Lancer son propre fanzine de mode, la nouvelle tendance

Le monde de la mode est très codifié. Il se construit autour de plusieurs cérémoniaux. Il y a évidemment les fashion weeks de Paris, Milan ou New-York, mais aussi les couvertures des grands magazines comme Vogue par exemple. La haute couture est un indicateur de tendances que va ensuite suivre le prêt-à-porter puis se diffuser dans la culture populaire. Pourtant Internet et notamment les réseaux sociaux sont venus bouleverser cette hiérarchie. Aujourd’hui il n’y a plus besoin d’être un couturier ou un journaliste mode pour être un influenceur. Néanmoins les codes classiques persistent et les nouveaux influenceurs s’en inspirent largement. Vous voulez devenir influenceur ? Vous ferez bien de prendre cela en compte, on vous explique.

 

fanzine-mode

Une influence verticale

Si la mode a toujours tenu une place importante dans les cours européennes, elle s’est démocratisée avec l’apparition d’une classe bourgeoise au début du XXe siècle à la suite de la révolution industrielle. Des boutiques de mode ont ouvert notamment à Paris et Londres et à partir des années 20 s’est instauré un rituel immuable, celui des défilés de mode. Les magazines de mode, créés dans le même temps, relatent ces défilés et définissent les tendances. Ces magazines ont peu à peu pris un pouvoir considérable au point de dire dans les années 90 qu’une mauvaise critique d’Anna Wintour (qui pourrait d’ailleurs bientôt prendre sa retraite), la toute puissante rédactrice en chef du Vogue américain, peut détruire une carrière. Les années 90 sont l’apogée de cette influence verticale qui va être bouleversée par l’arrivée d’Internet.

L’émergence d’Internet : une influence plus horizontale

Les années 2000 marquent l’émergence d’Internet. La plupart des foyers s’équipent d’ordinateurs et d’une connexion. Ce phénomène va bouleverser de nombreux domaines et la mode ne sera pas en reste. Peu à peu des personnes vont lancer leurs blogs sur le sujet, et c’est un ainsi que l’on va parler au milieu des années 2000 des fameuses « blogueuses mode ». Cette tendance va être renforcée plus tard par les réseaux sociaux et notamment Instagram. L’influence ne vient donc plus forcément des grandes marques ou des magazines mais bien de personnes lambda qui ont du goût. Les marques l’ont vite compris et vont offrir des contrats de partenariats aux blogueuses les plus célèbres. On peut alors penser que les magazines vont perdre en influence, dépassés par cette vague 2.0. Il n’en est pourtant rien, au point même qu’aujourd’hui les genres se mélangent.

fanzine-mode

Les influenceurs s’inspirent du modèle classique avec les Fanzines

Les grands magazines de mode, et ce malgré la concurrence du web, ont gardé une aura inégalable, un prestige qui fait toujours autorité dans le milieu. La presse sur papier glacé est toujours gage d’une reconnaissance sans pareil. C’est pourquoi, afin de gagner en légitimité, les blogueurs n’hésitent plus à apparaitre dans les magazines ou même à lancer le leur. Ce mélange des genres a pour but de rapprocher un nouveau regard sur le monde de la mode tout en gardant les codes classiques qui en font son prestige. C’est ainsi que sont revenus sur le devant de la scène les fanzines, ces magazines DIY à petit tirage. Qu’ils soient lancés par des stars comme Frank Ocean ou bien des influenceurs moins connus, les fanzines allient les codes des magazines à une vision plus libre de la mode que l’on peut retrouver sur Internet. Il est très simple aujourd’hui de se tourner vers des imprimeurs pour lancer son fanzine. Comme l’explique le spécialiste print24, l’impression de magazines ou gazettes peut développer une vraie stratégie de communication. Il suffit ensuite de déposer des numéros dans des boutiques spécialisées afin de faire connaitre son travail. C’est un mélange des genres qui permet aux magazines d’assoir leur influence mais aussi aux blogueurs de gagner en légitimité.

Le monde de la mode reste un domaine très codifié entre défilés prestigieux et magazines tout puissant. Ce microcosme a vécu ainsi pendant plusieurs décennies, jusqu’à l’avènement d’Internet qui est venu rabattre les cartes. Des personnes lambda ont pu imposer leur vision et donner un nouveau souffle à la mode. Ces derniers ont apporté un nouveau regard tout en s’inspirant des codes classiques, offrant aujourd’hui un vrai mélange des genres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *