Snow Therapy … quand le couple est dans l’avalanche

 

Snow-therapy-Les-Boomeuses

Snow Therapy… quand le couple est dans l’avalanche.
Ou comment une ambiance idyllique de vacances à la neige dans les Alpes françaises se meut en une remise en cause profonde du couple.

Ils sont quatre protagonistes principaux, petite famille suédoise modèle : Tomas, Vera et leurs deux enfants. Tout commence fort bien dans le plaisir de se retrouver tous ensemble pour ce qui semble être une parenthèse enchantée aux Arcs, mais dès le deuxième jour, les choses basculent : face à l’avalanche déclenchée par l’équipe technique de la station et qui s’avère plus rude que prévue,  « envahissant » la terrasse où chacun profitait du soleil,  Tomas se saisit de son téléphone portable et s’enfuit, laissant femme et enfants dans la plus totale panique. Ce qui aurait pu n’être qu’un incident devient le révélateur d’un malaise profond du couple : failles, contradictions et mensonges sont mis à nu.

Ruben Östlund nous livre là une fable socio-psychologique qui nous parle. Et c’est d’ailleurs la parole qui est au coeur du film : celle qui accuse mais aussi celle qui sauve.

Voilà un film qui nous rappellera d’autres tourmentes et combien  la quotidienneté du couple peut occulter des trajectoires personnelles qu’on n’aurait pas soupçonnées.

Cela me fait revenir en mémoire, Les perroquets de la place d’Arezzo , roman de Eric Emmanuel Schmitt qui traite également de cette façade du couple et de ces apparences que chacun peut entretenir dans la plus parfaite ignorance de l’autre.

Dominique Mallié

 

1 Commentaire

Laisser une réponse