Pas de Saint-Valentin
sur les Boomeuses !

La-Saint-Valentin-Je-vous-aime

Oui, on sait ( difficile de l’oublier), dimanche c’est la Saint-Valentin.

L’occasion pour la plupart des magazines, féminins ou pas, de proposer des pages shopping remplies d’idées cadeaux,  censés nous faire plaisir.

Aux Boomeuses, on a décidé de ne pas traiter cette date. Non pas qu’on ne soit sensible à la fête des amoureux, bien au contraire. Et on serait presque d’accord avec la plupart des hommes de mauvaise foi, qui, pour s’excuser de ne nous avoir même pas offert le moindre bouquet de fleurs, claironnent haut et fort «pour moi, c’est tous les jours la Saint-Valentin avec toi ! Pas besoin d’un jour dans l’année pour me rappeler combien je t’aime… ».

On se laisserait presque attendrir par ce joli discours, si les 364 autres jours de l’année, c’était vraiment notre fête. Mais c’est une autre histoire !

Revenons-en à notre «non»shopping Saint-Valentin. Le vrai problème de cette fête, à condition évidemment d’avoir déjà un Valentin, c’est ce qu’ont réussi à en faire certains pros du marketing et qui a fait de cette journée du grand n’importe quoi. Chaque marque, peu importe le produit qu’elle vend, a estampillé ses produits Saint-Valentin, sans peur du ridicule.

Parmi les propositions les plus stupides ou de mauvais goût de produits Saint-Valentin que nous avons reçu à la rédaction, il y a eu, (attention, ça décoiffe !) :

L’Hygiène buccale avec brosse à dent et dentifrice.

Les brosses à dents Saint-Valentin, fallait y penser, et fallait surtout oser. On ne veut pas trop savoir quel message subliminal se cache derrière ce cadeau.

-Duo Lovers,une édition limitée de Curaprox, à l’occasion de la Saint-Valentin : deux brosses à dents qui mises côte à côte forment un cœur.
Le slogan qui fait mouche : offrez à votre amoureux (se) la brosse à dents CS5460 spéciale Saint-Valentin en forme de cœur en témoignage de votre amour, et brossez-vous les dents avec pour un sourire éclatant qui illuminera votre visage 

-La boîte à sourire spéciale Saint-Valentin, avec 2 brosses à dents personnalisables avec le message de votre choix et son dentifrice bio.
Le slogan qui fait mouche bis « coffret Saint-Valentin Bioseptyl, le partenaire malin de l’amour au quotidien».

 

Mis côte à côte  ces brosses à dents forment un coeur

Mis côte à côte ces brosses à dents forment un coeur

 On est prévoyant, on assure sa soirée :

Une assurance a trouvé le moyen de (nous) proposer des garanties contre les accidents de la vie, ce qui en soi est assez normal. Sauf que dans ce cas, elle énumère toutes les catastrophes qui peuvent arriver ce soir là. Par exemple, on adore : « Cette année, mon chéri m’a invitée chez lui et m’a préparée un diner romantique. Tout était parfait. Cependant, au moment de terminer le repas autour d’un verre sur le canapé, j’ai accidentellement fait tomber sa tablette numérique posée sur la table. La vitre de l’écran s’est fissurée et l’ambiance s’est refroidie immédiatement ! » relate Aurélie.

Bon, on vous épargne la lingerie sexy ou coquine, les sex toys, les études sur la satisfaction sexuelle des françaises…

Allez, je vous souhaite, avec ou sans fleurs, une très belle Saint-Valentin !
Arielle Granat

 

4 Comments

  • Répondre février 16, 2016

    Clara Moreno

    Je vous remercie pour ce post. J’ai beaucoup hésité avant de laisser ce commentaire… Je m’exprime ici en nom propre et non pas en tant qu’attachée de presse de l’une des 3 marques que vous citez dans ce post. Pour tout vous dire, ce billet me rend perplexe… Sur la forme : je trouve que décider de ne pas traiter la Saint-Valentin mais prendre quand même la peine d’écrire… Décider de ne pas traiter une fête commerciale (ce que je conçois tout à fait) parce qu’elle regorge de clichés et voir juste à côté un billet sur « Le vestiaire de la Parisienne mode d’emploi », cela manque, avouez-le, de cohérence. Et puis, sur le fond… avec tout ce que les marques peuvent, comme vous le dites, proposer de « stupide » et de « mauvais goût », seuls 3 produits épinglés (au demeurant bien « soft » d’ailleurs dans le discours). Bref… il y a pour moi comme un goût d’inachevé pour ce billet qui manque sérieusement de cohérence et de conviction. Mais ce n’est que mon humble avis. Je vous souhaite une belle continuation, Clara Moreno

    • Répondre février 16, 2016

      Les Boomeuses

      Bonjour Clara,

      Ce billet n’est pas un billet contre la Saint-Valentin mais bien un billet d’humeur et d’humour, contre la fête commerciale q’elle est devenue, donnant lieu à une surenchère de produits qui n’ont rien de Saint-Valentin.
      Avouez quand même que se faire offrir un dentifrice ou une brosse à dent peut laisser perplexe. Vous me reprochez de n’épingler que 3 produits, j’ai parlé de ceux qui étaient selon moi les plus « détonnants » par rapport à la Saint-Valentin. Quand à votre reproche d’être contre une une fête commerciale tout en publiant un » vestiaire de la parisienne, cliché selon vous,je pense que cela n’a rien à voir. Dans ce cas on est dans un « cliché » mode qui permet aux femmes de s’approprier un style.

  • Répondre février 12, 2016

    dominique mallié

    hi hi merci Arielle , c’est bien de la tourner en dérision cette fête ..; tout est prétexte à faire vendre …

    • Répondre février 12, 2016

      Les Boomeuses

      Merci Dominique. Oui mais là on commence vraiment à toucher le fond du ridicule !

Laisser une réponse