Est-ce qu’on ose la mode cosmique à 50 ans ?