« Deux mensonges et une vérité » l’hilarante pièce de théâtre pour les couples aguerris

Si vous êtes mariés depuis déjà un certain temps, courez-voir  « Deux mensonges et une vérité », une pièce hilarante sur le couple. 

Deux mensonges et une vérité-les boomeuses
Est-ce qu’au bout de 27 ans de mariage on peut encore surprendre son conjoint (e). ©Fabienne Rappeneau

Cette comédie, portée par un trio jubilatoire, Lionnel Astier, Raphaëline Goupilleau et Frédéric Bouraly, a pour point de départ l’anniversaire des 27 ans de mariage d’un couple a priori sans histoires. Cette célébration de leurs « noces d’acajou » vire au cauchemar pour le mari, avocat cinquantenaire (Lionnel Astier, qui propulse sur scène une énergie et un talent comique énorme !) ayant alors le malheur de prononcer LA mauvaise phrase au moment le plus mal choisi. Son épouse (Raphaëline Goupilleau, admirable en perverse mutine) lui lance alors un défi improbable qui va rendre son conjoint – toujours prêt à débattre et argumenter avec mauvaise foi – totalement hystérique.

Lorsque le meilleur ami et associé de ce dernier s’en mêle, il lui prodigue les pires conseils pour répondre à ce défi. C’est l’excellent Frédéric Bouraly (José dans la série Scènes de ménages) qui l’incarne et qui régale le public. Sa complicité avec Astier sur les planches du Théâtre Rive Gauche fait mouche à chaque scène, les rires fusent et on se prend à imaginer les deux comédiens dans Les Tontons flingueurs, gueules de circonstance et art de la réplique qui tue.

Deux mensonges et une vérité-les boomeuses
Un duo très drôle. ©Fabienne Rappeneau

 

Il faut dire que la partition à quatre mains des auteurs Sébastien Blanc et Nicolas Poiret est un rêve d’acteur de comédie. Ils ont saisi toute l’essence de la vie de couple après des années de mariage, des attentes respectives de chacun, y ajoutant leur art du comique de situation et des réparties qui claquent. Leur mécanique est superbement rôdée, montant en puissance tout au long de la pièce, avec une mention spéciale pour la grande tirade du « gland » et du « poulpe » de Lionnel Astier, qui déclenche le fou-rire du public et ses bravos.

Joliment complétée par trois seconds rôles parfaits et une mise en scène efficace et astucieuse de Jean-Luc Moreau, « Deux mensonges et une vérité » est une totale réussite. Un boulevard qui s’ouvre vers les Molière !

On ne prendra pas un grand risque en pariant que « Deux mensonges et une vérité », hilarante pièce concoctée par le duo-doué Sébastien Blanc et Nicolas Poiret sera le grand succès comique de la saison théâtrale 2018.

Deux mensonges et une vérité-les boomeuses

Deux Mensonges et Une Vérité, de Sébastien Blanc et Nicolas Poiret.
Mise en scène de Jean-Luc Moreau,  avec Lionnel Astier, Raphaëline Goupilleau, Frédéric Bouraly, Philippe Maymat, Esther Moreau et Julien Kirsche.
Théâtre Rive Gauche
6 rue de la Gaité, 75014 Paris
Réservation : 01 43 35 32 31
Du mardi au samedi à 21 h, matinée le dimanche à 15h.
Jusqu’au 13 mai
© photos : Fabienne Rappeneau

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *