Les Suffragettes, avec Carey Mulligan et Meryl Streep

Les suffragettes -film-Meryl streep-Helena Bonam Carter-Les Boomeuses.JPG

Londres 1912. Le mouvement des suffragettes lutte pacifiquement depuis des années pour obtenir les mêmes droits que les hommes. Devant le mépris du Parlement, de la presse et de la société, elles décident de passer à une action plus violente.

Maud (Carey Mulligan) travaille depuis son enfance dans une blanchisserie, dont le propriétaire a manifestement « droit de cuissage » sur les jeunes blanchisseuses. Elle se retrouve par hasard prise dans une action violente menée par les suffragettes dont fait partie Violet, qui travaille avec elle à la blanchisserie, admirablement reconstituée pour le film.

Maud, qui est mariée et a un petit garçon, regarde de loin ce mouvement qui lui est étranger. Mêlée malgré elle à ce combat, elle s’éveille lentement à cette cause et finalement choisit de prendre part à cette dangereuse lutte. On suit avec émotion l’éveil de Maud à une conscience politique, et l’on découvre le mouvement des suffragettes à travers les yeux d’une femme ordinaire et anonyme.

Ce film évoque une période de l’Histoire peu connue et rarement abordée au cinéma, soulignée par une remarquable reconstitution du Londres d’alors, de ses quartiers pauvres, et porté par des actrices criantes de vérité. On a souvent en tête l’image des suffragettes allant gentiment manifester avec leurs écharpes en bandoulière. On connaît moins les actions violentes qu’elles ont dû réaliser pour se faire entendre, et on peine à imaginer les violences policières qui leur ont été infligées, ainsi que les longues peines de prison qu’elles ont subies. Certaines suffragettes ont fait des grèves de la faim et ont même du sacrifier leur famille pour tenter de faire obtenir aux femmes des droits élémentaires. Le film évoque les femmes célèbres qui ont lutté pour ce combat, en particulier Emmeline Pankhurst interprétée par Meryl Streep, ou encore Edith Garrud, dont s’inspire en partie le personnage joué par Helena Bonham Carter.

Ce film parle de femmes courageuses, qui ont osé briser les tabous pour nous aider à obtenir les droits qui nous semblent aujourd’hui si évidents. Un long-métrage qui est pourtant encore d’actualité, alors que sont encore flagrantes les disparités entre hommes et femmes dans certains pays.
Si le Royaume-Uni a finalement accordé le droit de vote aux femmes de plus de 30 ans en 1918 (et à 21 ans, en 1928), les  Françaises l’obtiendront seulement en 1944 et les Suissesses en 1971.

 

Gagnez 10 places( 5×2) pour le film Les Suffragettes, ici.

 

Les Suffragettes, de Sarah Gavron, avec Carey Mulligan, Helena Bonham Carter et Meryl Streep.
En salle le 18 Novembre.

2 Comments

  • Répondre novembre 12, 2015

    matchingpoints

    Avec un tel sujet et ces actrices, voilà un film qui a des atouts pour nous intéresser !

    • Répondre novembre 12, 2015

      Les Boomeuses

      On sort de ce film en se demandant si nous aussi, nous aurions eu le courage de tout sacrifier pour obtenir ce droit de vote (mais aussi le droit d’avoir un compte en banque, un chéquier, l’autorité parentale..) si évident pour nous aujourd’hui.

Laisser une réponse