L’Islande en noir et blanc

C’est en noir et blanc que Stéphane Adam, photographe, voit l’Islande. À découvrir dans le cadre d’une exposition de 11 photos présentées au Café Figue

 

Après un voyage en Islande, Adam en revient émerveillé devant « ce pays sans repère où l’on ne sait plus vraiment s’il s’agit d’un commencement ou d’une fin ».

C’est une terre apocalyptique où la nature a gardé ses droits

Des déserts noirs et brumeux y côtoient des glaciers blancs étincelants, le contraste est saisissant

 

C’est d’ailleurs ce contraste que l’on observe dans les photos qui sont exposées.  Stéphane Adam a choisi de montrer ces paysages en noir et blanc, teintes assez proches de la réalité des lieux.

Les paysages sont sans couleurs dans des tons de gris et noirs, avec des jours sans fin qui confèrent à l’atmosphère un silence chargé, lourd et presque inquiétant.

Avant de découvrir ces magnifiques paysages d’un autre temps, lors d’une évasion en Islande, allez admirer  le travail en noir et blanc d’Adam, qui embarque le visiteur dans un voyage aux confins du 66 ème parallèle.

Profitez-en aussi pour découvrir la carte du chef Nadia Igué, qui aime faire partager les inspirations du monde. Pendant la durée de l’exposition, elle réinterprète  la cuisine islandaise avec une assiette nordique proposée quotidiennement.

 

117 rue de Vaugirard, Paris 15 ème Du 14 mai au 31 juillet

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *