On veut toutes une doudoune

Cette semaine Lucille Renié, coach mode et style à l’Épingle du je, nous explique comment porter la doudoune.

La mode est parfois mystérieuse et la doudoune, ovni technique destiné aux froids polaires ressort régulièrement pour sévir en ville. Repérée sur les podiums hiver 2016, c’est définitivement la star de la saison !

 

Fendi

Fendi

 

Balenciaga

Balenciaga

 

Ce vêtement certes poids plume mais volumineux doit d’être manié avec précaution, le risque étant de ressembler à un bonhomme Michelin, au mieux à une élégante gonflée.

Même si les créateurs l’ont imaginé « oversize », cet hiver, je préconise en la matière l’extrême sobriété si vous décidez d’adopter ce look.
Ne vous faites pas influencer par la grisaille ambiante en portant une couleur vive ou pastel que vous regretterez vite, trop difficile à assortir.
Question look, il faut savoir que vous devez impérativement affiner le bas afin de garder une silhouette digne de ce nom.

 

Guide d’achat doudoune

Difficile d’échapper au raz de marée Uniqlo U.
La doudoune sans couture ultra légère créée par Christophe Lemaire a tout bon, du style à la couleur jusqu’au prix sans oublier bien sûr le but ultime qui est d’avoir chaud. J’aime la version courte comme un blouson. City chic avec un pantalon en flanelle et des derbys, sexy girl en jupe droite et bottes hautes.

Uniqlo U, 99 €.

Uniqlo U, 99 €.

Pour celles qui veulent rester sous la couette, le manteau de Mango est idéal. Taille ample, longueur parfaite, facile à porter sur une veste style working woman ou avec une robe sophistiquée comme manteau du soir.

Mango, 79,99 €.

Mango, 79,99 €.

Mademoiselle Plume est de sortie. Comptoir des Cotonniers l’a imaginée version 2016 réversible avec un imprimé tartan, c’est tendance. Coupée comme une petite veste courte, elle se glisse sous un manteau ou un trench, mais peut aussi se montrer minimaliste, voir couture avec un jean.

Comptoir des Cotonniers, 149 €.

Comptoir des Cotonniers, 149 €.

Zip Zip Zip hourra. Zara revisite la parka. Le style est dans la capuche et les finitions. Inspiré des vêtements Outdoor du Grand Nord, elle s’urbanise par sa couleur kaki moirée. Féminissime avec une jupe plissée longueur midi, version anglaise avec un pantalon à carreaux et un petit pull shetland pastel, on oublie vite son côté sport excepté pour aller se balader dans la campagne.

Zara, 99,95 €.

Zara, 99,95 €.

 

Une cure d’élégance au chaud avec la doudoune Max Mara. Réversible, elle est matelassée d’un côté et ouatinée de l’autre. Glamour avec des talons et un pantalon fitté près du corps, voir une jupe crayon pour les plus téméraires, sporty chic avec des tennis et un jean, avec ou sans ceinture, elle assure. La qualité, c’est la signature de la maison et l’idée du luxe aujourd’hui, c’est d’avoir un vêtement qui dure, n’est-ce pas ?

 

Max Mara, 705 €

Max Mara, 705 €

 

Lucille Renié a été rédactrice de mode pendant 25 ans pour différents journaux et a dirigé la mode de Femme Actuelle et Prima, avec comme envie d’habiller les femmes en les conseillant, sans être victime de la mode. Aujourd’hui elle est coach en mode et style. Pour Lucille, une Boomeuse est une femme de 50 ans qui en paraît 40. Ses enfants sont grands, elle a plus de temps pour elle, et a besoin de se chouchouter. En mode, son corps change, mais elle ne démissionne pas !  Elle change juste sa façon de porter ses vêtements, aime jouer avec les styles, mixer les vêtements, mélanger les marques et surtout conseiller les femmes. Le tout avec intelligence,  charme, élégance et une pincée de fantaisie. C’est donc naturellement qu’elle est devenue coach en style et mode pour toutes celles qui ont besoin d’y voir plus clair. Relooking, atelier mode, conseils personnalisés, personnal shopper, coups de cœur mode du moment, découvrez son site, l’épingle du Je.

3 Comments

  • Répondre novembre 20, 2016

    Sissi

    Très joli choix, il faut aussi préciser pour celles qui ne veulent pas cautionner la souffrance animale que les doudounes en plumes/duvet naturels sont faites à partir de plumes et duvet arrachés à vif sur les canards et les oies dans la plus grande souffrance. Je l’ai découvert récemment et sincèrement je m’en veux énormément d’avoir acheté l’année dernière des oreillers en plumes alors je partage l’info.

  • Répondre novembre 15, 2016

    matchingpoints

    Chaque année on se dit d’avoir assez des doudounes et chaque année, on les ressort et on se met en quête d’une nouvelle. Il bien la choisir, pour le confort et pour la silhouette !

  • Répondre novembre 15, 2016

    Sandrine - 40andsowhat

    J’adore les doudounes ! j’ai eu pendant des années une doudoune blanche très longue, que je sortais dès qu’il y avait de la neige, je l’adorais. Maintenant, je porte régulièrement une doudoune qui arrive aux hanches, mais je n’aime pas les porter avec une jupe.

Laisser une réponse