheter les chaussures désirées, au prix boutique, à un particulier qui les a déjà portées.
9 % sont capables de camper devant le magasin qui les vend à la veille des soldes.
3% peuvent acheter une paire trop petite ou trop grande, si c’est la dernière paire.

 

OK.JPG

Liste des magasins participants à l’opération

13/18 Octobre : Claye souilly, Centre Les Sentiers de Claye.
20/25 Octobre : Valenciennes, Centre Place d’Armes
27 Octobre au 1 er Novembre : Marne la Vallée, Centre Val d’Europe
3 au 8 Novembre : Annecy, Centre Courier
10 au 15 Novembre : Rennes, Centre Colmbia

L’animation se déroule  de 11 à 13 h, de 14  à 16 h et de 17 à 19H.

*Etude réalisée par Opinion Way pour les centres commerciaux Klépierre en septembre 2014 auprès de 1015 femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *