Maquillage pour les femmes de 50 ans 
Les conseils de Melinda, make-up artiste.

A 50 ans, il faut parfois changer certaines de nos habitudes de maquillage. Nous avons demandé à Melinda, make-up artist et maquilleuse de célébrités depuis 18 ans, ses conseils et astuces. Melinda a également lancé la loge beauté un webzine consacré à la beauté des femmes.

Conseils maquillage
Melinda en train de maquiller dans sa loge beauté

On a demandé à Melinda ses conseils maquillage et ses produits préférés.

Melinda travaille pour le télévision, le cinéma, la mode et maquille également des hommes politiques. 
A 40 ans, elle a eu envie de transmettre et partager ses connaissances et astuces beauté et a lancé son webzine, La loge beauté. Le titre est un clin d’oeil à la loge où elle maquille, ma maison depuis 18 ans, c’est là où je travaille et passe du temps avec les célébrités que je maquille. D’habitude derrière ses pinceaux et fards à joues,  elle a imaginé pour son webzine, une séquence « dans la loge avec » où les rôles sont inversés et où les célébrités parlent de leurs habitudes beauté. 

A 50 ans, on se maquille comment le teint ? 

A 50 ans on ne se maquille plus comme à 20 ou 30 ans, c’est certain. On va choisir différemment nos fonds de teint, car on a la peau plus marquée, plus ridée. Et surtout, on oublie la poudre libre qu’on met pour matifier. On choisit un fond de teint plus plus léger, pas gras ; idéalement à 50 ans on utilise un fond de teint à l’eau parce que l’eau ne va pas venir se mettre dans les rides, puis on va très, très légèrement poudré  la zone T avec une poudre minérale compacte translucide qui va à toutes les carnations. On le fait par petites touches sur les ailes du nez, le front, un peu le menton et vraiment par petites touches, quitte à revenir dans la journée.
Lorsqu’on se fait des retouches au cours de la journée, avant de remette la poudre, on passe le doigt sur son visage pour enlever l’excédent, puis on remet un  peu de poudre. Ce geste est très important car si on est un peu marquée, lorsqu’on remet de la poudre on va accentuer cette marque. Et le résultat sera donc inverse à celui souhaité.

1/ Un fond de teint léger révélateur d’éclat et hydratant, protection SPF 15. Clinique, even better glow,  36,50 €, existe en 30 teintes.
2/ Ue texture toute légère et un résultat naturel et unifié pendant 14 heures avec  ce fond de teint illuminateur.Vichy, Teint idéal, 19,50 €, existe en 5 teintes.
3/Une formule légère pour ce fond de teint SPF 30, effet peau nue sans défaut. Estée Lauder, Double Wear Nude, 50 €,  existe en 12 teintes.

 

1/ Pour ne pas briller dans la journée on adopte cette poudre compacte translucide composée de talc « cachemire »finement broyée. Laura Mercier, poudre compacte, 40 € au Printemps ou chez Sephora. 
2/Une poudre compacte qui associe les bienfaits de la poudre de tanaka, à la pureté du minéral. Résultat, un teint matifié, des pores resserrés et un effet bonne mine. Clarins, Ever Matte Poudre Compacte Minérale, 37,60 €. Existe en 4 teintes. 
3/Petit prix pour cette poudre légère et compacte qui donne un teint lumineux et fixe le maquillage. PB Cosmetics, 5,90 €, existe en 6 teintes.
4/Une poudre ultra-fine transparente qui fixe et matifie le maquillage et s’adapte à toutes les carnations. Sephora, Beauty Amplifier, 13,99 €.

 

Et les joues ?

Le blush est un indispensable quel que soit son âge. On n’hésite pas à s’en mettre pour avoir bonne mine. Par contre à 50 ans, on privilégie des couleurs douces comme le corail, l’abricot, plutôt que des pigments très rouges ou très roses. Et on privilégie plutôt le blush poudre, car si le blush gras est génial quand on à 20 ans, à 50 ans il a tendance à marquer plus.

