Youth de Paolo Sorrentino

Après Rome dans « La grande bellezza », le cinéaste napolitain Paolo Sorrentino pose sa caméra dans les Grisons, au coeur des Alpes suisses, pour « Youth ». Un beau film désenchanté sur la vieillesse, porté par un duo de stars, Michael Caine et Harvey Keitel.

Caine et Keitel interprètent deux vieux amis en cure dans un palace-spa de luxe d’un autre temps.  Le premier, chef d’orchestre et compositeur (d’un lied devenu culte, qui figure en point d’orgue du récit) n’aspirant qu’à profiter tranquillement de sa retraite, le second un cinéaste américain non moins mythique, rêvant de tourner son « film-testament ». Les deux, nostalgiques de la même femme qu’ils ont jadis aimée, philosophent sur la vie et l’état de leur prostate. Parmi les rôles secondaires, une Miss Univers plantureuse, un jeune acteur star (excellent Paul Dano) se préparant pour un rôle, une ex-vedette du foot au profil maradonesque, Jane Fonda en actrice évoquant une Bette Davis cruelle et hystérique, et Rachel Weisz  en fille de Michael Caine.

Tourné à l’Hôtel Schatzalp de Davos, un établissement datant de la Belle Epoque, Youth évoque toujours l’univers fellinien dont le réalisateur reste friand. Si l’on peut regretter quelques longueurs et certaines scènes assez kitsch, le film vaut le détour pour son univers empli de poésie, d’humour, et pour la performance d’une élégance rare de Michael Caine, toujours aussi flegmatique, et d’une classe so British. On aimerait connaître la recette de son élixir de jouvence.

Youth de Paolo Sorrentino avec Michael Caine et Harvey Keitel
Sortie le 9 septembre

 

Arielle Granat

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *