A nice, il n’y a pas
que des pans bagnats !

 

Vous êtes de passage à Nice, dans cette belle ville, et vous n’avez pas envie de vous faire « estamper » n’importe où, ni de vous retrouver à manger du surgelé, du trafiqué micro-ondables  dans un quelconque attrape-touristes hors de prix ?   Suivez donc le fil de ces suggestions

 

En revenant de la plage toute proche

C Vert. Le premier vrai bar à salades de Nice : C vert, mais tout doux.
Vous y composez vous-même votre salade, à partir d’un choix de 40 ingrédients extra-frais, qui seront placés pour vous dans un superbe bol (vert). Le principe est simple, les prix clairement affichés, et très raisonnables, et les sauces variées, fort appétissantes. Et en parlant de sauces : celles-ci ne sont pas gâtées par l’accueil souriant du jeune couple qui a été le premier à créer ce concept à Nice. (Surtout évitez les contre façons !)
Le cadre (vert) en est rafraîchissant, sobre et clean. S’il fait bon, on peut aussi manger dehors, et, si l’on préfère, on peut aussi tout emporter et manger cette magnifique salade… n’importe où, comme par exemple à la page, ou sur la coulée verte. (Voir plus bas).
12, rue Meyerbeer
Attention : Ouvert de 11h à 18 heures.

 

Le soir, après la même plage… où se restaurer différemment ?

Tout près de la belle Place Masséna, face à la nouvelle coulée verte – officiellement nommée « Promenade du Paillon » – , à côté de laquelle les jardins de Versailles ont des airs ringards, vous adorerez vous asseoir à une table du restaurant italien Attimi.
Il y a là, servie dans un cadre très agréable, une variété de plats italiens – dont une redoutable mais très légère pizza (bio) à la pâte extra-fine –, tous plus délicieux les uns que les autres.
On adore les ingrédients traditionnels et authentiques, souvent issus de l’agriculture biologique, et les prix, très raisonnables, qui permettent de se lâcher sur l’un de leurs desserts.
À découvrir, donc, ainsi que leur devise : « L’amour pour la Cuisine, c’est une art ! »
Rien que pour ce petit accent, on y court !

Une magnifique adresse pour finir, mais attention, cette maison n’est ouverte que pour le déjeuner (sauf le mercredi) et le soir seulement le vendredi et le samedi.

Tenue par Louis Dubois et Aurore Parrant, Pastry Plaisirs,  mérite bien son nom. L’endroit vous ravira.
Louis a fait ses classes (entre autres) avec M. Gagnaire, à Londres, et c’est un pâtissier d’exception. Mais sa carte salée vous laisse pareillement à genoux, autant que la présentation raffinée de ses plats.
En sus, un service adorable, et un décor tout ce qu’il y a de charmant.
Et tout cela à midi pour un prix plus qu’abordable au regard du raffinement et de la qualité de ce qui arrive devant vous. Réservation conseillée, on s’en doute, surtout depuis que l’Express lui a consacré une pleine page !
11, rue Delille

Cathie Fidler

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *