Botox : Est-ce bien pour vous ?

Une petite toxine pour dire adieu aux rides. Efficace mais pas à utiliser sur n’importe quelle partie du visage. Voici les sages conseils du Dr Anne Grand-Vincent, spécialiste de médecine esthétique.

Botox est une marque passée dans le langage courant désignant la première toxine botulique mise sur le marché à visée esthétique. Il en existe plusieurs autres désormais –trois sont autorisées sur le marché français*-  mais leur principe d’action reste le même : Empêcher ou diminuer la contraction des muscles responsables de l’apparition de rides d’expression.  En se fixant sur des récepteurs musculaires qui accueillent normalement une autre substance naturelle de l’organisme dont le rôle est de permettre cette contraction. Cette action est toujours transitoire Cette toxine peut corriger sensiblement certaines zones du visage mais ne peut être utilisée n’importe où ni surtout n’importe comment.

       Alors : Botox pour qui et pour quoi ?


Les réponses du Dr Anne Grand-Vincent.

 

Avant/Après. Photos Emervel2
Avant/Après

Ces injections doivent être utilisées sur les rides du  tiers supérieur du visage selon leur indication officielle : rides du lion entre les 2 sourcils, rides de la patte d’oie et rides du front.
Certains médecins les utilisent aussi, avec succès,  pour détendre les cordes platysmales (les quatre cordes verticales qui, avec l’âge, apparaissent de façon plus ou moins prononcée des deux côtés du cou). Pour remonter les coins de la bouche ou défroisser le menton elle trouve aussi une place, mais dans ce cas le risque d’asymétrie n’est pas exceptionnel…Quoi qu’il en soit la toxine botulique est résorbable en quelques mois et une asymétrie peut toujours être rééquilibrée par une injection correctrice. Ou par un peu de patience…

Quelles réserves émettez-vous à l’usage du « Botox » ?

Il y en a peu mais je le déconseillerais pour les lèvres. Il est évident que les ridules de la lèvre supérieure diminuent  sous l’action du Botox mais cela fige partiellement les mouvements de la bouche et le sourire notamment ce qui peut être très gênant.  A éviter aussi : les plis d’amertume, ces deux creux le long de la bouche car c’est une zone ou l’asymétrie se manifeste très volontiers. Par contre le procédé ne manque pas d’intérêt pour l’aspect peau d’orange du menton lorsqu’on prend de l’âge. Ce phénomène étant dû à une contraction excessive du muscle sous-jacent.

*  il existe actuellement trois toxines botuliques sur le marché français : Vistabel des laboratoires Allergan, Bocouture des laboratoires Merz, Azallure (des laboratoires Galderma).

Propos recueillis par Evelyne Dreyfus

 

Lire aussi :

Trahies par nos mains ?

Paroles d’experts : les « fillers » pour la bouche

2 Comments

  • C’est avec intérêt que nous avons lu cet article – parce que tentées pour enlever cette ride qui donne un air si sérieux, mais trop hésitantes et inquiètes. Nous avons vu trop de visages figés !

    • Si vous voyez un bon médecin, aucune crainte. C’est à lui d’écouter votre demande et il vaut mieux en faire moins que trop. C’est le travail du médecin de doser avec justesse pour que cela reste naturel et « insoupçonnable ».
      L’idée n’est pas que cela se remarque mais que vous ayez tout à coup l’air plus reposée, meilleure mine. Bref vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *