Refusez de vous mettre au régime

© Brigitte Lazaroo pour Les Boomeuses

© Brigitte Lazaroo pour Les Boomeuses

Avis à toutes les femmes de France et de Navarre, quel que soit leur état : interdiction de faire du régime !
Non, je n’ai pas disjoncté, mes toutes belles, on ne fait pas de régime, on change juste sa manière de manger … mais pour toujours !

Fini le Nutella, le demi bien frais, les croissants chauds et la pizza ? Toutes ces tentations sont là pour vous permettre de transgresser (transgraisser ?) et c’est heureux. Le reste du temps, on mange juste nor-ma-le-ment !

Commençons par le petit déjeuner

Sans tricher, ce matin, vous avez pris quoi ? Rien ? Pain-beurre-confiture ? Céréales ? Viennoiserie ou biscuits secs ? Alors, vous avez tout faux ! Ce type de petit déjeuner, c’est 100 % de sucres rapides.

C’est quoi les sucres rapides ? 

Tout ce qui a un goût sucré (miel, confiture, confiserie, gâteaux …) mais aussi les fruits (bananes, poires, abricots, raisins…) et le trio, pâtes – riz – pain, quand ils sont raffinés donc blancs. Savez-vous qu’une baguette, c’est équivalent, en index glucidique, à 25 morceaux de sucre ? Vous n’imaginez pas mettre 20 morceaux de sucre dans votre café et pourtant, c’est ce que vous faites quand vous mangez une demi-baguette avec beurre et confiture. Contrairement à une idée répandue, y compris chez les médecins, les féculents ne sont pas tous des sucres lents. Pour qu’ils le soient, il faut qu’ils soient complets ou semi-complets. Le pain complet, vous connaissez, les pâtes complètes ou mi-complètes honnêtement, ça passe, mais le riz complet qui met trois plombes à cuire, je vous autorise à le prendre semi-complet ! Ma bonté me perdra …

Aucun de ces produits n’est interdit, mais il ne faut les consommer qu’avec d’autres aliments qui apportent des protéines, des graisses et des fibres au cours du repas.

Autrement dit, le crime intégral, c’est le Kaffe-Kuchen à l’alsacienne : pâtisserie en plein après-midi avec café ou chocolat chaud bien sucrés ! Si vous avez envie d’une part de tarte aux pommes ou un Bounty glacé (mon péché mignon) je vous l’accorde, mais après un repas complet !

Et il nous reste quoi pour notre p’tit déj’ ?

D’abord, on intègre que c’est le repas le plus important de la journée. Même pour moi qui suis nulle en cuisine, c’est fastoche, vite fait, bien fait !

Version sucrée : muesli aux céréales complètes sans sucres ajoutés + fromage blanc ou yaourt + un fruit . Attention les céréales pour petit-déjeuner du commerce, si elles ne sont pas spécifiquement étiquetées « céréales complètes » sont des sucres rapides !

Version salée : pain complet ou galettes fraîches – genre blinis au son d’avoine – + oeuf à la coque ou fromage ou charcuterie (peut-être pas des rillettes mais jambon ou poulet). Autre idée reçue à combattre : il serait mauvais de manger plus de trois oeufs par semaine. Faux, on peut manger un oeuf par jour sans augmenter son cholestérol, à condition que le jaune ne soit pas cuit, donc que l’oeuf soit coque. Si, en prime les poules se sont nourries d’herbe fraîche, votre jaune d’oeuf, qui sera alors jaune foncé, est bourré d’omégas 3, excellents pour la santé !

Et à midi, on mange quoi ?

Si possible un repas complet (plat avec entrée ou dessert) qui vous apporte suffisamment de protéines (viande, poisson, oeufs, laitages). Question quantités, le fond de l’assiette doit encore être visible sur un quart de sa surface environ et bien sûr, un seul service ! Si vous avez besoin d’un petit goût sucré pour finir en douceur, préférez deux carreaux de chocolat noir à la meringue chantilly !

