Un été mode (sans consommer) avec nos idées Do it Yourself

Un été mode (sans consommer) avec nos idées Do it Yourself

Cette semaine, Lucille Renié, fondatrice de l’Epingle du Je nous donne ses idées pour réactualiser nos vêtements de vacances et leur donner une deuxième vie.

Les Boomeuses

Pour donner une deuxième vie à mon chapeau de paille, pour réactualiser ma robe noire version été 2016, pour militer contre le gaspillage, pour surfer sur les tendances sans vider mon porte-monnaie, pour garder les vêtements que j’aime, j’ai décidé de m’inspirer des podiums pour me faire une garde-robe lookée et personnalisée.

 

Pompon girl

Les Boomeuses_mode et sans consommer

J’adore mes sandales à lanières de l’année passée. Avec quelques pompons de couleur que j’accroche dessus, elles repartent du bon pied.
A trouver sur la mercerie chic

 

Vous avez un nouveau message

preparer son ete_Do it yourself_LEs boomeuses

 Un mot ou une phrase cousus avec quelques brins de laine de couleur sur mon panier en osier. Timides s’abstenir.

 

Viva Africa

 

un ete sans se ruiner-les Boomeuses

Plus besoin de bijoux.  Je customise ma robe noire avec un plastron de patchs ethniques que je thermocolle autour du décolleté.
A trouver sur alittle mercerie

 

New Jean

 

mode les boomeuses

 Avec une paire de ciseaux, je raccourcis mon jean en le coupant au dessus de la cheville. La bonne attitude, c’est de ne pas faire d’ourlet.

 

La vie en rose

Un ete mode sans consommer-Les boomeuses

Ma chemise en coton blanc est devenue grise. Pour être dans le ton, je joue les teinturières en machine. Je lui donne une belle couleur rose dense avec un tube entier de Dylon rose poudré.
A trouver sur La grande droguerie

 

C’est brillant

mariniere_Les boomeuses

Pour jouer les stars, je couds des rubans de paillettes sur ma marinière dans le sens des rayures. Je ne passerai pas inaperçue sur les pontons

 

Je ressors mon chapeau de paille

Astuce : pour faire partir les traces rebelles, rien de mieux qu’un mélange d’eau oxygénée et d’eau tiède sur une brosse douce, puis un rinçage avec une éponge imbibée d’eau tiède. Et je colle un ruban de liberty autour, version gypset.

 un ete mode sans consommer

J’essaie mon maillot devant la glace : si les élastiques lâchent, si le miroir me renvoie un message négatif, si la couleur est passée, je le jette sans état d’âme !

 

 

Lucille Renié a été rédactrice de mode pendant 25 ans pour différents journaux et a dirigé la mode de Femme Actuelle et Prima, avec comme envie d’habiller les femmes en les conseillant, sans être victime de la mode. Aujourd’hui elle est coach en mode et style. Pour Lucille, une Boomeuse est une femme de 50 ans qui en paraît 40. Ses enfants sont grands, elle a plus de temps pour elle, et a besoin de se chouchouter. En mode, son corps change, mais elle ne démissionne pas !  Elle change juste sa façon de porter ses vêtements, aime jouer avec les styles, mixer les vêtements, mélanger les marques et surtout conseiller les femmes. Le tout avec intelligence,  charme, élégance et une pincée de fantaisie. C’est donc naturellement qu’elle est devenue coach en style et mode pour toutes celles qui ont besoin d’y voir plus clair. Relooking, atelier mode, conseils personnalisés, personnal shopper, coups de cœur mode du moment, découvrez son site, l’épingle du Je

5 Comments

  • Répondre juin 11, 2016

    Pimprenelle

    Genial ! D’excellentes idées! Merci

  • Répondre juin 8, 2016

    matchingpoints

    De bonnes idées, parce qu’il est vrai, parfois il suffit de peu pour remettre les vêtements au goût du jour !

    • Répondre juin 8, 2016

      Les Boomeuses

      Surtout quand on voit certains paniers en osier avec des pompons, vendus plus de 300 euros !

  • Répondre juin 7, 2016

    KTI

    Géniales toutes ces astuces!! Je prends!! J’adore en particulier les pompons sur les sandales et la remise à neuf du vieux chapeau 😉
    ….. bon maintenant faudrait que le beau temps se pointe….

    • Répondre juin 7, 2016

      Les Boomeuses

      Oui on a envie de se (re)mettre à la création comme quand on était ados

Laisser une réponse