Je suis libertine. L’histoire de Louise.

Je suis libertine…

libertine

Erreur chères Boomeuses, je ne chante pas la célèbre et combien osée chanson de Mylène Farmer, je vous l’affirme tout simplement, je suis libertine.

Et par ces quelques lignes que je voudrais douces et attirantes, je vous invite dans ce monde secret …hum, pas tout à fait caché car les vacances regorgent de magazines faisant leur dossier spécial de l’été aussi chaud que notre météo actuelle.
Avant que derrière vos yeux émoustillés, votre esprit me dessine comme une pin-up, une bimbo ou une co girl siliconée, vous aurez droit à mon portrait simple mais réaliste.

Je viens d’avoir 58 ans et comme toutes les Boomeuses, je suis en lutte contre cet ennemi invisible mais infaillible, le temps. Mes petites armes, crèmes et aliments équilibrés, me maintiennent dans une silhouette plutôt mince et laissent mon entourage s’écrier…pas trop mal pour son âge.

Attention, Mesdames ne stoppez pas immédiatement votre lecture parce que vous craignez désespérément que vos rondeurs vous fermeront la porte du monde libertin. Absolument pas, sachez qu’il n’y a pas plus tolérant et démocratique que le libertinage…on y croise tous les âges, au dessus de 20 ans et jusque des dizaines dépassant le 6, tous les physiques et tous les styles. D’ailleurs votre collègue, votre voisine, votre cousine naviguent peut-être dans ces eaux troubles … allez savoir.

Je suis mariée et partage la vie de mon cher et tendre depuis quelques décennies déjà, 28 ans, aucune érosion, aucune lassitude, je suis encore et toujours amoureuse. Couple normal, banal, ayant eu des enfants, un métier respectable, des joies, des peines, ni tordu, ni bizarre.

Bref …. madame et monsieur tout le monde, avec une auréole secrète qui est notre jardin coloré, le libertinage.

Abordons tout de suite le sujet puisqu’il est tout de même central ….le sexe. Libertinage …définition du dictionnaire …philosophie de vie autorisant la liberté sexuelle, etc… philosophie … oui, mais c’est quand même pas un sujet proposé au Bac ! Alors parlons sexe, je vous promets Boomeuses que je ne vous ferai pas rougir, vulgarité et obscénité ne sont pas des éléments ayant place au creux des rencontres libertines.

Des rencontres libertines

Mon mari et moi avons toujours abusé, dégusté, englouti, savouré, adoré faire l’amour…cela va vous faire sourire c’est sûr, mais tant pis, nous faisons l’amour encore et toujours ! Pas tout à fait comme à l’apogée de nos ébats …nous changeons, nos corps changent, nos corps à corps changent, faire l’amour reste éternel.

A présent, je sais bien ce qui vient vous trotter dans la tête, cette question qui m’a également taraudée avant de sombrer du côté tabou, comment peut on laisser, regarder, tolérer que sa moitié chérie ou chéri partage une si grande intimité , se pavane dans un mélange des corps, s’abandonne pour une offrande des sens.
Parce que le libertinage, on le fait à 2 en couple, on en parle, on en rit, on s’en excite, on l’imagine, on le réalise…un peu, parfois, pas toujours, mais ce qui est certain c’est qu’il n’est pas entre nous, il est en nous.

Et là est la clé de la réussite ! Un nuage sombre d’envies non partagées, un soupçon de crainte, une montagne de non dits, un éclair de désaccords et de mésententes, un amas de tensions…vite fuyez, le libertinage ne vous apportera aucune douceur, aucun rabibochement, aucun apaisement pour votre couple. Si vous et l’homme de votre cœur…et /ou de votre corps, voyagez dans une bulle d’osmose et de bonheur, tout vous sera permis…

Alors, prête à continuer ?

Imaginez que c’est un cadeau que vous faites à votre époux et qu’il vous fait, car mes dames, vous ne serez pas en reste ! Vous lui offrez du plaisir, un autre corps, de la pluralité, des sensations différentes.

Il est de bon ton et branché de parler cuisine, donc allons-y ! Une vie entière a mangé le même plat ; par exemple …des pâtes, bien sûr vous ferez preuve d’imagination et varierez vos recettes et la présentation, mais ce serait toujours des pâtes, vous les aimez vos pâtes…mais … pourquoi se priver d’autres plats ?
Gourmands, vous vous évadez en couple dans un nouveau restaurant et les plats offerts sont différents, en tout cas ils éveillent vos papilles.

Croyez moi chères Boomeuses, le libertinage n’est pas faire l’amour, c’est jouir du plaisir que la sensualité et le sexe peuvent nous offrir quand on leur laisse une part dans notre vie de couple.
Aurais-je réussi à émoustiller votre curiosité ? La première fois ? où ? comment ?… hum … ça c’est des autres histoires !

 

Louise H

Photo : les liasions dangereuses. 

1 Commentaire

  • Répondre juillet 12, 2017

    Raucoules

    Oui je suis tout à fait d’ accord…!! il faut juste passer l’ étape de la jalousie. Mais c’ est un cadeau fait mutuellement et avec une grande confiance, puisque on est chacun d’ accord pour cet acte. Et ça apporte du confort lorsque l’ homme commence a se sentir moins viril, par rapport à son âge…..!!!
    .

Laisser une réponse