Et le soir ?

Un seul mot : ultralight !`

Version été : crudités, viande ou poisson (saumon fumé, sardines possibles) ou charcuterie maigre (jambon, filet poulet), une tranche de pain complet, un fruit ou un yaourt. Et c’est tout, vous verrez, en prime, vous dormirez mieux !
Version hiver : il suffit de remplacer les crudités par une soupe aux légumes. Pour les fainéantes comme moi, investissez dans le robot à soupe. Il bosse tout seul pendant que vous trempez dans votre bain !

Je me prends à rêver d’écrire un livre de recettes … Et j’aimerais bien comprendre pourquoi, lorsque j’évoque cette idée, mon mari et mes 5 filles sont écroulés de rire sur le tapis ! C’est vraiment sans espoir, ma tare culinaire ?

J’entends d’ici, vos réflexions :

Avancer mon réveil pour préparer mon petit déjeuner, pas question !
– Pas moyen d’avaler plus qu’un café au réveil 
– A midi, à peine le temps d’un sandwich !
– Et je fais comment pour mes dîners d’affaires ?
– Le soir, le dîner est un vrai moment de détente et de retrouvailles, pas envie d’y toucher
–  Et l’activité physique, dans mon emploi du temps de ministre ? …

Il me reste quinze jours pour me tirer de ce mauvais pas … D’ici-là, bon appétit !

Lire aussi : Pourquoi j’ai grossi ? 

Photo © Brigitte Lazaroo pour Les Boomeuses

3 Comments

  • Répondre mai 2, 2016

    isabelle

    Kaffee/Kuchen à l’alsacienne : ce duo est actuellement plutôt apprécié par les (très) vieilles dames. Les plus jeunes se rabattent sur du thé vert…et rien. De plus, même en Alsace, les gâteaux de trois étages richement fourrés de crème, décorés de sucre et de massepain et encore de bonne crème accompagnés d’un café chapeauté de chantilly (sucrée) sont une espèce en voie de disparition. Les pâtissiers proposent d’ailleurs plus souvent des tartes aux fruits etc bien riches quand même… Et d’accord avec vous, ce goûter sucré n’est pas forcément ce qu’il y a de mieux pour la santé.
    Sinon, j’aurais une observation au sujet de vos recommandations de menus : il me semble qu’il y a beaucoup de proteines animales dans vos menus. On peut parfaitement les remplacer par des protéines végétales au moins une fois par jour.

    cordialement

    • Répondre mai 2, 2016

      Odile BAGOT

      Merci beaucoup pour votre commentaire. Le Kaffee-Kuchen, c’est ma madeleine de Proust et nous avons effectivement à Strasbourg d’excellents pâtissiers qui ont fait évoluer la tradition ! Mes propositions font effectivement la part belle aux protéines car le régime alimentaire de la plupart des femmes après 40 ans est excédentaire en glucides et déficitaire en protides. La source principale de protéine est, il est vrai animale, mais cela n’est pas synonyme de régime hypercarné. La viande ne devrait avoir droit de cité pas plus que 3 fois par semaine. Il reste le poisson (+++), les oeufs et les laitages. Les protéines végétales aussi, bien sûr, (c’est la base de l’alimentation VEGAN que je connais bien) mais, mon article étant fait pour les lectrices « tout venant », ce serait probablement un changement trop radical pour elles de passer au tofu, soja, légumineuses etc, au risque de se décourager avant même d’avoir commencé.

  • Le Kaffee und Kuchen, quel plaisir que j’ai connu tout le long de mon enfance en Allemagne, parce que honnêtement, après un repas, j’ai plutôt envie d’un fruit ou d’une glace que d’un gâteau. Mais cette tradition se perd un peu, le dimanche c’est le brunch pour les plus jeunes.
    Votre article nous rappelle à l’ordre, bientôt ce sera l’achat du maillot de bain…

Laisser une réponse