Est-ce que les réseaux
sociaux sont liants ?

Dominique Mallié, blogueuse*, nous livre chaque mercredi sa vision de cinquantenaire sur des sujets qui la touchent, l’émeuvent ou la font s’interroger sous la forme de chroniques au ton décapant.

Pour commencer, Est-ce que les réseaux sociaux sont liants ? 

 

Est-ce-que-les-réseaux-sociaux-sont-liants--Les-Boomeuses

 

Nous, les réseaux sociaux ça fait quelques années seulement qu’on les pratique . On est pas nées dedans, pour dire autrement. Donc on découvre.
On découvre que d’un coup de souris, on peut se faire des ami(e)s et que d’un autre coup, on peut les éliminer, et les redemander, bref, c’est comme à la récré autrefois.

On découvre ce que les autres mangent, au jour le jour, et pour moi, qui ne suis pas une excellente cuisinière, il faut bien le dire, c’est assez horripilant de ne jamais pouvoir poster un plat qui aurait l’air d’un plat.
On découvre aussi que les gens aiment les animaux, beaucoup, les humains aussi, mais plutôt les animaux, et c’est franchement mignon, tous ces animaux qui ont des prénoms comme les humains et qui posent pour être sur le réseau social de leur maître.
On découvre des paysages, des couchers de soleil, des levers et surtout des « phrases », des citations à la pelle, pour toutes les situations de la vie, qui nous encouragent à nous aimer les uns les autres, à avancer pour pas tomber avec plein de petits bisounours autour comme sur les cartes postales que plus personne n’envoie.
On découvre les chagrins et les joies des uns et des autres et on s’encourage ou on se félicite et parfois on rigole, enfin JE rigole car j’ai beaucoup de chance, j’ai des amies qui se prennent pas la tête.
On découvre qu’on peut  » liker » et parfois on vit de curieuses situations où on  » like  » un truc qu’on aime pas, mais comme il y a pas d’autre choix pour montrer qu’on l’a lu, alors on « like ». Mais jamais dans la vraie vie on dit à une amie : je  » like » ton manteau, c’est juste pour la vie rêvée du réseau (je vous rassure).

On se met des photos de profils et on suit si on a beaucoup de  » like », ce qui peut nous foutre le moral en berne, ou non.

On prend nos enfants comme  » amis », et là on peut s’interroger en effet sur le sens du mot, mais c’est juste pour jeter un oeil sur leurs posts, l’air de rien, au cas où…

On devient accro d’ailleurs et on regarde toutes les photos des amis et on a comme l’impression d’une immense famille.
On échange aussi, sur la politique, l’art, et là ça commence à le faire, enfin pour moi, surtout l’art, car la politique j’ai remarqué que ça tournait vite vinaigre et comme j’ai pas envie d’être « blacklistée », je me méfie. J’ai même le  » like  » hésitant.

Au 18 ème siècle on a inventé l’UTOPIE, un monde merveilleux où l’homme vivait en accord avec la nature, on s’est rendu compte que c’était pas si facile, déjà, de vivre ensemble, alors au 21ème siècle on a inventé le réseau social, ou « comment être ensemble sans l’être ».
Et on rit, à l’avance d’imaginer nos petits enfants se donner le mot, dans quelques années :  » Il parait que Mamie a un profil Facebook, tu la demandes en amie, toi ? …. »

 

 

Dominique Mallié tenait le blog «chic, j’ai cinquante ans » sur l’Express Styles avant de rejoindre Les Boomeuses. Prof de lettres, elle organise régulièrement des lectures de textes qu'elle écrit dans sa ville d' Avignon. Passionnée d'art, elle court les expositions et nous fera également partager quelques-uns de ses coups de coeur pour les artistes.

 

Lire une autre chronique de Dominique Mallié

6 Comments

  • S’il y a tellement de photos de chats et de plats cuisinés sur les réseaux sociaux, c’est parce que ça ne risque pas de faire polémique, au contraire des idées politiques ! 🙂

    • ah là, c’est juste , et en plus c ‘est mignon … je peux dire quels animaux tous mes ami(e)s ont, par contre j’ai plus de difficultés avec leurs enfants …. mais c’est vrai qu’on rechigne à mettre des photos des enfants qui ensuite trainent on ne sait où…et ne parlons pas des petits enfants, là je suis interdite de photos par mon fils ainé 🙂

    • oui, c’est une toute autre définition de l’amitié. Ceci étant il m’est arrivé de rencontrer dans la « vraie » vie des femmes avec lesquelles j’avais d’abord été amie sur fb et puis le désir de se rencontrer s’est fait ;et à chaque fois ça a été formidable … donc tout est possible … Il faut prendre cela avec légèreté …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *