La Rioja : vignoble
architecture et gastronomie.

La Rioja. Du vin, de l’architecture, de la gastronomie et un petit air de Toscane. Un trésor discret et jubilatoire tout proche de la France, comme un cadeau surprise que nous fait l’Espagne.

Vitoria-Gasteiz n’est pas a priori la ville la plus visitée d’Espagne. Peut-être comme moi, n’en connaissiez-vous-même pas le nom. C’est pourtant une jolie ville au coeur médiéval et la capitale régionale, à une heure environ de Bilbao. On y déguste à toute heure d’incomparables pintxos (prononcez Pintchos). Plus raffinés que les tapas, les pintxos, dans cette ville, semblent faire l’objet d’un concours de gastronomie entre grands cuisiniers et à des prix vraiment imbattables. Vitoria-Gasteiz bénéficie aussi de deux autres particularités inattendues. Le premier est Anneau Vert, résultat d’un ambitieux plan de restauration de mise en valeur environnementale de tout le pourtour de la ville. C’est un vaste espace naturel, une succession de parcs reliés entre eux, qui encercle la ville en continu sur 79 kilomètres. On peut les parcourir à pied ou à vélo. La deuxième originalité est l’organisation très particulière du ramassage des déchets. Il n’y a pas de camions de ramassage des ordures mais la ville s’est dotée d’un système de ramassage pneumatique dans toute la ville historique. Des mini-conteneurs pratiquant le tri sélectif sont installés partout. Les habitants y déposent les déchets qui, par réseau pneumatique sous-terrain, vont directement vers les stations de traitement.

rioja

Rioja l’architecture comme écrin du vignoble.jpg

Depuis Vitoria-Gasteiz, s’ouvre la voie du vignoble de la Rioja basque de la région de l’Alava. Les vins qui s’y récoltent méritent leur réputation positive. Il vous suffit d’aller visiter quelques bodegas (ou caves) pour en être convaincus. Mais ce qui « parle » le mieux aux visiteurs français, est ce mélange heureux de gastronomie, d’œnologie et de culture architecturale. Car l’architecture dans cette région vaut, à elle seule, le déplacement. De Samaniego à Villalbuena, d’Elciego et le spectaculaire hôtel des vignobles du Marqués de Riscal, c’est une succession d’architectures audacieuses et talentueuses pour lesquelles quelques uns des plus grands architectes ont été convoqués. Depuis la construction de l’hôtel de Franck Gehry au cœur du vignoble du Marqués de Riscal, le nombre de visiteurs qui était de deux à trois mille par an est passé à quatre vingt dix mille. Et le village d’El Ciego en contrebas abrite, en outre une cathédrale de toute beauté.

rioja

Hôtel 5* signé Franck Gerhy en plein vignoble du Marqués del Riscal à Elciego

 

Rioja

Boutique hôtel Los Parajes à Laguardia

 

Sur le chemin du retour si vous êtes venus par Bilbao, ne manquez pas une autre curiosité : les salines de Anana à Salinas. Une étonnante exploitation salière dans un paysage impressionnant. Les visites guidées permettent de comprendre comment se fabrique ce sel à l’état naturel et comment on récolte cet or blanc qui a fait vivre bien des régions.

Trésors méconnus à découvrir sans faute.

Evelyne Dreyfus

Y ALLER

Le plus simple est d’y arriver depuis la France par Bilbao en avion ou en train TGV

BONNES ADRESSES

Pour manger :

À Vitoria-Gasteiz un déjeuner s’impose dans une très belle auberge du XVème siècle El Portalon: bonne table dans un bel environnement
Ne manquez pas une soirée Pintxos. Au centre ville les restaurants spécialisés se touchent et on peut facilement essayer la spécialité de l’un avant de passer à la seconde chez l’autre

OU DORMIR :

Hôtel de charme Hospederia Los Parajes à Laguardia avec ses chais souterrains. Il offre aussi une très bonne table.
Le boutique hôtel Viura à Villabuena de Alava (proche de Laguardia) chic et branché. Calme assuré. info@hotelviura.com
Très chic et nettement plus cher le 5* signé Franck Gerhy en plein vignoble du Marqués del Riscal à Elciego

A VOIR

L’étonnant musée Bibat dédié exclusivement aux jeux de carte dans le palais renaissance de Bendana à Vitorio Gasteiz
Le quartier médiaval et la superbe cathédrale de Laguardia
Les salines de Salinas de Anana 

Pour toutes informations:  l’Office de tourisme de Vitoria-Gasteiz : 

 

1 Commentaire

  • Répondre novembre 17, 2017

    matchingpoints

    C’est très tentant comme destination pour remplacer Barcelone trop préoccupée par la question séparatiste !

Laisser une réponse