1/Un  blush  avec un coussin applicateur en silicone qui dépose un voile de couleur sur les joues et sculpte les traits pour une mine éclatante. Nocibé, Candy Puff, 12,95 €.
2/Dans ce joli poudrier compact on y glisse les fards à joues rechargeables de la collection Paul & Joe chez Birchbox. 17 € la recharge et  7 € le boîtier compact.
3/ Un blush à la texture soyeuse et à l’intensité modulable qui fond joliment sur nos joues. Nars, Blush, 34,50 €.
4/Des blushs infusés à l’extrait d’Huile de Rosier Muscat à adopter dans toutes les couleurs. Yves Rocher, fard à joues, 13,90 €.  

On modifie comment notre maquillage pour les yeux à 50 ans ? 

On évite les fards à paupière ou alors on les choisit dans des jolis tons de nude pour relever la paupière qui commence à tomber et pour éclairer le regard. On peut par exemple estomper un beige légèrement irisé au niveau de la paupière mobile et venir ensuite mettre un taupe au niveau du ras de cil que l’on va estomper vers l’extérieur. Sauf pour une soirée, on évite de se faire un smoky eye dans la journée !
Par contre, on peut mettre un coup de crayon noir ou marron (ou un joli vert ou un prune) au ras des cils et pour éviter qu’il file dans les petites rides, on prend un pinceau biseauté, une poudre de la même couleur, et on refait le tracé avec le pinceau et la poudre. La poudre va fixer le gras du crayon, ce qui va éviter au crayon de baver dans la journée.

1/Effet seconde peau avec cette  palette d’ombres à paupières crème-poudre soyeuse aux teintes délicates qui tiennent 12 heures sans filer. À utiliser aussi bien le jour que le soir. Shiseido, 45,90 € chez Marionnaud.
2/ Une ombre crème nude liquide formulée à base d’huile à estomper au doigt ou au pinceau. Une fois posée sur la paupière, elle sèche et donne un joli fini mat et poudré. Existe en différentes couleurs et en version mat ou métallique pour un maquillage plus soir. Christian Louboutin, collection Tape à l’oeil, 50 €.
3/Une palette complète avec ombres à paupières mates et légèrement nacrées au toucher velours et une poudre 3 en en 1 (blush, poudre bronzante et illuminateur). Palette IT Cosmetics, édition Noël chez Nocibé, 49 €.
4/Un crayon crémeux et longue tenue pour souligner son regard. Une formule douce et veloutée qui sèche en 30 secondes et qui ne coule pas durant la journée. Urban Decay,  Crayon 24/7, 18,50 €.

Et les cils ?

Souvent à partir de 50 ans, j’ai constaté que les femmes commençaient à avoir moins de densité de cils. Du coup,  je recommande vraiment les mascaras soin. S’il y a un produit pour lequel je trouve qu’il faut vraiment mettre le prix, c’est bien dans son mascara. Si vous ne voulez pas investir dans un mascara soin, mettez y quelques gouttes d’huile de ricin, connu pour favoriser la repousse des cils. Votre mascara deviendra moins sec et aura un petit effet fortifiant. Par contre, on évite ceux qui font de paquets, qui collent ou cassent les cils.  A part l’été  ou une occasion spéciale, on évite le mascara waterproof au quotidien, car dans la journée il étouffe le cil et le soir, au moment du démaquillage, on sollicite trop le cil et du coup on l’agresse. 

Je recommande aussi pour avoir des beaux cils fournis de faire des cures de Revitalish, ce produit qui fonctionne très bien pour fortifier et aider les cils à repousser.
Une autre astuce que je donne souvent aux femmes à partir de 50 ans est de se faire une teinture de cils. Avec l’âge les cils s’éclaircissent et ont moins de pep’s. Avec une teinture de cils, on a dès le réveil, un petit air frais. Et on n’oublie pas de travailler ses sourcils pour leur donner une jolie forme.

1/ Un mascara volume intense qui fortifie en un mois les cils. Dr.Pierre Ricaud, mascara volume fortifiant, 21 €.
2/ Un mascara deux en un. D’un côté un eye-liner, de l’autre un mascara à  la kératine et au panthénol qui apporte brillance, souplesse, longueur et force aux cils.  Misencil, Chic Duo, 24,90 euros. 
3/ Un mascara enrichi en sérum revitalisant qui fait de jolis cils gainés, renforcés et disciplinés, tout en respectant les yeux sensibles et les cils fragilisés. Laroche-Posay, Respectissime multi-dimensions, 19,20 €.
4/ On fait une cure de Revitalash pendant 3 mois pour retrouver des cils plus sains, mieux hydratés, plus courbés et plus brillants. Revitalash Advanced, 75 € les 2 ml, pour 3 mois. 

Et on n’oublie pas de donner une jolie forme à nos sourcils

1/Pour un sourcil bien coloré, on utilise cette encre à sourcil peel off qui tient 3 jours. Maybelline,  Tatoo Brown, chez Feel Unique,  14,50 €.
2/ La marque australienne 100 % nature propose pour les fêtes un coffret regard avec un crayon à sourcil, un mascara sourcil précision  et une pince à épiler en édition limitée. Nude by Nature, coffret regard, existe en deux teintes,  35 € .
3/Un crayon  biseauté à double embout pour maquiller vos sourcils et les brosser. L’atelier du sourcil, Sourcils Sublimabrow, 15 €. 

Quel rouge à lèvre on choisit ?

A 50 ans, je conseille de ne pas avoir peur de porter un beau coquelicot ou même un fuchsia si on aime le rose. Comme on maquille beaucoup moins le reste du visage, c’est la bouche qui va venir  éveiller le visage.
Bien évidemment la bouche effet mat dans une couleur dure on évite ! Par contre en version satinée, un beau rouge ou un coquelicot ça passe hyper bien. A  50 ans on ne porte moins de rouge très laqué qui va filer dans les petites ridules de la lèvre.
Idéalement, on met un beau rouge à lèvre satiné et hydratant. Et pour la couleur, on peut se faire plaisir. Avec juste un petit ras de cil, du mascara et un beau rouge qui pète on est ravissante.

 

1/ Un rouge lumineux au fini satiné et confortable. Lancôme, Absolu Rouge fini satiné, 29,50 €.
2/ Une texture crémeuse pour ce rouge à lèvre au fini satiné et semi-brillant. M.A.C, rouge à lèvre satiné, 19,50 €.
3/Un rouge à lèvre hydratant, longue durée, au fini mat et crémeux. Jane Iredale, Triple Luxe Long Lasting, 27,50 €.
4/ Marionnaud lance sa  ligne de maquillage Make me Happy avec notamment des rouges à lèvres confortables et au fini brillant. Crazy Shine,  12,99 €.
5/ Un rouge à lèvre fondant, 100 % bio,  enrichi en vitamine E et en actifs nourrissants. Phyt’s Organic Make-Up, 21 €.

Y a t’il de  nouveaux gestes à adopter à 50 ans ? 

Il faut commencer à faire attention aux soins qu’on utilise. On adapte notre routine beauté avec des produits plus spécifiques. On continue à très bien hydrater notre peau. Encore moins qu’avant, on saute les étapes du nettoyage et de l’hydratation. Notre peau a soif, il faut la nourrir et bien la nettoyer.  Il faut se dire que la peau est plus fatiguée et qu’elle a besoin de plus d’attention. Quel que soir le produit qu’on utilise et quel que soit son prix, il faut de la régularité et ne jamais se dire ce soir je suis fatiguée, tant pis on verra demain.
Je trouve que l’auto-massage est très important. Cela prend du temps, mais c’est une bonne façon de se respecter, de s’occuper de soi. Cela va stimuler et repulper la peau. On se masse toujours du bas vers le haut avec sa crème et en mouvements circulaires. C’est très agréable, on se fait du bien. 

Quels sont les produits maquillage indispensables ? 

Le mascara et après le rouge à lèvres ! 
Et ensuite le travail du teint. Mais si on a une bonne peau, on peut simplement mettre de la poudre minérale, juste pour éviter les petits coups de chaud ou les brillances. On n’est pas obligé de mettre systématiquement du fond de teint.

Retrouvez Melinda pour d’autres conseils beauté sur La loge beauté.

 

 

 

 

 

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *