Est-ce que j’aurais la même ménopause que ma mère ?

Est-ce que j’aurais la même ménopause que ma mère ? Une question que l’on peut se poser légitimement si l’on  a vu sa mère se plaindre d’horribles bouffée de chaleurs, de fatigue et de prise de poids.  Si au contraire, elle a eu une ménopause sans effet secondaire gênants, aura t’on la chance d’avoir la même ? Quelle est la part d’hérédité dans la ménopause. 

ménopause-mère
Retour chez ma mère de Eric Lavaine avec Josiane Balasko et Alexandra Lamy


Nous avons posé la question au Dr.Odile Bagot : 

« Il y a un certain déterminisme génétique quant à l’âge de survenue de la ménopause, mais celui-ci est modulé en fonction de déterminants personnels comme l’état nutritionnel, le parcours obstétrical (traitement d’une infertilité par exemple) et probablement des facteurs environnementaux, les fameux perturbateurs endocriniens ! L’âge moyen de la ménopause se situe autour de 52 ans, mais elle survient de manière physiologique entre 48 et 54 ans chez la plupart des femmes. En deçà et au-delà de ces limites, sans pour autant confiner à la pathologie, la ménopause est tout simplement un peu en avance ou joue les prolongations ! Il y a plus de déterminisme culturel, nutritionnel et personnel que génétique quant aux symptômes comme les bouffées de chaleur par exemple et surtout leur tolérance individuelle et sociale. Selon la représentation sociologique de la ménopause dans diverses cultures, les femmes vivront plus ou moins bien leur ménopause … Cela donne à réfléchir, non ? « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *