Un amour impossible, avec Virginie Efira

Un amour impossible, le nouveau film de Catherine Corsini, est adapté du roman éponyme de Christine Angot. L’histoire se passe à la fin des années 50 à Châteauroux et suit le destin de trois générations de femmes, plus particulièrement celui de la mère de la narratrice, Rachel.

Un amour impossible

Le film raconte la rencontre de Rachel, modeste employée de bureau et de Philippe, brillant jeune homme issu d’une famille bourgeoise. Un liaison passionnelle et brève dont naîtra Chantal, que Philippe refusera de reconnaître. Pendant plus de 10 ans, Rachel se battra pour qu’il lui donne son nom. 

Le film m’a transportée au temps pas si lointain où la condition des femmes et surtout celle des plus démunies était très difficile. Le planning familial n’existait pas, et nous, les filles de Rachel, avons pu recevoir les précieux contraceptifs parce que nous sommes nées au moment de sa création.
« Succomber », pour nos mères, revenait à dire enfanter, et à Châteauroux, les hommes passent, vivent leurs aventures appelées hypocritement « rencontre inévitable », comme le fera l’amant de Rachel, puis disparaissent laissant des femmes devenues mères d’enfants nés de pères inconnus.
Chantal, la narratrice, fille de Rachel, est élevée avec amour par sa mère et sa grand-mère malgré l’inconfort du logement et les soucis d’argent.
Mais Rachel, qui travaille depuis ses 16 ans, intelligente et forte, veut bousculer ce destin. Mue par la passion qu’elle éprouve pour cet homme cultivé, mais aussi par un désir de justice pour sa fille, elle veut que celle-ci puisse porter le nom de son père. Le combat mené dans ce but avec le père de Chantal est sans merci.

Un amour impossible un film qui parle de destins de femmes

L’éducation, la construction de Philippe dans son milieu grand-bourgeois antisémite (Rachel est née d’un père juif), protégé par son statut social, sa culture et les beaux appartements haussmanniens de la Plaine Monceau, le conduisent au crime d’une perversité inouïe. On imagine d’ailleurs que les femmes de cette haute société ne sont pas moins épargnées. Tout comme la mère de Philippe, victime aussi sans doute d’un mari impitoyable… (on pense aussi au sort de Niki de Saint Phalle dans un milieu similaire…).
On assiste à la stratégie redoutable du prédateur augurant des conséquences de ses actes sur la vie de ces deux femmes. La rupture de leur lien qui se produit alors, et leurs solitudes, nous touchent profondément. L’épilogue est bouleversant mais nous réconforte tant Chantal a la puissance de défier par les mots celui qui les a aliénées.
On n’oublie pas ce film aboutissant à la naissance d’un écrivain et à son énergie créatrice. Catherine Corsini a réalisé un film d’une grande justesse, avec un superbe casting et une belle direction d’acteurs. Virginie Efira est magnifique, jouant entre passion et pudeur, Niels Schneider et Jenny Beth sont parfaits et surprenants.
Un film très attachant qu’il faut aller voir.

Un amour impossible de Catherine Corsini avec Virginie Efira et Niels Schneider.
En salle le 7 novembre.

5 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *