Le vert, mode d’emploi

Pensez « GREEN », C’EST NATUREL !
Déco, food et mode, tout le monde se met au vert !

Home 2
La nouvelle campagne Gucci 2016

Lucille Renié*, fondatrice du site L’Epingle du Je,  nous explique comment on passe au vert ce printemps.

On boit des jus de légumes verts, on adore les plantes vertes dans la maison, on pense « vert » et on s’habille « vert ».

LE VERT est porteur de chance, de fortune et de liberté. Faites attention, il est aussi rebelle !

Règle n° 1 : choisissez le vert qui vous va. De l’anis au véronèse en passant par le céladon, la palette est subtile.

Blondes au teint clair, le vert pistache, léger et pastel est pour vous. Avec un pantalon marine, une touche d’argent aux pieds, vous serez au top.
Brunes et mates, privilégiez le vert bouteille et vert forêt, denses comme votre peau.
Si vous êtes rousse, mettez-vous au vert sans hésiter. Vous pouvez oser toutes les nuances. Tee-shirt gazon, pull olive, jupe émeraude… à associer avec des couleurs claires pour souligner votre couleur de cheveux flamboyante.

J’aime l’idée d’une robe fluide, ultra-féminine, à porter avec des sandales naturelles ou en entrée de saison avec des bottes à talons en cuir gold.

Règle n°2 : toujours avec une autre couleur en demi-teinte.

– Chic avec du bordeaux.
– Arty avec des nuances de bleus qui tirent sur le turquoise.
– Romantique avec une palette de roses comme un bouquet champêtre

J’aime le vert près du visage pour celles qui le supportent avec un beau rouge à lèvres éclatant.

Astuce pour réveiller un look classique sans vider son porte-monnaie : un foulard tilleul ou une paire de boucles d’oreilles jade, des derbys vert d’eau et vous êtes dans le ton.

 

Mon shopping : Bash, Cos, Mango, Naf-Naf, Mellow-Yellow

 

Bash

 

*Lucille Renié a été rédactrice de mode pendant 25 ans pour différents journaux et a dirigé la mode de Femme Actuelle et Prima, avec comme envie d’habiller les femmes en les conseillant, sans être victime de la mode. Aujourd’hui elle est coach en mode et style.* Pour Lucille, une Boomeuse est une femme de 50 ans qui en paraît 40. Ses enfants sont grands, elle a plus de temps pour elle, et a besoin de se chouchouter. En mode, son corps change, mais elle ne démissionne pas !  Elle change juste sa façon de porter ses vêtements, aime jouer avec les styles, mixer les vêtements, mélanger les marques et surtout conseiller les femmes. Le tout avec intelligence,  charme, élégance et une pincée de fantaisie. C’est donc naturellement qu’elle est devenue coach en style et mode pour toutes celles qui ont besoin d’y voir plus clair. Relooking, atelier mode, conseils personnalisés, personnal shopper, coups de cœur mode du moment, découvrez son site, l’épingle du Je

 

Lire aussi : comment porter les baskets 

3 Comments

  • J’ai la chance d’habiter une région où on met facilement de la couleur … le vert peut être sympa, c’est vrai, mais il faut avoir un joli teint, car proche du visage, l’effet peut être ravageur… au théâtre, le vert reste la couleur tabou … des comédiens auraient trouvé la mort parce qu’ils portaient un costume vert à même la peau, on peut attribuer cela aux effets toxiques de l’oxyde de cuivre, ou du cyanure présent dans la teinture verte à une certaine époque. On dit aussi que Molière – qui pourtant, occupait avec sa jeune épouse Armande Béjart un appartement où cette couleur abondait – mourut habillé de vert.
    Mais en dehors de ces superstitions d’un autre âge, c’est juste que ça peut être joli…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *